L'HABITAT SOUS TOUS LES ANGLES

Un pied-à-terre parisien ultra fonctionnel

Par C. Chahi Bechkri
,
le 16 avril 2012
L'architecte Stéphanie Bertina Minel a orchestré la rénovation d'un appartement de 50 m2 situé dans le 7e arrondissement de Paris. Entièrement repensé dans la perspective de devenir un pied-à-terre, il a gagné en lumière, en rangements et, surtout, il paraît beaucoup plus spacieux qu'avant !
Optimiser l'espace est quelque chose que l'architecte Stéphanie Bertina Minel a l'habitude de faire. Il faut dire qu'étant installée sur Paris, ville où les m2 se font plus rares qu'ailleurs, elle est régulièrement amenée à travailler sur de petites surfaces : studio de 40 m2 sous combles, deux pièces de 30 m2, salle de bains de moins de 10 m2... Chaque projet constitue un véritable défi puisqu'il lui faut, à chaque fois, réussir à rendre les biens à la fois confortables et fonctionnels tout en empiétant le moins possible sur l'espace à vivre.

Confort, fonctionnalité et modularité

Confort et fonctionnalité, tels étaient justement les maîtres mots lors de la récente rénovation d'un appartement de 50 m2 situé dans le 7e arrondissement de Paris. Le bien était habitable en l'état : seulement voilà, il ne correspondait pas du tout aux besoins des nouveaux propriétaires. "Ils habitent dans le sud de la France et ont acheté cet appartement dans la perspective d'en faire un pied à terre. Il serait occupé dans un premier temps par le père de famille, qui remonte fréquemment à Paris pour son travail, mais il devait également pouvoir accueillir dans un second temps leurs deux enfants dont les études les amèneraient probablement à devoir s'installer dans la capitale", informe l'architecte.
Au confort et à la fonctionnalité s'ajoutait donc une notion de modularité puisque deux profils d'occupants investiraient successivement les lieux.
L'appartement présentait, par ailleurs, plusieurs inconvénients majeurs, notamment : une mauvaise répartition de l'espace entre les différentes pièces ainsi qu'un nombre insuffisant de rangements. A cela s'ajoutait un certain manque d'intimité dans la mesure où les WC étaient implantés dans la salle de bains. Le tableau n'était cependant pas si noir puisqu'en contre partie, il jouissait d'une double exposition et de nombreuses ouvertures, ce qui le rendait très lumineux et par conséquent, agréable à vivre. Partant de ce constat, Stéphanie Bertina Minel s'est donc tout naturellement attachée à valoriser ses atouts et à gommer ses imperfections.
La suite de l'article en page suivante.
Un pied-à-terre parisien ultra fonctionnel

Optimiser l'espace au maximum

Optimiser l'espace au maximum - Reportage pied à terre parisien
Optimiser l'espace au maximum - Reportage pied à terre parisien © Sergio Grazia
Afin de répondre aux attentes des propriétaires, le premier réflexe de l'architecte a été de remanier le plan de l'appartement et la distribution des pièces. Trop grande et biscornue, la cuisine a ainsi été transférée dans le salon de manière à libérer de la place pour aménager une plus grande salle de bains et, surtout, des WC séparés. Les proportions de la chambre ont-elles-aussi été revues : l'une des cloisons a été modifiée pour créer une pièce plus rectiligne.

Des rangements ultra-discrets

A noter que tous les changements ont été réalisés avec le souci d'optimiser l'espace. « Le meilleur moyen de ne pas perdre de place est de faire fabriquer tous les meubles sur-mesure. Cela nécessite certes, un certain budget mais, lorsque l'on peut, cela vaut vraiment le coup car l'on arrive à récupérer le moindre cm disponible », insiste l'architecte. "Dans la salle de bains, par exemple, on a donné au plan de travail une forme triangulaire de manière à ce qu'il épouse parfaitement les lignes des murs et empiète le moins possible sur la pièce. Comme il est complètement atypique, il donne à la pièce un cachet". Et d'ajouter : "Intégrer tous les rangements dans les murs et les cloisons est également un bon moyen de libérer de l'espace au sol car l'on ne vient plus envahir les pièces de meubles".
Sachant le nombre de placards bien trop insuffisant par rapport aux besoins des propriétaires, l'architecte a pris le parti d'en créer de nouveaux dans toutes les pièces : une buanderie dans la salle de bains, un bloc de rangement dans les WC, une grande penderie dans la chambre... Des rangements que l'on ne soupçonne pas tellement ils sont discrets ! A chaque fois en effet, Stéphanie Bertina Minel a pris soin de les dissimuler derrière de grandes portes dont on devine à peine les poignées.
Grâce à cette nouvelle capacité, les propriétaires n'ont mis dans les pièces que le strict minium de meubles : une table dans la cuisine, un canapé dans le salon, un lit dans la chambre et c'est à peu près tout ! Hormis cette table, la cuisine n'abrite d'ailleurs qu'un plan travail prolongé par un bloc dans lequel ont été regroupés tous les appareils électroménagers. Un mobilier tellement réduit, là encore, que l'on en arrive à oublier sa présence !
Pour lire la suite de l'article, rendez-vous en page suivante.
Optimiser l'espace au maximum

