L'HABITAT SOUS TOUS LES ANGLES

Focus jeune talent : un siège cocon en bois inspiré de la nature

Par C. Chahi Bechkri
,
le 27 octobre 2010
Afin de valider leur formation à l'école Boulle, les élèves de la filière menuiserie doivent concevoir et réaliser une pièce en bois. Un exercice réussi avec brio par Clara Hardy, une jeune étudiante de 20 ans. A la fois originale et techniquement complexe à élaborer, sa création a retenu l'attention et lui a même permis de devenir major de sa promotion. Retour sur toutes les étapes du projet.
Six mois de conception, plus de 300 heures de travail pour la fabrication... Le moins que l'on puisse dire c'est que Clara Hardy n'a pas ménagé ses efforts pour obtenir son diplôme à la prestigieuse école Boulle. Comme tous les étudiants inscrits dans la section métiers d'arts option menuiserie, la jeune étudiante avait comme mission de concevoir et de réaliser une pièce en bois - en l'occurrence un siège - afin de valider sa formation. Un travail difficile sachant qu'elle ne disposait que d'un délai d'un an et d'une enveloppe de 700 euros pour l'accomplir.
Le temps étant compté, les consignes de l'exercice sont données aux étudiants seulement quelques jours après le jour de la rentrée scolaire. S'ils sont relativement libres en termes de création et techniques de fabrication, ils doivent en revanche respecter un thème. Pour Clara et ses camarades, la notion d'"invitation au voyage" avait été retenue.
Un accent Art Nouveau
Dès le mois de septembre 2009, Clara s'est donc mise à plancher sur les premières esquisses de son siège. "Mon idée de départ était de faire une pièce contemporaine qui ne suive pas forcément les codes esthétiques actuels", précise l'intéressée. Très vite, les choses se sont précisées et l'étudiante s'est orientée vers une assise aux lignes épurées enveloppée dans un cocon formé par un enchevêtrement complexe de pièces de bois courbées. Des formes directement inspirées de la nature qui confèrent à l'assise un accent Art Nouveau. "Un bourgeon, une tige avec des ramifications, un arbre... L'utilisateur peut y voir ce qu'il veut puisque je n'ai pas cherché à faire quelque chose de réaliste", commente la créatrice.
Si la forme de la pièce est originale, sa fonction l'est aussi. En plus de s'y asseoir, l'utilisateur peut en effet s'y balancer, un mouvement omnidirectionnel rendu possible grâce à la forme arrondie de la partie inférieure de l'enveloppe. "Le centre de gravité a été dur à trouver puisqu'il fallait que l'assisse reste confortable et le balancement agréable", précise Clara.
300 heures de travail
Création étudiante école Boulle
Création étudiante école Boulle © Clara Hardy
 Une fois la forme trouvée et validée, Clara est passée à la fabrication, une phase qui a conduit l'étudiante à passer plus de 300 heures dans les ateliers de l'école. "Au départ, raconte-t-elle, je manipulais de grosses machines pour dégrossir les pièces de bois puis de petits outils pour les affiner". Un travail fastidieux surtout pour la partie inférieure de l'assise, faite d'une soixantaine de pièces ayant toutes une forme spécifique.
Au final, la pièce est constituée d'un mélange de meriser, hêtre et contre plaqué "aviation" découpé au laser. Des essences réputées pour être à la fois "résistantes, flexibles et agréables à travailler".
Malgré toutes les difficultés techniques que la fabrication de la pièce présentait, Clara a réussi à la terminer dans le délai imparti. Une belle performance qui n'a pas échappé au jury devant lequel l'étudiante a dû présenter son travail. Séduit par l'originalité de l'assise, ce dernier a d'ailleurs attribué à l'étudiante la meilleure note de sa promotion. Un très bon résultat qui a donné un coup de pouce à la carrière de Clara. Depuis sa sortie de l'école, les contacts se sont multipliés. Résultat : elle travaille déjà à temps plein pour un ébéniste et collabore de manière régulière avec un designer. Des débuts prometteurs que Maison à part ne manquera pas de suivre...
Pour découvrir la pièce de Clara Hardy ainsi que ses différentes étapes de fabrication, cliquez sur suivant.
Focus jeune talent : un siège cocon en bois inspiré de la nature

Phase de fabrication

Phase de fabrication - Création étudiante école Boulle
Phase de fabrication - Création étudiante école Boulle © Clara Hardy
Pour obtenir son diplôme de menuiserie à l'école Boulle, Clara Hardy a dû concevoir et réaliser elle-même une pièce en bois, en l'occurrence un siège.
Phase de fabrication

Difficultés techniques - Focus jeune talent : un siège cocon en bois inspiré de la nature

Difficultés techniques - Création étudiante école Boulle
Difficultés techniques - Création étudiante école Boulle © Clara Hardy
Très vite, l'étudiante s'est orientée vers une assise aux lignes épurées enveloppée dans un cocon formé par un enchevêtrement complexe de pièces de bois courbées.
Difficultés techniques - Focus jeune talent : un siège cocon en bois inspiré de la nature

Détail - Focus jeune talent : un siège cocon en bois inspiré de la nature

Détail - Création étudiante école Boulle
Détail - Création étudiante école Boulle © Clara Hardy
La pièce permet à l'utilisateur de se balancer, un mouvement omnidirectionnel rendu possible grâce à la forme arrondie de la partie inférieure de l'enveloppe. "Le centre de gravité a été dur à trouver puisqu'il fallait que l'assisse reste confortable et le balancement agréable", précise Clara.
Détail - Focus jeune talent : un siège cocon en bois inspiré de la nature

Résultat final - Focus jeune talent : un siège cocon en bois inspiré de la nature

Résultat final - Création étudiante école Boulle
Résultat final - Création étudiante école Boulle © Clara Hardy
Au final, la pièce est constituée d'un mélange de meriser, hêtre et contre plaqué "aviation" découpé au laser. Des essences réputées pour être à la fois "résistantes, flexibles et agréables à travailler".
Pour contacter la créatrice : clara.hardy@laposte.net
Résultat final - Focus jeune talent : un siège cocon en bois inspiré de la nature
 
Recevez gratuitement
La newsletter Maison à Part
L'e-magazine de l'habitat sous tous les angles
Vous pouvez vous désabonner en un clic