L'HABITAT SOUS TOUS LES ANGLES

Une table basse fabriquée "maison"

Par Un tutoriel créé par Mireia Salazar, en exclusivité pour Maison à part
,
le 26 juillet 2011
Vous avez envie de construire un petit meuble utile, sans pour autant vous lancer dans un chantier interminable ? Ce pas à pas est fait pour vous ! Maison à part vous propose ici de construire et décorer vous-même une table basse ! Vous aurez ainsi la fierté de vous exclamer ensuite : "C'est moi qui l'ai faite !"
Il n'est pas toujours aisé de trouver le meuble avec la forme et la couleur qui s'adaptent bien à notre intérieur... C'est pourquoi nous avons souhaité vous guider dans la création complète d'une table basse.
Les fournitures de base sont simples à se procurer et peu coûteuses, pour vous permettre de vous amuser tout en maîtrisant votre budget.
Pour réaliser cette table, prévoyez au total une journée de travail (en comptant les temps de séchage de la peinture et du vernis), qui pourra se répartir sur plusieurs jours selon le temps que vous aurez à y consacrer.

Faites confiance aux pros

N'hésitez pas à demander conseil auprès des vendeurs ou des responsables de rayon de votre magasin de bricolage habituel. Très souvent, ils seront surpris de votre motivation à vouloir créer vous-même du mobilier, au lieu de consommer du "tout prêt".
Si vous avez la chance de tomber sur un(e) passionné(e), cette personne sera d'excellent conseil. Vous verrez qu'en un rien de temps, vous partagerez trucs et astuces pour optimiser votre projet selon vos envies et l'adapter à vos goûts !
Retrouvez toutes les étapes de création de cette table basse en pages suivantes.
Une table basse fabriquée "maison"

Le matériel - Une table basse fabriquée "maison"

Le matériel - Les Ateliers de Mireia
Le matériel - Les Ateliers de Mireia © Les Ateliers de Mireia
Pour réaliser vous-même votre table basse, il vous faut :
- un panneau de médium (ici 1,6cm d'épaisseur et 40cm de côté)
- 4 pieds en bois (ici 4 morceaux de tasseau de 3,8cm de côté, sur 30cm de hauteur)
- de la baguette avec des moulures (ici 2 baguettes de 2,40m et de 3cm de largeur)
- une boîte à onglet, pour découper les baguettes en angles à 45°
- une scie
- de la colle à bois
- un crayon et un mètre déroulant
- du papier de verre (gros grain si nécessaire et grain fin pour les finitions)
- des vis à bois (ou de grands clous)
- un tournevis (ou une visseuse électrique)
- de la peinture acrylique foncée et claire (ou du vernis teinté)
- un pinceau plat et large
- un chiffon

Budget à prévoir :

Panneau médium (40 x 40 cm sur 1,6cm d'épaisseur) = 2,85 €
4 morceaux de tasseau (30 cm de haut et 4 cm de côté) = 3 €
2 baguettes de 2,40 m avec moulures = 8,60 €
boîte à onglet = 6 €
Tout le reste du matériel peut déjà être disponible chez vous suite à des travaux ou vous être prêté par des amis (y compris des restes de peinture acrylique).
Le matériel - Une table basse fabriquée "maison"

La découpe du bois

La découpe du bois - Les Ateliers de Mireia
La découpe du bois - Les Ateliers de Mireia © Les Ateliers de Mireia
La majorité des découpes de bois doit pouvoir être réalisée par le rayon découpe de votre magasin de bricolage. N'hésitez pas à demander s'il y a des chutes de bois que vous pourriez utiliser, le prix peut être avantageux. Vous pouvez bien entendu piocher aussi dans de vieilles planches stockées chez vous.
Ici, il nous est resté à faire les découpes à 45°, le matériel du magasin n'étant prévu que pour effectuer des découpes à angle droit (90°). D'où l'investissement (faible : 6 €) dans une boîte à onglet pour faciliter ces découpes.
La découpe du bois

La structure - Une table basse fabriquée "maison"

La structure - Les Ateliers de Mireia
La structure - Les Ateliers de Mireia © Les Ateliers de Mireia
Pour créer votre table basse, il vous faut au minimum un plateau et 4 pieds. Pour fixer vos pieds sur le plateau, vous pouvez procéder de différentes façons : avec des clous, des vis, des équerres, tournevis manuel ou visseuse électrique, c'est à vous de voir, selon votre équipement (ou votre envie de vous équiper).
Ici, nous avons opté pour des vis à bois sur le dessus du plateau, qui seront cachées ensuite avec les baguettes à moulure pour ne pas avoir de vis apparentes.
Vérifiez bien que vos vis sont assez longues : elles doivent suffisamment dépasser de votre plateau de table pour bien se fixer dans les pieds.
Pour éviter que les têtes des vis ne dépassent du plateau, il suffit de prendre des vis à tête plate.
La structure - Une table basse fabriquée "maison"