Apporter de la luminosité de nuit comme de jour

Apporter de la luminosité de nuit comme de jour - Reportage pied à terre parisien
Apporter de la luminosité de nuit comme de jour - Reportage pied à terre parisien © Sergio Grazia
En même temps que réorganiser l'appartement, il a également fallu le moderniser et lui apporter du cachet. Plomberie, électricité, chauffage, ventilation... Tous les réseaux ont donc été entièrement refaits à neuf. Parallèlement, les murs et les plafonds ont été rafraîchis et le revêtement au sol changé.

Important travail sur l'éclairage

Afin d'accentuer la luminosité à l'intérieur de l'appartement, Stéphanie Bertina Minel a opté pour un parquet en chêne blond et des couleurs claires tant au niveau des revêtements que du mobilier. Pour que le lieu ne paraisse pas trop froid, quelques notes plus chaudes ont cependant été introduites : un carrelage aux reflets bronze dans la salle de bains et les WC, de la peinture « réglisse » dans la chambre, par exemple, ou encore des rideaux de couleur orange dans le salon.
Toujours dans la même perspective, l'architecte a également effectué un important travail sur l'éclairage en multipliant les sources de lumière et en jouant avec les différents types de luminaires disponibles. Dans la salle de bains, elle a fait installer au plafond des bandes lumineuses et, dans la chambre, des rangées de spots, assurant ainsi une bonne visibilité jusque dans les moindres recoins de la douche et du dressing. Même les WC n'ont pas été oubliés puisqu'un éclairage indirect vient souligner la niche créée par le bloc de rangement ajouté en hauteur. L'appartement dispose ainsi de toutes les armes pour rayonner de jour comme nuit !
Découvrez l'appartement avant et après en pages suivantes.
Apporter de la luminosité de nuit comme de jour

Plans - Un pied-à-terre parisien ultra fonctionnel

Plans - Reportage pied à terre parisien
Plans - Reportage pied à terre parisien © Bertina Minel Architecture
L'architecte Stéphanie Bertina Minel s'est récemment vue confier un appartement de 50 m2 situé dans Paris à rénover. Elle a remanié le plan pour le rendre le plus fonctionnel et le plus lumineux possible.
Plans - Un pied-à-terre parisien ultra fonctionnel

Salon - Avant - Un pied-à-terre parisien ultra fonctionnel

Salon - Avant - Reportage pied à terre parisien
Salon - Avant - Reportage pied à terre parisien © Bertina Minel Architecture
L'appartement étant destiné à devenir le pied-à-terre parisien d'une famille habitant dans la sud, l'architecte a cherché à optimer au maximum l'espace disponible.
Salon - Avant - Un pied-à-terre parisien ultra fonctionnel

Cuisine - Avant - Un pied-à-terre parisien ultra fonctionnel

Cuisine - Avant - Reportage pied à terre parisien
Cuisine - Avant - Reportage pied à terre parisien © Bertina Minel Architecture
Disproportionnée par rapport à la salle de bains et biscornue, la cuisine a été transférée dans le salon.
Cuisine - Avant - Un pied-à-terre parisien ultra fonctionnel

Une cuisine presque invisible

Une cuisine presque invisible - Reportage pied à terre parisien
Une cuisine presque invisible - Reportage pied à terre parisien © Sergio Grazia
Désormais, la cuisine se réduit à un plan de travail prolongé par un bloc dans lequel ont été regroupés tous les appareils électroménagers. Avec leurs lignes élégantes et raffinées, les éléments donnent l'impression d'être des meubles de salon !
Une cuisine presque invisible

