L'HABITAT SOUS TOUS LES ANGLES

Steiner a 80 ans !

Par P.P.
,
le 6 février 2007
La célèbre marque de mobilier a fêté cette année ses 80 ans. A cette occasion, découvrez l'histoire de la grande maison qui édita entres autres les chefs d'œuvres de Pascal Mourgue ou encore de Kwok Hoï Chan. Le VIA lui consacrera une exposition en avril.
Rue du Faubourg Saint Antoine, quartier des ébénistes et des artisans, 1926 : Charles Steiner fonde une société de meubles. La fabrication s'oriente vers du mobilier de tradition anglaise, avec notamment des fauteuils club.
La guerre interrompt la production. Charles et son fils Hugues sont déportés. Alors qu'il n'est âgé seulement que de 20 ans, Hugues doit reprendre la firme à la mort de son père en 1946. Très avant-gardiste pour son époque, féru de musique et de dessin, il développe dès la fin des années 40 la gamme Bow-Wood, qui utilise la technique du bois courbé à la vapeur. La modernité des produits Steiner, avec leurs coussins amovibles et leurs suspensions innovantes conquiert le cœur du public. Et des designers ! Entre les années 50 et 70, Joseph-André Motte, Pierre Guariche, Pierre Paulin, Pascal Mourgue ou le Chinois Kwok Hoï Chan rejoignent les rangs des créateurs talentueux qui ont fait et font toujours la renommée de la maison.

Une histoire d'avant-gardiste

1954 marque une étape importante pour la production : c'est la naissance de l'Atelier de Recherche Plastique (ARP) par Pierre Guariche, Michel Mortier et Joseph-André Motte. Avec le luminariste Pierre Disderot, et le fabricant de rangement Charles Minvielle, Hugues Steiner développe des réseaux de publicité et de distribution communs. Les fauteuils Corb et les chaises Tulipe, Amsterdam et Tonneau sont issus de cette association qui, malgré la dissolution de l'ARP en 1957, continuera à développer un mobilier contemporain et innovant. La fameuse chaise Diamant voit ainsi le jour en 1958.
Dans les années 60, les nouvelles techniques et les nouveaux matériaux incite Hugues Steiner à rechercher de nouveaux talents. Charles Courtecuisse, Pascal Mourgue et Kwok Hoï Chan, qui devient vite le créateur fétiche de la société. Les années 70 sont marquées notamment par une collaboration avec le couturier Pierre Cardin.

Réédition de plusieurs modèles

Aujourd'hui, pour fêter dignement son anniversaire, Steiner réédite plusieurs modèles de Kwok Hoï Chan, qui ont fait la renommée de sa marque. Après le fabuleux fauteuil Zen, de 1969 réédité en 2003, c'est au tour en 2007 des fauteuils Limande (1969) et Chromatique (1970).
Suivre "les tendances du design international, les mutations technologiques et les nouvelles manières d'habiter" : tels sont les trois axes majeurs de développement des produits Steiner. Marque pionnière et innovatrice du mobilier contemporain français, Steiner, cédé en 1988 à Cauval Industries, continue en 2007 à imposer un certain style donc l'unique but est un art de bien vivre chez soi.

Exposition au VIA

Et comme un anniversaire ne se fête jamais tout seul, une exposition-rétrospective "80 ans d'Art de vivre" est organisée dans les murs du VIA (Valorisation pour l'Innovation dans l'Ameublement) du 16 avril au 13 mai 2007, puis de manière itinérante dans les principales villes de province. Un livre de Patrick Favardin, le spécialiste du design des années 50 et 60 sera également présenté à cette occasion.
Pour découvrir une rétrospective en images de la saga Steiner, cliquez sur suivant...
Steiner a 80 ans !

Le fauteuil Bow-Wood

Bow wood steiner
Bow wood steiner © Steiner
Edité à la fin des années 40. Il fait partie des premières réalisations d'Hugues Steiner.
Le fauteuil Bow-Wood

Une publicité de 1955

Publicite de 1955 good steiner
Publicite de 1955 good steiner © Steiner
Hugues Steiner, en fin connaisseur, mise très tôt sur les réseaux de publicités pour mettre en scène ses produits. Classe tout simplement...
Une publicité de 1955

Le 770 de J.A. Motte

steiner 770 good
steiner 770 good © Steiner
Design de Joseph-André Motte dans les années 50.
Le 770 de J.A. Motte