Mesurer le plateau

Mesurer le plateau - Les Ateliers de Mireia
Mesurer le plateau - Les Ateliers de Mireia © Les Ateliers de Mireia
Mesurez d'abord l'endroit où vous pouvez placer vos vis et tracez au crayon sur le plateau là où vous viserez. Tenez compte de la largeur des pieds, ainsi que de la largeur des baguettes qui cacheront les vis.
Mesurer le plateau

Percer le plateau

Percer le plateau - Les Ateliers de Mireia
Percer le plateau - Les Ateliers de Mireia © Les Ateliers de Mireia
Faites un trou à la perceuse aux 4 coins du plateau en médium pour vous faciliter le travail de vissage par la suite. Attention à bien adapter votre foret de perceuse au support (bois) et au diamètre de vos vis.
Ici, la baguette étant étroite, nous avons opté pour deux vis par pied, pour plus de stabilité.
Poncez au dos du plateau si nécessaire pour éliminer le débord lié au perçage, puis époussetez l'ensemble pour bien enlever la poussière.
Percer le plateau

Fixer les pieds

Fixer les pieds - Les Ateliers de Mireia
Fixer les pieds - Les Ateliers de Mireia © Les Ateliers de Mireia
Le bois des pieds étant plus tendre, vous n'aurez donc pas forcément besoin de les percer avant de visser.
Si vous n'êtes pas à l'aise avec le vissage, vous pouvez au préalable coller les pieds en place avec de la colle à bois : cela vous évitera de trop bouger en vissant et vous serez assuré(e) que vos pieds seront bien calés sur les angles du plateau.
A priori, votre table basse est suffisamment solide ainsi. Si vous préférez encore solidifier l'attache des pieds, vous pouvez placer des équerres sous le plateau, à l'intérieur des pieds. Veillez à ce qu'elles soient suffisamment foncées pour rester discrètes : achetez-les foncées ou peignez-les dans le coloris de fond de la table.
Fixer les pieds

Couper les baguettes

Couper les baguettes - Les Ateliers de Mireia
Couper les baguettes - Les Ateliers de Mireia © Les Ateliers de Mireia
Les baguettes qui viendront sur le dessus du plateau de la table doivent être coupées à 45°, pour s'ajuster harmonieusement.
Le dessus du plateau : pour un plateau de 40 cm de côté, prévoyez des baguettes de 42 cm, car elles doivent dépasser du plateau (pour cacher les baguettes qui seront sur les
tranches du plateau).
Les tranches du plateau : ici, il suffira de baguettes de 41 cm de côté. Elles dépasseront d'un seul côté du plateau. Pour découper à 45°, nous allons utiliser la boîte à onglet. Placez votre baguette dans la boîte, repérez le sens de l'angle que vous souhaitez et coupez en insérant votre scie dans les encoches de la boîte. Il suffit de maintenir la baguette en place pour couper impeccablement !
Couper les baguettes

Fixer les baguettes 1/2

Fixer les baguettes 1/2 - Les Ateliers de Mireia
Fixer les baguettes 1/2 - Les Ateliers de Mireia © Les Ateliers de Mireia
À l'aide de colle à bois (ou fixation de type "Ni clou ni vis"), fixez vos baguettes en place.
Commencez par celles des tranches du plateau : elles doivent cacher la tranche, s'appuyer sur les pieds de la table et ne pas dépasser du dessus du plateau. Chacune devra dépasser du même côté pour se fixer à la suivante : la 1re baguette dépasse à droite, la 2e aussi et ainsi de suite pour fermer le carré. Appliquez la colle au pinceau et faites bien adhérer les deux parties en appuyant. Essuyez les éventuels débords de colle.
Vous pouvez également clouer vos baguettes avec des clous fins et courts, à petite tête. Cela sera plus solide, mais aussi plus visible.
Fixer les baguettes 1/2

Fixer les baguettes 2/2

Fixer les baguettes 2/2 - Les Ateliers de Mireia
Fixer les baguettes 2/2 - Les Ateliers de Mireia © Les Ateliers de Mireia
Fixez ensuite les baguettes du dessus du plateau : elles se placent par-dessus celles des tranches, en s'appuyant sur le dessus du plateau.
Ces baguettes pourront nécessiter un petit peu de ponçage pour s'adapter parfaitement.
Appliquez la colle et faites bien adhérer les deux parties en appuyant. Essuyez les éventuels débords de colle.
Laissez bien sécher l'ensemble avant l'étape suivante.
Vous pouvez également clouer vos baguettes avec des clous fins et courts, à petite tête. Cela sera plus solide, mais aussi plus visible.
Fixer les baguettes 2/2

