L'HABITAT SOUS TOUS LES ANGLES

Isabelle Farahnick et ses sculptures de lumière

Par Céline Chahi
,
le 23 novembre 2009
La designer belge Isabelle Farahnick, lauréate du prix Vitra en 2006, expose actuellement quelques-unes de ses pièces dans une galerie bruxelloise. Grâce à un travail parfaitement maîtrisé sur la lumière, elle parvient à donner une autre dimension à la céramique. Découverte.
Rien ne prédestinait Isabelle Farahnick à devenir designer. Pas son parcours scolaire, en tout cas : elle a suivi des études en Sciences Politiques. Encore moins sa première expérience professionnelle, puisqu'elle a passé plusieurs années de sa vie en France à travailler pour le compte d'un célèbre homme d'affaires. Et pourtant ! Depuis son enfance, elle a toujours manifesté un goût prononcé pour les travaux manuels, notamment le dessin. Une fibre artistique qu'elle a subitement décidé de laisser s'exprimer à son retour de France en s'inscrivant à des ateliers de sculpture au sein de l'ENSAV La Cambre, école nationale supérieure d'architecture et des arts visuels.
A plus de trente ans, la voilà donc redevenue étudiante en quelque sorte. Mais qu'importe ! "Le travail de la terre m'a tout de suite plu, confie-t-elle interviewée par Maison à part. C'est un matériau que l'on aborde facilement et qui se révèle très maniable". La sculpture lui plaît, certes, mais pas autant que la céramique, matériau auquel elle décide rapidement de se consacrer.
Pas de fioritures
Au bout de quatre ans, Isabelle Farahnick se lance : elle installe son atelier dans le sous-sol de sa maison à Bruxelles et commence à y produire des pièces uniques ou en petites séries. Des créations qui se distinguent par leurs formes organiques, mais aussi et surtout, par leur caractère brut : la matière n'est ni émaillée, ni vernie, ni colorée. "Pour moi, explique-t-elle, la céramique se suffit à elle-même. Pour être belle, elle n'a pas besoin de fioritures ou de détails superflus, mais seulement de lumière".
Isabelle Farahnick
Isabelle Farahnick © Killingshot & E. Crooy
 
La lumière, un élément qui ne tardera à devenir l'une des composantes essentielles des pièces de la créatrice. Grâce à elle, la céramique se dévoile sous un jour nouveau : elle apparaît à la fois fragile et sensuelle. "J'essaye de faire que mes pièces soient aussi belles éteintes qu'allumées", commente Isabelle Farahnick. Un travail qui séduit, puisque la créatrice va obtenir un prix à deux reprises lors de la biennale de design de Courtrai, en Belgique. Très vite après ces récompenses, sa carrière connaît un coup d'accélérateur : on l'invite à exposer à Copenhague lors du salon "International Furniture Fair TalentZone", au salon international du meuble de Milan puis chez l'antiquaire Vincent Colet, spécialiste du mobilier du XXe siècle.
De la céramique à la récup'
La créatrice commence à faire parler d'elle dans la presse. Tantôt on loue "l'élégance poétique" de ses pièces, tantôt on reconnaît son talent à "sculpter la lumière". Une véritable reconnaissance sur le plan international. Isabelle Farahnick aurait pu s'arrêter là, mais c'était sans compter sa curiosité qui l'a récemment poussée à se tourner vers d'autres matériaux que la céramique tels que le papier, le verre ou encore le polypropylène. Des supports recyclés qui se retrouvent complètement métamorphosés, comme en témoigne les pièces actuellement exposées à Bruxelles, à la Galerie Diito. "Sous la dextérité de ses doigts, les objets les plus simples consentent aux métamorphoses les plus sophistiquées, commente l'un des responsables du lieu. Ils s'émancipent de leur usage habituel pour prendre la forme de sculptures aux allures parfois gigantesques". En les regardant, impossible de deviner que derrière elles se cachent des emballages d'ordinateurs ou des boîtes à nouilles !
Pour découvrir quelques-unes des pièces d'Isabelle Farahnick, cliquez sur suivant.
Exposition Light Matter - Isabelle Farahnick
Jusqu'au 24 décembre 2009
Bruxelles
Renseignements sur le : www.diito.be et sur le www.isabellefarahnick.com
Isabelle Farahnick et ses sculptures de lumière

Colonne lumineuse - Isabelle Farahnick et ses sculptures de lumière

Colonne lumineuse - Isabelle Farahnick
Colonne lumineuse - Isabelle Farahnick © Killingshot
Colonne lumineuse - Isabelle Farahnick et ses sculptures de lumière

Snow - Isabelle Farahnick et ses sculptures de lumière

Snow - Isabelle Farahnick
Snow - Isabelle Farahnick © Killingshot
Snow - Isabelle Farahnick et ses sculptures de lumière

Mica - Isabelle Farahnick et ses sculptures de lumière

Mica - Isabelle Farahnick
Mica - Isabelle Farahnick © Killingshot
Mica - Isabelle Farahnick et ses sculptures de lumière

Still - Isabelle Farahnick et ses sculptures de lumière

Still - Isabelle Farahnick
Still - Isabelle Farahnick © DR
Still - Isabelle Farahnick et ses sculptures de lumière

Black Pea - Isabelle Farahnick et ses sculptures de lumière

Black Pea - Isabelle Farahnick
Black Pea - Isabelle Farahnick © Killingshot
Black Pea - Isabelle Farahnick et ses sculptures de lumière

Territory - Isabelle Farahnick et ses sculptures de lumière

Territory - Isabelle Farahnick
Territory - Isabelle Farahnick © Killingshot
Territory - Isabelle Farahnick et ses sculptures de lumière
Articles qui devraient vous intéresser
 
Recevez gratuitement
La newsletter Maison à Part
L'e-magazine de l'habitat sous tous les angles
Vous pouvez vous désabonner en un clic