L'HABITAT SOUS TOUS LES ANGLES

La 111 Navy Chair fête ses un an d'existence

Par C. Chahi Bechkri
,
le 10 juin 2011
Emeco - 111 Navy Chair
Emeco - 111 Navy Chair © Emeco
Il y a tout juste un an, le fabricant Emeco avait l'idée de redonner vie à l'un de ses grands classiques, la Navy Chair, en s'associant à la compagnie Coca Cola. Après avoir été une véritable icone design dans les années 90, la chaise, qui est fabriquée à partir de bouteilles en plastique recyclées, est devenue l'un des objets emblématiques du recyclage. Une histoire pleine de rebondissements...
Vous connaissez sans doute la 111 Navy Chair, cette chaise culte rééditée l'année dernière par la compagnie Coca Cola et le fabricant de meubles Emeco et dont la particularité est d'être fabriquée non plus en aluminium mais à partir de 111 bouteilles en plastique recyclées. Remarquez, il aurait été difficile de faire autrement étant donné l'énorme retentissement médiatique qu'elle a engendré.
A l'époque, il s'agissait du premier "bel" objet réalisé à partir d'au moins 65% de "rPET" (polyéthylène recyclé), une véritable prouesse saluée par de nombreux acteurs du recyclage et professionnels du design. En première ligne : Sir Terence Conran, le fondateur de Conran Shop. "La Chaise Navy d'Emeco est l'une de mes chaises favorites. Le fait qu'Emeco ait travaillé à la reproduction d'une version si belle et si durable à partir du design original en utilisant des matériaux recyclés, tels que le "rPET" me procure un grand plaisir et il s'agit d'un pas en avant considérable dans la fabrication d'un design renouvelable de très grande qualité", déclarait-il d'ailleurs.

Trois vies

Le succès a été immédiat, résultat : un an plus tard, grâce à elle, 3,5 millions de déchets ont pu être valorisés. Ainsi, après avoir été l'une des grandes icones du design dans les années 90, la chaise se retrouve propulsée au rang d'objet emblématique du recyclage. Un destin que son inventeur, n'aurait sans doute pas pu prédire.
Emeco - 111 Navy Chair
Emeco - 111 Navy Chair © Emeco
 A l'origine en effet, la chaise - la Navy 1006 de son premier nom - a été conçue par la société Emeco pour l'US Navy puis elle a équipée les prisons fédérales et les hôpitaux. Ce sont Terence Conran, Philippe Starck et Ettore Scottsass qui vont l'en faire sortir en l'utilisant pour meubler des intérieurs, la faisant ainsi rayonner dans le monde entier. On la retrouve ainsi dans de prestigieux lieux, comme le restaurant Quaglino's à Londres, l'Alcazar à Paris ou encore l'hôtel, récemment rénové par Starck, La Corniche à Arcachon.
Grâce à l'association avec Coca Cola, elle se voit donc offrir une troisième vie. Une vie marquée, cette fois, du sceau de l'éco-design !
La 111 Navy Chair fête ses un an d'existence
Nous vous recommandons

A l'occasion des Assises du logement en novembre dernier, les experts se sont relayés pour dresser un portrait-robot de nos habitations. Zoom sur le confort et la qualité de l'air intérieur.

 
Recevez gratuitement
La newsletter Maison à Part
L'e-magazine de l'habitat sous tous les angles
Vous pouvez vous désabonner en un clic