L'HABITAT SOUS TOUS LES ANGLES

Aménager un espace nuit : 80 m2 convertis en chambres

Par C. Chahi Bechkri
,
le 17 novembre 2014
Grâce à la récupération d'une surface de 80 m2, une famille parisienne a pu transformer son appartement en duplex de 160 m2. Regroupées à l'étage inférieur, toutes les pièces de nuit forment un espace dans lequel intimité rime avec convivialité.
L'occasion était trop belle pour que la famille, installée dans une surface de 80 m2, ne l'a saisisse pas ! L'appartement situé juste en dessous du sien était à vendre. Il a donc été décidé de le racheter et de faire fusionner les deux biens pour n'en faire qu'un seul. Laurence Sou, architecte DPLG fondatrice de l'agence d'architecture Ba-So, en charge du projet d'aménagement, explique : "ils se sentaient vraiment très à l'étroit chez eux. Au fil des années, ils avaient accumulé énormément d'affaires dans toutes les pièces et avaient vraiment besoin de dégorger les lieux". Elle poursuit : "l'idée de transférer toutes les pièces de nuit en bas s'est vite imposée. Les propriétaires avaient envie d'un grand espace de vie partagé à la fois intime et convivial".
Découvrez la suite de notre reportage en pages suivantes.
Aménager un espace nuit : 80 m2 convertis en chambres

Démolition totale pour repartir d'une page blanche

Ba-So Architectures
Ba-So Architectures © Ba-So Architectures
Afin de réussir à imaginer un espace correspondant parfaitement aux besoins et aux envies des propriétaires, Laurence Sou est repartie à zéro. "Toutes les cloisons du niveau inférieur ont été abattues de manière à obtenir un vaste plateau libre à aménager".
Démolition totale pour repartir d'une page blanche

D'importants travaux de reprise pour remettre en état les lieux

D'importants travaux de reprise pour remettre en état les lieux - Ba-So Architectures
D'importants travaux de reprise pour remettre en état les lieux - Ba-So Architectures © Ba-So Architectures
L'appartement étant vétuste, d'importants travaux ont été effectués pour remettre en état les murs et le parquet. Au final, seules quelques moulures au plafond ainsi que deux cheminées d'époque ont été conservées.
Ultra protégées durant toute la durée du chantier, elles ont été ensuite mises en valeur par l'architecte qui a veillé à ne pas encombrer les murs sur lesquels elles s'appuient et à dégager des vues sur elles.
D'importants travaux de reprise pour remettre en état les lieux

Un espace de 80 m2 dédié aux pièces de nuit

Un espace de 80 m2 dédié aux pièces de nuit - Ba-So Architectures
Un espace de 80 m2 dédié aux pièces de nuit - Ba-So Architectures © Ba-So Architectures
Concernant l'organisation de l'espace, les propriétaires ont souhaité que le nouveau plateau n'abrite que les pièces de nuit. La chambre parentale et celle des enfants ont donc été transférées de l'étage supérieur à l'étage inférieur. Le volume offrant de généreuses proportions, l'ensemble a été complété par une salle de bains, des W.C ainsi qu'un coin salon.
Un espace de 80 m2 dédié aux pièces de nuit

Disposition simplifiée pour libérer de l'espace

Disposition simplifiée pour libérer de l'espace - Ba-So Architectures
Disposition simplifiée pour libérer de l'espace - Ba-So Architectures © Ba-So Architectures
La disposition choisie est simple puisque les pièces sont toutes implantées du même côté du plateau. Un large bandeau est ainsi libéré de l'autre côté, il offre aux enfants un espace supplémentaire pour jouer.
Disposition simplifiée pour libérer de l'espace

Facilité d'ouverture et transparence pour accroître la convivialité du lieu

Facilité d'ouverture et transparence pour accroître la convivialité du lieu - Espace de nuit partagé
Facilité d'ouverture et transparence pour accroître la convivialité du lieu - Espace de nuit partagé © Franscesca Avanzinelli/Ba-So Architectures
Afin d'accroître la convivialité des lieux, des portes coulissantes vitrées ont été installées au niveau de la chambre des enfants. Grâce à elles, la pièce s'agrandit au gré des envies et la communication avec le reste de l'espace est facilitée. Une liaison d'autant plus facilitée qu'il n'y a pas de barre de seuil au sol.
Facilité d'ouverture et transparence pour accroître la convivialité du lieu

Un espace aux contours mouvants

Un espace aux contours mouvants - Espace de nuit partagé
Un espace aux contours mouvants - Espace de nuit partagé © Franscesca Avanzinelli/Ba-So Architectures
"L'espace est mouvant puisque tous les volumes peuvent totalement s'ouvrir et se fermer", commente Laurence Sou. "Cette configuration est parfaite pour cette famille puisque ses membres ont des rythmes de vie très différents. Chacun dispose ainsi de son intimité au moment où il le souhaite".
Un espace aux contours mouvants

Vue travaillée sur la cheminée d'époque

Vue travaillée sur la cheminée d'époque - Espace de nuit partagé
Vue travaillée sur la cheminée d'époque - Espace de nuit partagé © Franscesca Avanzinelli/Ba-So Architectures
Lorsqu'elles sont ouvertes, les portes de la chambre des enfants laissent entrevoir une superbe cheminée ancienne, vestige de l'ancien appartement.
Vue travaillée sur la cheminée d'époque

