L'HABITAT SOUS TOUS LES ANGLES

Le futur zoo de Saint-Pétersbourg invite au voyage

le 20 avril 2011
Les architectes Beckmann N'Thépé et les paysagistes TN Plus présentent leur projet de zoo à Saint-Pétersbourg. Ce nouveau parc de plus de 300 hectares propose de retrouver les écosystèmes et les animaux des différents continents. Visite.
Saint-Pétersbourg se dotera d'un nouveau zoo situé en dehors de la ville. Il viendra remplacer l'ancien, implanté actuellement en plein cœur du centre historique, devenu obsolète et trop petit pour accueillir l'ensemble des écosystèmes.
Ainsi, sur 300 hectares, le futur site abritera 3.474 animaux, soit 479 espèces. Parmi les grandes lignes directrices du projet, on peut citer la prise en compte de l'environnement et du territoire. Aux commandes de ce programme, on trouve les paysagistes TN Plus, Bruno Tanant et Jean Christophe Nani ainsi que les architectes Aldric Beckmann et Françoise N'Thépé.
A terme, le zoo souhaite s'inscrire comme un acteur de maintien de la biodiversité. "Même s'il reste un espace artificiellement recréé, source de divertissement, le Parc de Primorskiy est avant tout un outil éducatif permettant à chacun de mieux comprendre notre histoire et un centre de recherche permettant de nous aider à préserver notre Monde", soulignent les équipes du projet.

Un voyage sur les continents

Pour accompagner ces objectifs, les architectes et les paysagistes se sont inspirés de l'histoire de la création des continents. "Des écosystèmes, autrefois rattachés les uns aux autres, se trouvent aujourd'hui séparés par les océans et les mers. L'évolution d'espèces de même origine a suivi une histoire distincte sur chaque terre séparée", précisent-ils. Ainsi, il sera possible de découvrir un échantillonnage symbolique de chaque continent pour recréer l'illusion d'une Pangée * réunie au sein du Parc Zoologique de Saint-Pétersbourg. On se baladera tour à tour dans l'Asie de Sud Est, l'Afrique, l'Australie, l'Amérique du Sud, l'Amérique du Nord et l'Eurasie, ces deux dernières étant reliées par les banquises du Pôle Arctique. Il faudra toutefois attendre 2014 pour voyager à travers la faune et la flore du monde entier.
* Autrefois, la terre comportait un seul et unique supercontinent appelé la Pangée
Le futur zoo de Saint-Pétersbourg invite au voyage

Schéma des Green house

Schema des Green house
Schema des Green house © Artefactory pour TN Plus & Beckmann N'Thépé
Le futur zoo de Saint-Pétersbourg abritera des écosystèmes de différents continents.
Schéma des Green house

Masterplan - Le futur zoo de Saint-Pétersbourg invite au voyage

Masterplan
Masterplan © Artefactory pour TN Plus & Beckmann N'Thépé
Le nouveau zoo remplacera l'ancien situé dans le centre historique de la ville.
Masterplan - Le futur zoo de Saint-Pétersbourg invite au voyage

Vue Afrique - Le futur zoo de Saint-Pétersbourg invite au voyage

vue Afrique
vue Afrique © Artefactory pour TN Plus & Beckmann N'Thépé
Au total, le parc abritera plus de 3.000 animaux.
Vue Afrique - Le futur zoo de Saint-Pétersbourg invite au voyage

Vue pôle nord

vue pole nord
vue pole nord © Artefactory pour TN Plus & Beckmann N'Thépé
Le parc permettra de se balader tour à tour dans l'Asie de Sud Est, l'Afrique, l'Australie, l'Amérique du Sud, l'Amérique du Nord et l'Eurasie, ces deux dernières étant reliées par les banquises du Pôle Arctique.
Vue pôle nord

Vue du restaurant sur Madagascar

Vue du restaurant sur Madagascar
Vue du restaurant sur Madagascar © Artefactory pour TN Plus & Beckmann N'Thépé
Vue du restaurant sur Madagascar

Entrée - Le futur zoo de Saint-Pétersbourg invite au voyage

entree
entree © Artefactory pour TN Plus & Beckmann N'Thépé
Entrée - Le futur zoo de Saint-Pétersbourg invite au voyage

Vue générale - Le futur zoo de Saint-Pétersbourg invite au voyage

Vue générale
Vue générale © Artefactory pour TN Plus & Beckmann N'Thépé
Le parc couvrira 300 hectares.
Vue générale - Le futur zoo de Saint-Pétersbourg invite au voyage

Equipe du projet

Equipe du projet
Equipe du projet © Olivier Amsellem
Aldric Beckmann Françoise N'Thépé (Beckmann N'Thépé) , Bruno Tanant, Jean Christophe Nani (TN Plus).
Equipe du projet
Nous vous recommandons

Cette demeure californienne a retrouvé une nouvelle jeunesse grâce à une transformation pharaonique

 
Recevez gratuitement
La newsletter Maison à Part
L'e-magazine de l'habitat sous tous les angles
Vous pouvez vous désabonner en un clic