Décorer la table

Décorer la table - Les Ateliers de Mireia
Décorer la table - Les Ateliers de Mireia © Les Ateliers de Mireia
Votre table est montée, il faut à présent passer à sa décoration.
Commencez par poncer les éventuels défauts du bois (générés parfois par la découpe), puis dépoussiérez le tout.
Si vous repérez de gros défauts, optez éventuellement pour un peu de pâte à bois pour remplir les interstices vides.
Vous avez deux options, selon l'effet voulu et le temps que vous souhaitez y consacrer.
La plus rapide : passez un vernis teinté à l'aide d'un pinceau plat, en passant des touches dans le même sens, en parallèle. Avec un vernis teinté blanc, vous obtiendrez facilement un effet cérusé sur bois naturel. Avec un vernis teinté wengé, les passes du pinceau vous donneront une impression de veines de bois.
Ici, nous avons opté pour une solution plus complète.
D'abord, une peinture acrylique foncée passée sur l'ensemble de la table. Puis une acrylique claire très diluée et essuyée pour donner un effet vieilli sur les reliefs.
Décorer la table

Peindre la couche de fond

Peindre la couche de fond - Les Ateliers de Mireia
Peindre la couche de fond - Les Ateliers de Mireia © Les Ateliers de Mireia
Peignez d'abord l'ensemble d'une couleur de peinture acrylique unie et foncée (gris foncé, noir, marron wengé ou chocolat...).
Pourquoi de l'acrylique ? Parce qu'elle ne sent pratiquement rien, sèche rapidement et que tous les outils utilisés se rincent à l'eau claire, pas besoin de produits agressifs pour les décaper...
Choisir une couleur foncée a également l'intérêt non négligeable de faire disparaître une bonne partie des petits défauts.
Passez deux couches si nécessaire, en respectant bien le temps de séchage entre les couches.
Peindre la couche de fond

Vieillir les baguettes

Vieillir les baguettes - Les Ateliers de Mireia
Vieillir les baguettes - Les Ateliers de Mireia © Les Ateliers de Mireia
Utiliser une 2e peinture acrylique claire, très diluée, permet de donner l'illusion d'une patine sur la couche foncée.
Dans un bol en plastique jetable, diluez de l'acrylique blanche ou beige (il en faut très peu). Ajoutez de l'eau pour bien la diluer.
Travaillez sur les reliefs (baguettes à moulures) avec votre pinceau dans une main et votre chiffon dans l'autre.
L'idée est de passer la peinture claire liquide et d'essuyer immédiatement le surplus, pour bien faire réapparaître la couleur foncée. La couleur claire doit seulement se déposer dans les creux et les veines du bois.
Vous pouvez passer plusieurs fois de suite pour accentuer l'effet.
Si finalement vous avez mis trop de peinture claire, il sera toujours temps de venir poncer légèrement au papier de verre fin (une fois la peinture sèche).
Vieillir les baguettes

Ajouter un pochoir

Ajouter un pochoir - Les Ateliers de Mireia
Ajouter un pochoir - Les Ateliers de Mireia © Les Ateliers de Mireia
Sur le plateau, vous pouvez ajouter un motif au pochoir.
Placez votre motif où vous le souhaitez : au centre, sur les bords...
Tamponnez à l'éponge la même couleur que celle utilisée pour vieillir les reliefs.
Ne prenez pas trop de peinture à la fois, vous risqueriez de faire couler la peinture sous le pochoir, donnant ainsi des contours peu nets.
Tamponnez ensuite un peu de la couleur de fond (ici, wengé) par dessus, pour diminuer la teinte beige et obtenir un résultat plus doux, en accord avec le vieillissement des baguettes.
Si jamais les contours de votre pochoir avaient bavé, vous pouvez toujours les reprendre au pinceau fin, avec la couleur de fond du plateau de la table.
Ajouter un pochoir

Résultat final - Une table basse fabriquée "maison"

Résultat final - Les Ateliers de Mireia
Résultat final - Les Ateliers de Mireia © Les Ateliers de Mireia
Pour que votre table ne s'abîme pas au fil du temps, il vous faudra la vernir pour la protéger. Attendez bien que toutes les couches de peinture soient sèches.
Vous aurez le choix entre 3 finitions : mat, satiné ou brillant, selon votre goût.
Vous pouvez opter pour un vernis en aérosol, très facile à poser (vaporisez de préférence en extérieur).
Sinon, un vernis passé au pinceau requiert plusieurs fines couches, passées au pinceau très souple (pour éviter les traces de pinceau).
Vous pouvez aussi ajouter une résine dans le fond du plateau, pour donner un aspect très brillant et une protection maximum.
Résultat final - Une table basse fabriquée "maison"
Nous vous recommandons

Visite en images de cette étonnante demeure qui jongle entre tradition et modernité, opacité et transparence, formes compactes et volumes généreux.

 
Recevez gratuitement
La newsletter Maison à Part
L'e-magazine de l'habitat sous tous les angles
Vous pouvez vous désabonner en un clic