L'HABITAT SOUS TOUS LES ANGLES

Le Prix Bettencourt 2012 récompense des oeuvres intrigantes

Par Rouba Naaman-Beauvais
,
le 19 juin 2012
Depuis plus de dix ans, le prix Liliane Bettencourt pour l'Intelligence de la Main récompense le savoir-faire et l'innovation des artisans français. Les lauréats cette année sont un céramiste dont les œuvres copient les lignes du corps humains, et les créateurs d'un canapé organique et contemporain. Découverte.
"Métamorphose", "Irregular Bomb". Ces œuvres sont aussi énigmatiques que leurs noms le laissent penser. Leurs créateurs sont, cette année, les lauréats du prix Liliane Bettencourt pour l'Intelligence de la Main, qui récompense "chaque année depuis plus de 10 ans, l'excellence des savoir-faire français et la capacité d'innovation des artisans d'art", explique la Fondation Bettencourt.
Sous la présidence d'Henri Loyrette, président-directeur du Musée du Louvre, le jury du concours, composé de professionnels des arts et du design, a décerné deux prix. Le premier, "Talents d'exception", distingue un chef d'œuvre réalisé des mains d'un artisan d'art. Il s'agit cette année de "Métamorphose", une œuvre intrigante du céramiste d'origine américaine Wayne Fischer.
Des mains de Fischer, la céramique, déformée de l'intérieur de la pièce, ressort transformée : l'artisan la rend transparente, souple, en un mot vivante. On devine des formes quasi humaines, muscles et veines d'un matériau pourtant inerte. Un travail d'orfèvre pour une série de pièces uniques.

Formes humaines ou organiques

Le second prix, "Dialogues", récompense une œuvre née de la collaboration entre un ou plusieurs artisans d'art et d'un créateur. Ou quand le travail de la main rencontre l'inspiration du designer. Les lauréats 2012 sont Bernadette N'Guyen, coupeuse couturière, Maurice Barnabé, sellier et menuisier en siège, Jean-Paul Mahé, sellier et Robert Stadler, designer.
De leur travail "main dans la main", est né en 2009 "Irregular Bomb", un canapé aux courbes organiques et à la couleur rappelant la roche. Entièrement enveloppée de cuir capitonné, sans couture visible, l'œuvre est un véritable tour de maître. En résulte un canapé ergonomique et esthétique, contemporain et malin, que Robert Stadler complètera par d'autres assises, dans la collection "Tephra Formations".
La cérémonie du Prix Liliane Bettencourt pour l'Intelligence de la Main aura lieu le 16 octobre 2012. Chaque prix bénéficiera d'une dotation de 50.000 euros.
Découvrez les lauréats de l'édition 2012 du prix Liliane Bettencourt pour l'Intelligence de la Main, en pages suivantes.
Le Prix Bettencourt 2012 récompense des oeuvres intrigantes

Métamorphose - Le Prix Bettencourt 2012 récompense des oeuvres intrigantes

Métamorphose - Prix Bettencourt 2012
Métamorphose - Prix Bettencourt 2012 © Antoine Mercier pour la Fondation Bettencourt Schueller
Prix Liliane Bettencourt pour l'Intelligence de la Main Talents d'exception 2012
Métamorphose
Oeuvre en céramique
Wayne Fischer, céramiste
"Wayne Fischer, céramiste d'origine américaine installé en France depuis 1986, a développé une technique particulière lui permettant de travailler la porcelaine en grand format et en double paroi avec une sensation de matité et de transparence."
Métamorphose - Le Prix Bettencourt 2012 récompense des oeuvres intrigantes

Métamorphose - Le Prix Bettencourt 2012 récompense des oeuvres intrigantes

Métamorphose - Prix Bettencourt 2012
Métamorphose - Prix Bettencourt 2012 © Antoine Mercier pour la Fondation Bettencourt Schueller
Prix Liliane Bettencourt pour l'Intelligence de la Main Talents d'exception 2012
"Pour cette pièce, la paroi extérieure a été poussée et déformée de l'intérieur pour créer une "métamorphose de vie". La texture douce évoque l'épiderme avec ses veines bleutées, ses muscles, ses os..."
Métamorphose - Le Prix Bettencourt 2012 récompense des oeuvres intrigantes

Canapé Irregular Bomb

Canapé Irregular Bomb - Prix Bettencourt 2012
Canapé Irregular Bomb - Prix Bettencourt 2012 © Fabrice Gousset - Courtesy : Carpenters Workshop Gallery
Prix Liliane Bettencourt pour l'Intelligence de la Main Dialogues 2012
Canapé Irregular Bomb
Bernadette N'Guyen, coupeuse couturière
Maurice Barnabé, menuisier en siège, sellier
Jean-Paul Mahé, sellier
Robert Stadler, designer
2009
"Le canapé Irregular Bomb, forme monolithique entièrement enveloppée de cuir capitonné sans recto ni verso, fait partie d'une collection dessinée par Robert Stadler intitulée Tephra Formations.
Il est le fruit d'un intense échange entre créateur et artisans sur la forme de la pièce, alliant volontés esthétique et ergonomique avec les possibilités techniques de fabrication. Ce dialogue a abouti à un vrai renouvellement de la technique du capitonnage."
La collection complète évoque une bombe explosée, du métal en fusion, ou une coulée magmatique, aux dires de l'artiste.
Canapé Irregular Bomb
Nous vous recommandons

En jouant sur les volumes, l'intérieur est à la fois confortable et baigné de lumière, tout en restant connecté à l'extérieur.

 
Recevez gratuitement
La newsletter Maison à Part
L'e-magazine de l'habitat sous tous les angles
Vous pouvez vous désabonner en un clic