Cuisine après - Un pied-à-terre parisien ultra fonctionnel

Cuisine après - Reportage pied à terre parisien
Cuisine après - Reportage pied à terre parisien © Sergio Grazia
Les plaques de cuisson sont à peine visibles sur le plan de travail pourtant elles sont bien là ! La hotte, par contre, est volontairement absente justement pour maintenir la présence de la cuisine discrète.
Cuisine après - Un pied-à-terre parisien ultra fonctionnel

La couleur pour apporter de la chaleur

La couleur pour apporter de la chaleur - Reportage pied à terre parisien
La couleur pour apporter de la chaleur - Reportage pied à terre parisien © Sergio Grazia
Si la majorité des revêtements et des meubles font la part belle aux teintes claires, quelques notes plus foncées ont quand même été introduites pour réchauffer l'endroit. Ici, les rideaux de couleur orange rendent l'endroit chaleureux.
La couleur pour apporter de la chaleur

Mobilier réduit au minium

Mobilier réduit au minium - Reportage pied à terre parisien
Mobilier réduit au minium - Reportage pied à terre parisien © Sergio Grazia
Un canapé a été installé dans l'autre partie de la pièce à vivre. Avec la table de la cuisine et le lit de la chambre, il fait partie des rares éléments ayant été rajoutés pour meubler l'appartement.
Mobilier réduit au minium

Le volume de la chambre redessiné

Le volume de la chambre redessiné - Reportage pied à terre parisien
Le volume de la chambre redessiné - Reportage pied à terre parisien © Sergio Grazia
Les proportions de la chambre ont légèrement changé puisque l'une des cloisons a été déplacée. Elle présente un plus beau volume qu'avant.
Le volume de la chambre redessiné

Travail sur la lumière

Travail sur la lumière - Reportage pied à terre parisien
Travail sur la lumière - Reportage pied à terre parisien © Sergio Grazia
L'architecte a particulièrement travaillé sur l'éclairage. Elle a ainsi agrémenté la chambre d'une rangée de spots qui permettent une bonne visibilité dans les moindres recoins de la pièce.
Travail sur la lumière

Des rangements cachés

Des rangements cachés - Reportage pied à terre parisien
Des rangements cachés - Reportage pied à terre parisien © Sergio Grazia
Pour pallier le manque de rangements, la chambre a été enrichie d'une grande penderie, cachée derrière de grandes portes coulissantes, et d'étagères. L'une d'entre elles peut d'ailleurs être utilisée comme un bureau.
Des rangements cachés

Salle de bains - Avant

Salle de bains - Avant - Reportage pied à terre parisien
Salle de bains - Avant - Reportage pied à terre parisien © Bertina Minel Architecture
La salle de bains était implantée dans une toute petite pièce et abritait les toilettes ce qui ne plaisait pas, pour une question d'intimité, aux nouveaux propriétaires.
Salle de bains - Avant

Salle de bains - Après

Salle de bains - Après - Reportage pied à terre parisien
Salle de bains - Après - Reportage pied à terre parisien © Sergio Grazia
Autrefois vétuste et sous-équipée, la salle de bains, qui est implantée à la place de l'ancienne cuisine, offre désormais tout le confort moderne.
Salle de bains - Après

Tout sur-mesure

Tout sur-mesure - Reportage pied à terre parisien
Tout sur-mesure - Reportage pied à terre parisien © Sergio Grazia
Afin d'optimiser le moindre m2 disponible, tous les éléments de la salle de bains - comme la plupart des autres pièces d'ailleurs - ont été réalisés sur-mesure. Ici, on découvre un plan de travail entièrement en Corian.
Tout sur-mesure

Apports de la lumière

Apports de la lumière - Reportage pied à terre parisien
Apports de la lumière - Reportage pied à terre parisien © Sergio Grazia
Autrefois aveugle, la salle de bains bénéficie désormais d'une ouverture.
A noter que la baignoire a disparu pour laisser la place à belle douche spacieuse.
Apports de la lumière

Jeux de lumière

Jeux de lumière - Reportage pied à terre parisien
Jeux de lumière - Reportage pied à terre parisien © Sergio Grazia
En plus de valoriser la lumière naturelle, l'architecte a joué avec la lumière artificielle en intégrant des luminaires un peu partout. Ici, dans les WC, un lampadaire vient souligner la niche créée par le bloc de rangement situé en hauteur.
Jeux de lumière
Nous vous recommandons

Découvrez la transformation époustouflante d'un appartement familial au coeur de Paris.

 
Recevez gratuitement
La newsletter Maison à Part
L'e-magazine de l'habitat sous tous les angles
Vous pouvez vous désabonner en un clic