Une publicité de 1961

pub de 1961 steiner
pub de 1961 steiner © Steiner
Steiner se veut toujours à la pointe de la modernité et de l'élégance, en vantant les qualités de ses sièges, designés pour un confort optimum.
Une publicité de 1961

La chaise Diamant

la chaise Diamant steiner
la chaise Diamant steiner © Steiner
Edité en 1958, elle est designée par René-Jean Caillette. Contre-plaqué moulé, elle connaît très vite le succès.
La chaise Diamant

Le canapé Swany

Le canapé Swany steiner
Le canapé Swany steiner © Steiner
Recouvert de skaï blanc, années 70. Favori des décorateurs à la mode, il se distingue par sa structure originale en forme de "boudin".
Le canapé Swany

Kwok Hoï Chan

Kwok Hoï Chan
Kwok Hoï Chan © Steiner
Né en 1939, il entre chez Steiner en 1968 et y devient rapidement un de ses fleurons. Ce designer chinois a connu d'abord un grand succès à Hong-Kong, où ses études d'architecture l'ont conduit à édifier de nombreux bâtiments. Depuis Londres, il travaillera en 1966 à l'aménagement du bateau "Queen Elisabeth", avant d'arriver en France deux ans plus tard pour travailler chez Steiner, avec son style particulier tout en courbes et couleurs.
Kwok Hoï Chan

Zen de Kwok Hoï Chan

zen fauteuil steiner
zen fauteuil steiner © Steiner
Créé par le designer chinois en 1969 et réédité en 2003, ce fauteuil symbolise les caractères et l'écriture chinoise de manière onirique, dans l'esprit de la chaise "Ombre" de Charlotte Perriand de 1956.
Zen de Kwok Hoï Chan

Pussy Cat de Kwok Hoï Chan

Pussy Cat de Kwok Hoï Chan steiner
Pussy Cat de Kwok Hoï Chan steiner © Steiner
Ces chaises, créées dans les années 70 par Kwok Hoï Chan, marquent le lancement de Steiner dans la création de sièges légers, de faible encombrement et empilables.
Pussy Cat de Kwok Hoï Chan

Fauteuil Limande de Kwok Hoï Chan

Fauteuil Limande de Kwok Hoï Chan steiner
Fauteuil Limande de Kwok Hoï Chan steiner © Steiner
Dessiné en 1969 par le designer chinois, il est connu dans le monde entier sous le nom de "Lemon Sole". Son nom vient de son assise en large plateau, inspirée des poissons qui "planent" au dessus du sable. Il n'est pas sans rappeler également le fauteuil "Zen", avec ses piètements en "porte-à-faux" et sa forme très graphique. Il est réédité cette année par Steiner.
Fauteuil Limande de Kwok Hoï Chan

Le siège Chromatique de Kwok Hoï Chan

Le siège Chromatique de Kwok Hoï Chan
Le siège Chromatique de Kwok Hoï Chan © Steiner
Ludique, coloré, modulable, graphique, ergonomique... les adjectifs ne manquent pas pour qualifier ce fauteuil, créé en 1970 et réédité cette année pour notre plus grand bonheur ! Sa ligne paraît simple mais elle cache en fait une structure complexe, destinée à assurer un confort absilu à son utilisateur. A l'origine en jersey, introuvable aujourd'hui, il revêt maintenant un tissu laine, de diverses coloris, toutes aussi revigorantes pour le moral !
Le siège Chromatique de Kwok Hoï Chan

Et aujourd'hui ?

mandala steiner
mandala steiner © Steiner
Aujourd'hui, Steiner se veut toujours à la pointe de la modernité et du confort. Le canapé "Mandala" en est une illustration.
Et aujourd'hui ?

Fauteuil Ranelagh - Steiner a 80 ans !

Fauteuil Ranelagh steiner
Fauteuil Ranelagh steiner © Steiner
Le fauteuil "Ranelagh" avec ses accoudoirs si particuliers illustre ce dynamisme créatif qui caractérise Steiner depuis ses origines.
Fauteuil Ranelagh - Steiner a 80 ans !

Courcelles - Steiner a 80 ans !

courcelles steiner
courcelles steiner © Steiner
Depuis 2004, Steiner Paris s'est lancé dans une collection complète d'accessoires déco qui s'inscrivent en parfaite harmonie avec son moblier. Tapis, luminaires, tables basses et salles à manger sont à découvrir.
Ici, la gamme "Courcelles".
Courcelles - Steiner a 80 ans !
 
Recevez gratuitement
La newsletter Maison à Part
L'e-magazine de l'habitat sous tous les angles
Vous pouvez vous désabonner en un clic