L'HABITAT SOUS TOUS LES ANGLES

Thomas Bastide, un designer infiltré dans les grandes maisons

Par C. Chahi Bechkri
,
le 15 juin 2012
Le designer Thomas Bastide travaille depuis plus de trente ans dans l'ombre de nombreuses prestigieuses maisons. De Baccarat à Lagostina en passant par Bleu Nature et Ercuis, toutes ont fait appel à lui pour des collaborations durables. A chaque fois, le designer arrive à imposer sa patte décalée tout en respectant l'identité des marques. Il a ouvert les portes de son atelier à Maison à part. Rencontre.
Quartier Notre-Dame-Des-Champs, dans le 6ème arrondissement de Paris. C'est en plein cœur de la Capitale que le designer Thomas Bastide a décidé d'installer son atelier. Un choix qu'il explique par un amour inconditionnel de la vie parisienne, en particulier de son ébullition permanente. Maison à part a eu la chance d'y pénétrer...
A l'intérieur, l'endroit ressemble à l'atelier d'artiste tel qu'on se l'imagine. Un petit appartement éclairé par de grandes verrières anciennes dans lequel les murs, comme les tables à dessins, sont recouverts de croquis agrémentés de notes griffonnées à la main ; les étagères croulent sous le poids de précieux objets : là des couteaux, des couverts en argent, des vide-poches, ici des casseroles... Chacun d'entre eux évoquent une histoire que Thomas Bastide se plaît à raconter avec un plaisir intact et ce, malgré l'avoir déjà fait maintes et maintes fois.

Plus de 1.200 créations pour Baccarat

En les observant de plus près, une chose frappe : l'omniprésence du verre et du cristal. On y trouve des verres, des vases, des bougeoirs et même des bijoux. Une collection d'objets hétéroclites qui portent tous une seule et même marque : Baccarat. Il faut dire que Thomas Bastide entretient avec elle une relation particulière. Débutée il y a plus de trente ans, elle se poursuit encore aujourd'hui avec, chaque année, un nouveau lot de créations. Parmi les dernières en date : le vase Abysse, Pacifique ou encore la flûte de champagne Héritage. "Si je fais le compte, j'ai dessiné plus de 1.200 créations pour Baccarat", indique le designer. "Les choses se sont faites très naturellement, se souvient-il. Stéphane Rosé, le directeur général de l'époque, souhaitait impulser une nouvelle dynamique pour accélérer le basculement de la cristallerie dans le XXème siècle et je l'y ai aidé en prenant la tête de la direction artistique".
Tout en respectant l'identité de la maison, Thomas Bastide s'est efforcé d'apporter une touche de modernité à ses créations. Vases à trous, à spirales, pièces asymétriques multi facettes, carafes et verres penchés ... La patte décalée du designer permet à la cristallerie de proposer des pièces d'une grande inventivité et de renouveler constamment son style.
Mais plus qu'une rencontre avec une marque, c'est une rencontre avec une matière qui explique une relation aussi longue entre le designer et la cristallerie. "Le verre est ma matière préférée, confie-t-il. J'aime sa pureté, sa brillance, ses reflets et sa transparence".
La suite de l'article en page suivante.
Thomas Bastide, un designer infiltré dans les grandes maisons

Thomas Bastide - Thomas Bastide, un designer infiltré dans les grandes maisons

Thomas Bastide
Thomas Bastide © Thomas Bastide - Montage MAP
Outre les objets, l'œil est également attiré par les nombreuses maquettes qui peuplent l'endroit. "J'ai besoin de matérialiser les choses, de toucher, de manipuler", explique Thomas Bastide. On y trouve également de nombreux échantillons de matières et quelques objets plus insolites : une roulette de chaise de bureau, des morceaux de bois calcinés, des poignées de valises...
Loin d'être anodins, ils prouvent que l'homme a le souci du détail. Que ce soit les maquettes ou les échantillons, tous lui ont en effet servi à mettre au point des pièces pour le fabricant de meubles de voyage d'inspiration tantôt coloniale, tantôt marine Starbay. Le designer ne cache d'ailleurs pas son plaisir de travailler avec lui : "Je dessinais des meubles dans cet esprit là depuis longtemps, donc je n'ai eu qu'à laisser libre court à mon imagination, révèle-t-il. J'aime particulièrement le style colonial : il m'évoque les voyages, les grands espaces, la liberté".

