L'HABITAT SOUS TOUS LES ANGLES

Sauvée, une faïencerie historique rallume ses fours

Par Céline Chahi
,
le 10 avril 2009
La faïencerie du Bourg-Joly à Malicorne, maison fondée en 1747, vient d'être sauvée in extrémis de la fermeture. L'occasion est donnée aux artisans de perpétuer leur savoir-faire. Un revirement de situation qui suscite la joie de la population locale. Reportage.
Dominique, Marie-France, Michel et les autres poussent un ouf de soulagement. La faïencerie du Bourg-Joly à Malicorne, implantée au cœur de la vallée de la Sarthe, ne sera finalement restée portes closes que trois mois. Inespéré en ces temps de crise !
En décembre 2008, toute l'équipe avait assisté, impuissante, à sa fermeture. Un événement qui, se rappelle le maire du village, avait bouleversé la population : "il y a eu beaucoup de tristesse et même des larmes ce jour-là", raconte-t-il interrogé sur place par Maison à part. Une charge émotionnelle qui n'aurait sans doute pas été la même si Malicorne n'avait pas été, depuis plus de deux siècles, l'un des berceaux de la faïencerie en France. Fondée en 1947, la faïencerie Bourg-Joly a d'ailleurs vu défiler dans ses locaux plusieurs générations de maîtres faïenciers, les anciens transmettant aux jeunes leur savoir-faire et ainsi de suite. Une chaîne qui aurait pu s'arrêter nette si deux repreneurs ne s'étaient pas manifestés in extrémis.
"Une évolution en douceur"
Faïencerie Bourg-Joly - Malicorne
Faïencerie Bourg-Joly - Malicorne © C. Chahi
 
C'est par hasard que Baudoin Denis et Eric Le Calvez, deux cadres dynamiques vivant respectivement à Bruxelles et à Londres, ont appris que l'usine avait été placée en liquidation judicaire. Connaissant la renommée de la faïencerie pour y être allés enfants, les deux hommes décident de se faire connaître auprès du tribunal de commerce qui, très rapidement, juge le projet viable. Au début du mois de mars 2009, la bonne nouvelle est annoncée aux salariés : "la faïencerie est sauvée !". A peine quelques jours plus tard, le 31 mars, tous les villageois sont invités à assister au rallumage des fours. Un geste symbolique qui a fournit l'occasion aux deux associés d'expliquer leur démarche. Devant une assistance venue nombreuse, Eric Le Calvez a indiqué vouloir "continuer à faire exister ce patrimoine vivant, à le cultiver et à le faire rayonner".
Pas de révolution donc, mais "une évolution en douceur". C'est en tout cas le message qu'a tenu à faire passer Baudoin Denis : "l'idée est de continuer à éditer les 500 références du catalogue tout en procédant à quelques ajustements. Il n'est pas exclu par exemple, de mettre en sommeil certains produits et d'en réveiller d'autres, plus en adéquation avec le design actuel". Un sort que pourrait d'ailleurs bientôt subir le plat Acanthe, "un objet emprunt de modernité" et dont le moule, retrouvé par hasard dans les réserves de l'usine, a été fabriqué en 1930.
Faïencerie Bourg-Joly - Malicorne
Faïencerie Bourg-Joly - Malicorne © C. Chahi
 La faïencerie : un lieu atypique
Six anciens faïenciers, dont la plupart sont habitués à travailler ensemble depuis près de quarante ans, et un petit nouveau ont ainsi pu reprendre leur poste. "C'était magique, se souvient Dominique 57 ans un large sourire aux lèvres. Et puis quelle satisfaction de voir que les gestes sont revenus presque instantanément". Après le rallumage, l'équipe au complet a d'ailleurs invité les visiteurs à venir assister à une petite démonstration. Une bonne occasion de découvrir à la fois un lieu et un savoir-faire ancestral.
Un lieu qui s'illustre avant tout et surtout par son caractère atypique. En effet, dans les ateliers, qui sont situés au fond d'une cour juste derrière le magasin d'usine, rien n'a changé depuis plusieurs siècles. Depuis les affiches sur les murs jusqu'aux équipements en passant par les outils, tout est resté intacte ! Un décor d'une autre époque dans lequel les faïenciers évoluent avec une surprenante aisance. Marie-France, 52 ans, tenait ce jour-là "absolument" à montrer aux curieux toute la chaîne de production. Elle les a donc successivement entraînés dans la salle des finitions, en profitant pour préciser "notre spécialité, c'est la copie d'art ancien et la faïencerie ajourée" puis dans la pièce des fours. La visite s'est ensuite poursuivie avec un petit détour dans la réserve des moules où "seule une petite partie du stock est entreposée" puis dans l'atelier principal. A l'intérieur, tous ses collègues étaient installés à leur poste... Comme si de rien était. Reprendre le plus rapidement possible une activité normale, leur manière à eux d'oublier cette mauvaise aventure.
Pour découvrir en images la faïencerie Bourg-Joly et le savoir-faire de ses maîtres faïenciers, cliquez sur suivant.
Plus d'informations sur le : www.bourg-joly-malicorne.com
Sauvée, une faïencerie historique rallume ses fours

