L'HABITAT SOUS TOUS LES ANGLES

Une chaise tentaculaire

Par C. Chahi Bechkri
,
le 25 janvier 2011
Maximo Riera
Maximo Riera © Maximo Riera
Maximo Riera, artiste et designer espagnol, travaille actuellement à l'élaboration d'une collection de mobilier dont les lignes sont directement inspirées de silhouettes animales. Premier héros de son bestiaire : une pieuvre géante qui semble avoir jeté son dévolu sur une chaise. Une création à mi-chemin entre l'art et le design.
Qu'est-ce qui a huit bras recouverts de ventouses et pouvant mesurer plus de quatre mètres de long chacun ? Spontanément la première réponse qui vient à l'esprit est une pieuvre. Seulement voilà : cette devinette peut aussi être posée pour faire trouver la dernière création du designer espagnol Maximo Riera.
Ce dernier vient en effet de concevoir une chaise qui adopte la forme d'un poulpe noir géant. De gigantesques tentacules viennent prolonger l'arrière de son dossier de telle sorte que l'on a l'impression que l'animal en a pris possession. "Le but à atteindre était que l'animal et la pièce ne forme plus qu'un", explique Maximo Riera.

40.500 € pièce

Pour y parvenir, le designer a dû mobiliser autour de lui pas moins de trente professionnels travaillant dans quatre sociétés différentes. Une collaboration payante puisque, grâce à eux, il est parvenu à donner à la chaise exactement la silhouette souhaitée. "Sa fabrication a été rendue possible non seulement grâce aux nouvelles technologies, précise-t-il, mais également grâce au travail de l'homme puisque chaque pièce est entièrement fabriquée et peinte à la main".
Etant complexe à réaliser, la pièce ne sera éditée qu'à 20 exemplaires, des créations uniques qui seront vendues environ 40.500 euros pièce. Toutefois, le designer ne compte pas s'arrêter là : il travaille déjà à l'élaboration d'autres meubles conçus dans le même esprit. "L'Octopus Chair n'est que le point de départ d'une longue série destinée à rendre hommage à tout le règne animal qui peuple la planète, informe Maximo Riera. A chaque fois, poursuit-il, l'enjeu sera d'essayer de renvoyer et de capturer la beauté de la nature dans un objet du quotidien".
Parmi les animaux qui devraient bientôt rejoindre son bestiaire : un lion, un rhinocéros, une baleine, un morse et même un coléoptère... Autant dire qu'il faut encore s'attendre à du spectaculaire !
Pour en savoir plus, cliquez ici.
Une chaise tentaculaire
Nous vous recommandons

Pour sublimer leur résidence et profiter des beaux jours, des propriétaires décident de réaliser une généreuse piscine sur leur parcelle.

 
Recevez gratuitement
La newsletter Maison à Part
L'e-magazine de l'habitat sous tous les angles
Vous pouvez vous désabonner en un clic