L'HABITAT SOUS TOUS LES ANGLES

Des conseils pour passer un Noël en toute sécurité

Par R.N-B.
,
le 14 décembre 2011
Incendie sapin
Incendie sapin © NIST - US Departement of Commerce (capture)
Bougies, guirlandes lumineuses, sapin, décorations... En période de fêtes, le risque d'incendie est accru. Pour passer un Noël serein et éviter les accidents, quelques conseils sont simples à appliquer. Découvrez-les !
Un Français sur trois* sera victime d'un incendie au cours de sa vie. Chaque année, 250.000 incendies d'habitations sont déclarés aux assurances, soit un toutes les deux minutes. Ils causent 800 décès, dont 80% par inhalation de fumée, et 10.000 blessés.
L'information peut sembler bien loin des préoccupations des foyers, en cette période de fêtes. Et pourtant, Noël est considéré par le Ministère de l'écologie comme l'une des époques de l'année où les risques sont accrus. Provoqués le plus souvent par une maladresse, les feux se propagent à une vitesse souvent sous-estimée. Trente secondes suffisent en effet pour embraser entièrement un sapin de Noël de plus de deux mètres !

Bougies et décorations peuvent être dangereuses

Sur la table de Noël et sur le sapin décoré, les trois éléments du "triangle du feu" sont réunis : le combustible (la nappe, les serviettes, les branches du sapin), le comburant (l'oxygène de l'air) et l'énergie d'allumage (la flamme de la bougie, ou le fil dénudé de la guirlande lumineuse). L'alchimie parfaite pour déclencher un incendie en quelques secondes !
Pour casser ce triangle, il suffit de supprimer l'un des trois acteurs de l'incendie - ou, du moins, de les éloigner suffisamment. Le Ministère de l'écologie fournit ainsi, dans un communiqué publié sur son site, quelques conseils essentiels pour passer un Noël en toute sécurité, et pour profiter pleinement des fêtes de fin d'année !

Des conseils simples...

Attention à ne pas multiplier les bougies, ni les laisser sans surveillance, même pour quelques minutes - un conseil valable pour toute source de chaleur, comme les bâtonnets à étincelles par exemple. Veuillez à bien éteindre bougies et guirlandes lumineuses la nuit. Ces dernières doivent être conformes aux normes en vigueur (NF et CE) et en bon état (fil abîmé, ampoule dévissée). Évitez, enfin, de surcharger les prises électriques avec plusieurs branchements.

... d'autres, moins évidents

Éloignez toute source de chaleur (bougie, radiateur, cheminée) du sapin, en particulier s'il est artificiel. "Il peut constituer une véritable torche prête à s'embraser en quelques secondes" précise le Ministère, peu rassurant. S'il est naturel, humidifiez-le régulièrement, de la souche à la pointe, il prendra feu moins vite en cas d'accident. Évitez les décorations telles que la neige artificielle ou les cheveux d'ange, "de véritables allume-feux".
De même, sur la table, préférez une nappe ignifugée. Optez plutôt pour un photophore profond, dans lequel la flamme est protégée, plutôt qu'un chandelier. Enfin, dans la cuisine (où plus de 20% des incendies se déclarent), attention à la graisse chauffée (fondue, foie gras poêlé, etc.) qui ne demande qu'à prendre feu !
* Chiffres 2011 du Ministère de l'écologie, du développement durable, des transports et du logement.
Des conseils pour passer un Noël en toute sécurité
 
Recevez gratuitement
La newsletter Maison à Part
L'e-magazine de l'habitat sous tous les angles
Vous pouvez vous désabonner en un clic