L'HABITAT SOUS TOUS LES ANGLES

La Gallery S.Bensimon signe une collaboration rétro avec La Redoute

Par Valentin Boudonnet
,
le 4 décembre 2013
La Redoute a déjà travaillé avec de nombreux designers reconnus pour proposer des collections originales. Cette fois-ci, elle s'est approchée de la Gallery S.Bensimon et de son vivier de talents. Leur rencontre a abouti à une quinzaine de meubles rappelant l'ambiance des années 50 en Amérique. Extrait du prochain catalogue Printemps/été 2014.
Les adeptes de l'enseigne de prêt-à-porter La Redoute connaissaient déjà les fameuses tennis Bensimon. Désormais, il leur faudra compter avec le mobilier créé spécialement par la Gallery S.Bensimon.
L'idée d'un partenariat entre les deux entités n'est donc pas nouvelle. En revanche, là où la marque Bensimon s'aligne sur un concept proche de celui de la Redoute (du prêt-à-porter accessible à tous), la Gallery se présente plutôt comme un lieu d'exposition pour artisans et designers. De nombreuses créations graphiques et décalées ont ainsi été révélées grâce à elle.
En revanche, comme le confirme La Redoute, ce sont eux qui ont contacté la Gallery en premier, afin "d'inscrire leur démarche dans leurs précédentes collaborations avec des artistes". Dernièrement, l'enseigne avait commercialisé une collection signée par le designer Sam Baron.

Une collection rétro tournée vers l'Amérique

Pour l'occasion, la Gallery a donc fait appel à cinq designers reconnus pour concevoir une quinzaine de pièces. Chacune prend ses inspirations dans les stations balnéaires des années 50 du continent américain, comme Palm Springs ou bien Rio de Janeiro.
Derrière ces pièces, des créateurs aussi reconnus que POOL, Mark Braun, Antoine Phelouzat, Laurent Corio et Cristian Mohaded. Une large diversité d'univers et de nationalités qui donne un visage unique à ce mobilier.
Disponible à la vente dès la mi-décembre sur le site Internet de la Redoute et dans son catalogue Printemps/été 2014, la collection sera également présentée au cours d'une exposition au sein de la Gallery S.Bensimon.
Découvrez en pages suivantes quelques pièces issues de cette collaboration.
La Gallery S.Bensimon signe une collaboration rétro avec La Redoute

Un salon aux teintes rétro

Un salon aux teintes rétro - La Redoute x Gallery S.Bensimon
Un salon aux teintes rétro - La Redoute x Gallery S.Bensimon © La Redoute
Canapé et fauteuil (Mark Braun)
Coussin et tapis (Pool)
Avec leurs formes arrondies, voire bombées, les fauteuils et canapés de Mark Braun ne sont pas sans rappeler le design "cocon" des années 50.
En proposant une assise douce et confortable, ce mobilier s'inscrit dans un retour à la simplicité et à une esthétique qui a rencontré beaucoup de succès par le passé.
Canapé : à partir de 999,99 €
Fauteuil : à partir de 499,99 €
Coussins : à partir de 14,99 €
Tapis artisanal : à partir de 99 €
Un salon aux teintes rétro

Le tabouret qui se rvêve en fauteuil.

Le tabouret qui se rvêve en fauteuil. - La Redoute x Gallery S.Bensimon
Le tabouret qui se rvêve en fauteuil. - La Redoute x Gallery S.Bensimon © La Redoute
Fauteuil Miss (Christian Mohaded)
Le terme "fauteuil" n'est pas employé par hasard pour Christian Mohaded.
Sa création se présente comme un simple tabouret, et pourtant, elle dispose d'une assise plus confortable, notamment pour le repos du dos.
Christian Mohaded n'a pas cherché à modifier la structure du traditionnel tabouret en bois, mais a préféré la mettre en avant, ainsi que sa matière première.
Fauteuil : 129,99 €
Le tabouret qui se rvêve en fauteuil.

Une table-atelier en bois

Une table-atelier en bois - La Redoute x Gallery S.Bensimon
Une table-atelier en bois - La Redoute x Gallery S.Bensimon © La Redoute
Bureau et lampe à poser (Christian Mohaded)
Tabouret en métal (Antoine Phelouzat)
Le bureau imaginé par Christian Mohaded jongle entre deux identités. Il apparaît à la fois comme un bureau de travail où l'on est confortablement assis à écrire, mais aussi comme un atelier de travail manuel. Une ambiguïté permise par l'utilisation de pieds, semblables à des tréteaux, et l'emploi du bois comme matériau principal.
A gauche sur la photo, le tabouret du designer français Antoine Phelouzat surprend par sa simplicité. Entièrement métallique, il participe à cette confusion des genres qui permet à cet ensemble bureau-chaise d'être utilisé à l'intérieur et en extérieur.
Bureau : à partir de 299,99 €
Lampe : à partir de 79,90 €
Tabourets vendus par 2 : 139,98 €
Une table-atelier en bois
 
Recevez gratuitement
La newsletter Maison à Part
L'e-magazine de l'habitat sous tous les angles
Vous pouvez vous désabonner en un clic