Le magasin d'usine

Le magasin d'usine - Faïencerie Bourg-Joly - Malicorne
Le magasin d'usine - Faïencerie Bourg-Joly - Malicorne © C. Chahi
Les locaux de la faïencerie du Bourg-Joly sont implantés à Malicorne, une petite bourgade au coeur de la vallée de la Sarthe.
Le magasin d'usine

Emblème - Sauvée, une faïencerie historique rallume ses fours

Emblème - Faïencerie Bourg-Joly - Malicorne
Emblème - Faïencerie Bourg-Joly - Malicorne © C.Chahi
La faïencerie ajourée étant "la" spécialité du Bourg-Joly, c'est elle qui sert d'emblème. Ce logo a d'ailleurs été conservé et modernisé par les deux repreneurs de l'entreprise.
Emblème - Sauvée, une faïencerie historique rallume ses fours

L'usine - Sauvée, une faïencerie historique rallume ses fours

L'usine - Faïencerie Bourg-Joly - Malicorne
L'usine - Faïencerie Bourg-Joly - Malicorne © C.Chahi
L'usine de fabrication est située au fond d'une cour à l'arrière du magasin.
L'usine - Sauvée, une faïencerie historique rallume ses fours

Atelier principal - Sauvée, une faïencerie historique rallume ses fours

Atelier principal - Faïencerie Bourg-Joly - Malicorne
Atelier principal - Faïencerie Bourg-Joly - Malicorne © C. Chahi
A l'intérieur, rien n'a changé depuis plusieurs siècles. Depuis les affiches sur les murs jusqu'aux équipements en passant par les outils, tout est resté intacte !
Atelier principal - Sauvée, une faïencerie historique rallume ses fours

Point technique - Sauvée, une faïencerie historique rallume ses fours

Point technique - Faïencerie Bourg-Joly - Malicorne
Point technique - Faïencerie Bourg-Joly - Malicorne © C. Chahi
Les règles techniques fondamentales sont rappelées sur les murs. Ici, le bon dosage pour la composition de la terre.
Point technique - Sauvée, une faïencerie historique rallume ses fours

Séchage - Sauvée, une faïencerie historique rallume ses fours

Séchage - Faïencerie Bourg-Joly - Malicorne
Séchage - Faïencerie Bourg-Joly - Malicorne © C. Chahi
Après avoir été façonnées, les pièces sont mises à sécher sur des étagères en bois.
Séchage - Sauvée, une faïencerie historique rallume ses fours

Ajourage - Sauvée, une faïencerie historique rallume ses fours

Ajourage - Faïencerie Bourg-Joly - Malicorne
Ajourage - Faïencerie Bourg-Joly - Malicorne © C. Chahi
L'un des membres de l'équipe se charge d'ajourer les pièces. Une opération minutieuse qui réclame une grande concentration et une précision dans les gestes.
Ajourage - Sauvée, une faïencerie historique rallume ses fours

Four - Sauvée, une faïencerie historique rallume ses fours

Four - Faïencerie Bourg-Joly - Malicorne
Four - Faïencerie Bourg-Joly - Malicorne © C.Chahi
Dès qu'elles sont sèches, les pièces sont placées dans un four pour une cuission à 1.100°. "La pièce devient aussi cassante qu'un biscuit", commente l'un des faïenciers.
Four - Sauvée, une faïencerie historique rallume ses fours

Emaillage - Sauvée, une faïencerie historique rallume ses fours

Emaillage - Faïencerie Bourg-Joly - Malicorne
Emaillage - Faïencerie Bourg-Joly - Malicorne © C. Chahi
Après avoir été passées une première fois au four, les pièces sont plongées dans un bain d'émail.
Emaillage - Sauvée, une faïencerie historique rallume ses fours