Des ouvertures créées à l'intérieur même des cloisons

Des ouvertures créées à l'intérieur même des cloisons - Espace de nuit partagé
Des ouvertures créées à l'intérieur même des cloisons - Espace de nuit partagé © Franscesca Avanzinelli/Ba-So Architectures
"En prime, ajoute l'architecte, les espaces communiquent visuellement les uns avec les autres". En plus des portes coulissantes, deux châssis vitrés ont en effet été intégrées dans la cloison de la chambre des enfants. Grâce à eux, ces derniers peuvent observer ce qui se passe dans le coin salon situé en bas de l'escalier.
Des ouvertures créées à l'intérieur même des cloisons

La lumière - Aménager un espace nuit : 80 m2 convertis en chambres

La lumière  - Espace de nuit partagé
La lumière - Espace de nuit partagé © Franscesca Avanzinelli/Ba-So Architectures
Ces ouvertures ont également l'avantage de faire passer la lumière.
La lumière - Aménager un espace nuit : 80 m2 convertis en chambres

Une liaison assurée par le bois et la bibliothèque

Une liaison assurée par le bois et la bibliothèque - Espace de nuit partagé
Une liaison assurée par le bois et la bibliothèque - Espace de nuit partagé © Franscesca Avanzinelli/Ba-So Architectures
Pour relier les deux volumes, une trémie a été créée au niveau de l'ancien espace salle à manger. Un escalier en bois dont la teinte est exactement la même que celle le parquet y a été installé. Il y a ainsi une continuité entre le haut et le bas du logement. Elle est accentuée par la bibliothèque installée sur le mur le long de cet escalier qui court jusqu'au niveau supérieur.
Une liaison assurée par le bois et la bibliothèque

Un maximum de rangements intégrés

Un maximum de rangements intégrés - Espace de nuit partagé
Un maximum de rangements intégrés - Espace de nuit partagé © Franscesca Avanzinelli/Ba-So Architectures
La demande en rangements étant très forte, l'architecte a multiplié les placards mais tous sont cachés. "Nous avons œuvré pour les propriétaires puissent désencombrer les pièces au maximum sans avoir à rajouter de meubles", indique Laurence Sou. Tous les recoins ont donc été exploités : sous l'escalier, l'épaisseur des murs et même tous les renfoncements de conduits de cheminée...
Ci-dessus l'on distingue des placards discrètement intégré dans l'arrondi du mur.
Un maximum de rangements intégrés

Un espace de jeux surélevé

Un espace de jeux surélevé - Espace de nuit partagé
Un espace de jeux surélevé - Espace de nuit partagé © Franscesca Avanzinelli/Ba-So Architectures
Dans l'une des chambres, l'on trouve même des placards d'1,50 mètres de haut, spécialement adaptés à la taille des enfants. Ils sont surmontés d'une plate-forme servant d'espace de jeux. "Il nous paraissait important d'exploiter tous les espaces laissés vacants, y compris les plus ", explique Laurence Sou.
Un espace de jeux surélevé

Salle de bains ornée de dentelle

Salle de bains ornée de dentelle - Espace de nuit partagé
Salle de bains ornée de dentelle - Espace de nuit partagé © Franscesca Avanzinelli/Ba-So Architectures
La salle de bains n'échappe pas à la règle : les rangements y sont présents en nombre et sont tous habilement dissimulés. La carrelage de la pièce, orné de fins motifs de dentelle, n'en est que mieux mis en valeur.
Salle de bains ornée de dentelle

Des étagères qui font partie intégrante de la décoration

Des étagères qui font partie intégrante de la décoration - Espace de nuit partagé
Des étagères qui font partie intégrante de la décoration - Espace de nuit partagé © Franscesca Avanzinelli/Ba-So Architectures
Même chose dans la chambre où en plus d'avoir un rôle fonctionnel, les étagères assurent une fonction décorative.
L'avantage de ce système de rangement intégré est que les propriétaires n'ont eu aucun meuble à acheter et que leur déménagement du niveau supérieur vers le niveau inférieur a été facilité.
Des étagères qui font partie intégrante de la décoration

D'un appartement à un duplex

D'un appartement à un duplex - Espace de nuit partagé
D'un appartement à un duplex - Espace de nuit partagé © Franscesca Avanzinelli/Ba-So Architectures
Alors qu'à l'origine la famille ne disposait que de 80m2, elle jouit désormais de 160 m2 en plein cœur de Paris. Grâce à l'intervention de l'agence Ba-So, l'appartement a pris la forme d'un duplex. Un appartement qui, pour être harmonieux, nécessite encore une vague de travaux mais cette fois, à l'étage supérieur. Elle est d'ailleurs d'ores et déjà programmée pour les mois à venir !

Fiche technique :

Lieu : Paris
Programme : création d'un duplex, surface de 80 m2 aménagée en espace nuit
Maître d'œuvre : Agence Ba-So Architectures
Surface : 160 m2
Durée des travaux : 3 mois
Budget : 85.000 € TTC
D'un appartement à un duplex
Nous vous recommandons

Transformée du sol au plafond, cette petite maison bretonne a complètement changé de visage. Modernisée, agrandie par deux extensions et entièrement repensée, elle affiche désormais un profil contemporain, où ses propriétaires profitent d'une vue dégagée sur la mer

 
Recevez gratuitement
La newsletter Maison à Part
L'e-magazine de l'habitat sous tous les angles
Vous pouvez vous désabonner en un clic