S'infiltrer sans perdre son identité

Désormais, Thomas Bastide part donc régulièrement en Chine - il dit d'ailleurs en être tombé amoureux - pour suivre l'avancement de ses différents projets. "Les meubles sont fabriqués par des ébénistes chinois avec du bois provenant d'Afrique, précise-t-il. Ils possèdent un savoir-faire extrêmement pointu qui leur permet de réaliser des pièces d'une qualité supérieure". Pour lui, cette collaboration est l'occasion de s'approprier des matériaux différents tels que le bois et le cuir mais également, de travailler sur d'autres notions : celle de confort par exemple, ou encore d'optimisation de l'espace. Coiffeuse ultra légère en bois thermoformé, canapé articulé en deux bras, dressing sur roulettes... Au total, le designer a mis au point une quinzaine de pièces pour Starbay, dont neuf seront dévoilées lors du prochain salon Maison & Objet.
Parallèlement, il collabore également avec Bleu Nature, Lagostina, Ercuis, Hennessy, Claude Dozorme. "A chaque fois, commente-t-il, il y a de belles rencontres au départ et, ce sont des marques avec une identité forte". Autant dire qu'il n'est pas facile pour un designer de s'y faire une place. Tout l'art de Thomas Bastide est là : réussir à s'y infiltrer en toute discrétion, perpétuant leur héritage, mais sans pour autant effacer sa personnalité. Les portes de l'atelier se referment... La lumière a été faite sur un personnage de l'ombre ...
Découvrez quelques-unes des créations de Thomas Bastide en pages suivantes.
Thomas Bastide - Thomas Bastide, un designer infiltré dans les grandes maisons

Vases pour Baccarat

Baccarat
Baccarat © Baccarat
Thomas Bastide travaille depuis plus de trente ans pour Baccarat. Ici, l'une de ses dernières créations : les vases Abysses en cristal clair doublé noir, rouge ou bleu.
Vases pour Baccarat

Service de bar pour Baccarat

Service de bar pour Baccarat - Baccarat
Service de bar pour Baccarat - Baccarat © Baccarat
Le designer adapte ici les formes du vase Abysse pour donner naissance à un service de bar.
Service de bar pour Baccarat

Flûte de champagne pour Baccarat

Flûte de champagne pour Baccarat - Baccarat
Flûte de champagne pour Baccarat - Baccarat © Baccarat
Au total, le designer a déjà imaginé plus de 1.200 pour la cristallerie. Ici, la flûte de champagne Héritage.
Flûte de champagne pour Baccarat

Vase pour Baccarat

Vase pour Baccarat - Baccarat
Vase pour Baccarat - Baccarat © Baccarat
Tout en respectant l'identité de Baccarat, Thomas Bastide propose des créations innovantes notamment en termes de formes.
Ici, le vase Pacifique 250, doublé en bleu, rouge ou noir.
Vase pour Baccarat

Lampe pour Bleu Nature

Bleu Nature
Bleu Nature © Bleu Nature
Thomas Bastide travaille également avec la marque Bleu Nature. Ici, la lampe Hekla. Le designer reprend ici le bois brut, matériau de prédilection de la marque, mais le traite différemment : il est carbonisé !
Lampe pour Bleu Nature

Lampe pour Charles Paris

Charles Paris
Charles Paris © Charles Paris
Verseuse de lumière imaginée pour le célèbre fabricant de luminaires haut de gamme : Charles Paris.
Lampe pour Charles Paris

Seau à champagne pour Ercuis

Ercuis
Ercuis © Ercuis
Thomas Bastide met également sa créativité au service de la célèbre orfèvrerie française Ercuis. Ici, le seau à champagne Equilibre.
Seau à champagne pour Ercuis

Couverts pour Ercuis

Couverts pour Ercuis - Ercuis
Couverts pour Ercuis - Ercuis © Ercuis
Il a également imaginé pour elle une collection de couverts en argent : Equilibre. Leurs lignes allient ergonomie et élégance.
Couverts pour Ercuis

Couteau pour Claude Dozorme

Claude Dozorme
Claude Dozorme © Claude Dozorme
Thomas Bastide collabore aussi avec Claude Dozorme. Ci-contre, le Couteau Shadow d'une longueur de 10 cm avec une lame en acier. Il se distingue par son manche asymétrique et incliné.
Plus de renseignements sur le : www.lagrandecoutellerie.fr
Couteau pour Claude Dozorme

Casserole pour Lagostina

Lagostina
Lagostina © Lagostina
Lagostina, maison spécialisée dans les utstensiles de cuisine en inox, fait également appel à Thomas Bastide. Ce dernier a conçu pour elle une ligne de casseroles. Ici, une sauteuse.
Casserole pour Lagostina

Dressing nomade pour Starbay

Starbay
Starbay © Starbay
Starbay, fabricant de mobilier nomade de voyage d'inspiration marine et coloniale, travaille également avec Thomas Bastide. Le designer a imaginé pour lui une quinzaine de créations : dressing sur roulettes (voir ci-contre), canapé, bureau, coiffeuse...
Dressing nomade pour Starbay
Nous vous recommandons

Découvrez cette résidence norvégienne secondaire recourant à un procédé original : le bois utilisé est chauffé avec de l'alcool furfurylique afin de renforcer sa solidité et sa durabilité.

 
Recevez gratuitement
La newsletter Maison à Part
L'e-magazine de l'habitat sous tous les angles
Vous pouvez vous désabonner en un clic