Four - Sauvée, une faïencerie historique rallume ses fours

Four - Faïencerie Bourg-Joly - Malicorne
Four - Faïencerie Bourg-Joly - Malicorne © C. Chahi
Après l'émaillage, un deuxième passage dans le four. Pour cette deuxième cuisson, la température est seulement montée jusqu'à 950°.
Four - Sauvée, une faïencerie historique rallume ses fours

Détail four - Sauvée, une faïencerie historique rallume ses fours

Détail four - Faïencerie Bourg-Joly - Malicorne
Détail four - Faïencerie Bourg-Joly - Malicorne © C. Chahi
Pour certaines pièces, c'est le premier passage tandis que pour d'autres c'est le deuxième. Un décalage qui se remarque visuellement puisque plusieurs objets n'ont pas la même teinte que les autres.
Détail four - Sauvée, une faïencerie historique rallume ses fours

Finitions - Sauvée, une faïencerie historique rallume ses fours

Finitions - Faïencerie Bourg-Joly - Malicorne
Finitions - Faïencerie Bourg-Joly - Malicorne © C.Chahi
Une fois cuites, il ne reste plus qu'à réaliser les finitions. Une pièce entière est dédiée à cette activité.
Finitions - Sauvée, une faïencerie historique rallume ses fours

Détail finitions - Sauvée, une faïencerie historique rallume ses fours

Détail finitions - Faïencerie Bourg-Joly - Malicorne
Détail finitions - Faïencerie Bourg-Joly - Malicorne © C.Chahi
Marie-France, 52 ans, se prête volontiers à l'exercice de la démontration. Ici, l'incrustation d'un motif sur une assiette.
Détail finitions - Sauvée, une faïencerie historique rallume ses fours

Pièces finalisées - Sauvée, une faïencerie historique rallume ses fours

Pièces finalisées - Faïencerie Bourg-Joly - Malicorne
Pièces finalisées - Faïencerie Bourg-Joly - Malicorne © C.Chahi
Les pièces finalisées sont regroupées dans la même zone, prêtes pour rejoindre le magasin d'usine.
Pièces finalisées - Sauvée, une faïencerie historique rallume ses fours

Art ancien - Sauvée, une faïencerie historique rallume ses fours

Art ancien - Faïencerie Bourg-Joly - Malicorne
Art ancien - Faïencerie Bourg-Joly - Malicorne © C.Chahi
La faïencerie Bourg-Joly édite plus de 500 références, toutes les pièces sont des copies d'art ancien.
Art ancien - Sauvée, une faïencerie historique rallume ses fours

Collection Bourg-Joly

Collection Bourg-Joly - Faïencerie Bourg-Joly - Malicorne
Collection Bourg-Joly - Faïencerie Bourg-Joly - Malicorne © C.Chahi
"L'idée est de continuer à éditer ces pièces tout en procédant à quelques ajustements. Il n'est pas exclu par exemple, de mettre en sommeil certains produits et d'en réveiller d'autres, plus en adéquation avec le design actuel", explique Baudoin Denis l'un des deux repreneurs.
Collection Bourg-Joly

Motifs variés - Sauvée, une faïencerie historique rallume ses fours

Motifs variés - Faïencerie Bourg-Joly - Malicorne
Motifs variés - Faïencerie Bourg-Joly - Malicorne © C. Chahi
Sur les pièces on retrouve tous types de décors mais surtout des motifs animaliers et floraux.
Motifs variés - Sauvée, une faïencerie historique rallume ses fours

Faïencerie ajourée - Sauvée, une faïencerie historique rallume ses fours

Faïencerie ajourée - Faïencerie Bourg-Joly - Malicorne
Faïencerie ajourée - Faïencerie Bourg-Joly - Malicorne © C. Chahi
Exemple de faïencerie ajourée.
Faïencerie ajourée - Sauvée, une faïencerie historique rallume ses fours
Nous vous recommandons

Laissez vous séduire par une habitation domotique tout confort. Volets, lumières et chauffage, tout est contrôlable à distance.

 
Recevez gratuitement
La newsletter Maison à Part
L'e-magazine de l'habitat sous tous les angles
Vous pouvez vous désabonner en un clic