L'HABITAT SOUS TOUS LES ANGLES

Le Val de Loire, l'équilibre entre histoire et nature

Par Rouba Naaman
,
le 2 décembre 2010
Il y a dix ans, le Val de Loire était inscrit au patrimoine mondial de l'Unesco. Aujourd'hui, la région profite de cet anniversaire pour mettre en avant son patrimoine historique et la richesse de sa nature. Deux ingrédients qui font du Val de Loire un pôle touristique français qui ne connaît pas la crise.
Le 30 novembre 2000, le Val de Loire rejoint l'opéra de Sydney (Australie), la Grande Muraille de Chine et la vieille ville de Jérusalem, dans la liste des sites classés au patrimoine mondial de l'Unesco. Dix ans déjà que la zone, longue de 280 km, entre Sully-sur-Loire (Loiret) et Chalonne-sur-Loire (Maine-et-Loire), est classée en tant que paysage culturel évolutif et vivant. Haut lieu de l'Histoire de France, le Val de Loire n'en est pas moins un coin de nature préservée, avec un fleuve faussement calme, devenu depuis 2000 centre de tous les intérêts.

Le classement a renforcé le sentiment identitaire

À la question de savoir si ce classement était justifié, François Bonneau, président du Conseil régional Centre, répond "mille fois oui". Et la Loire ne pouvait qu'être l'élément d'union du pays. "Le fleuve est un lieu très représentatif de la région, et le classement concrétise sa présence comme épicentre du site" explique-t-il. Depuis cette distinction, le Val de Loire a pris les choses en main pour s'unir et mettre en valeur ses richesses.
"Grâce au classement de l'Unesco, le regard des habitants de la région s'est modifié" raconte François Bonneau. Parfois perçu comme pays froid, le Val de Loire dévoile pourtant une nature et une biodiversité d'une richesse rare. Depuis la création, en 2002, de la Mission Val de Loire, les paysages du territoire sont valorisés par des campagnes d'information à destination du public et des professionnels. "Pendant longtemps, les éléments d'architecture ont tourné le dos à la Loire !" se souvient le président de la région. "Aujourd'hui, le fleuve inspire, il est devenu un élément d'identité pour les habitants".

L'Histoire de France, atout ou fardeau ?

La région porte parfois son histoire - et donc celle de la France - comme un fardeau, "un élément d'hostilité pour l'activité humaine" selon son président. Depuis 2006, les dix-neuf monuments* du Val de Loire travaillent en réseau, pour se faire connaître et refaire de l'Histoire un atout majeur de la région. Les incontournables châteaux de la Loire ont vu leur fréquentation augmenter, faisant du Val de Loire l'une des seules régions de France où le tourisme ne décline pas.
Même la batellerie, laissée pour morte il y a quelques années, renaît de ses cendres depuis le classement au patrimoine de l'Unesco. Cent cinquante bateaux traditionnels flottent à nouveau sur la Loire, et les grandes villes qui la longent ont réaménagé leurs quais pour les accueillir. "La nature est un mode d'accès à l'histoire et à la culture dont les gens sont demandeurs" insiste François Bonneau. Un fil conducteur pour mettre en valeur le patrimoine, pour les générations futures.
*Domaine national de Chambord ; Château de Chenonceau ; Château de Cheverny ; Château Royal de Blois ; Domaine de Chaumont-sur-Loire ; Château royal d'Amboise ; Domaine du Clos Lucé à Amboise ; Château et jardins de Villandry ; Château d'Azay-le-Rideau ; Château de Langeais ; Château de Chinon ; Abbaye royale de Fontevraud ; Château de Saumur ; Château d'Angers ; Cadre Noir de Saumur ; Château de Sully-sur-Loire ; Château de Valençay ; Château de Nantes ; Cité royale de Loches.
Découvrez quelques clichés de la région Val de Loire en page suivante
Célébrations du 10ème anniversaire :
Jeudi 2 décembre 2010, 14h-17h, Tours
Le fleuve au cœur du développement (sur inscription)
Expériences croisées
Vendredi 3 décembre 2010, 9h-17h, Tours
Les rendez-vous du Val de Loire (tables rondes, sur inscription)
Samedi 4 décembre 2010, 10h-18h, Tours
Venez fêter les 10 ans de l'inscription UNESCO (entrée libre)
"Vivre au quotidien dans un paysage exceptionnel"
Le Val de Loire, l'équilibre entre histoire et nature

Domaine de Chaumont - Le château

Domaine de Chaumont - Le château - Val de Loire
Domaine de Chaumont - Le château - Val de Loire © RN / MAP
Le domaine de Chaumont est connu pour son festival international des jardins, qui a lieu tous les étés. Mais le charme du lieu perdure en hiver.
Chaumont-sur-Loire est "un lieu où les créations naturelles et plastiques se mêlent à merveille" souligne François Bonneau, président de la région Centre.
Domaine de Chaumont - Le château

Domaine de Chaumont - Le pédiluve

Domaine de Chaumont - Le pédiluve - Val de Loire
Domaine de Chaumont - Le pédiluve - Val de Loire © RN / MAP
Au centre du domaine, le pédiluve servait à nettoyer les pattes des chevaux, dont la princesse de Broglie, dernière propriétaire des lieux, était amatrice.
Il accueille aujourd'hui une œuvre d'art, parmi de nombreuses autres sur le thème de la nature que regroupe Chaumont.
Domaine de Chaumont - Le pédiluve

Domaine de Chaumont - Les cèdres

Domaine de Chaumont - Les cèdres - Val de Loire
Domaine de Chaumont - Les cèdres - Val de Loire © RN / MAP
Les cèdres du parc de Chaumont seront classés arbres remarquable en 2011. Ils ont été planté au milieu du XIXe sièle.
Domaine de Chaumont - Les cèdres

Domaine de Chaumont - Les arts

Domaine de Chaumont - Les arts - Val de Loire
Domaine de Chaumont - Les arts - Val de Loire © RN / MAP
Chaumont accueille de nombreux expositions d'art sur le thème de la nature. L'art contemporain se mêle ainsi au patrimoine de l'Histoire de France.
Ici, une exposition de photos de Marc Riboud.
Domaine de Chaumont - Les arts

Domaine de Chaumont - L'art et la nature

Domaine de Chaumont - L'art et la nature - Val de Loire
Domaine de Chaumont - L'art et la nature - Val de Loire © RN / MAP
Exposition de tulipes géantes, par Lucia Simmons.
Domaine de Chaumont - L'art et la nature

Domaine de Chaumont - Le mobilier

Domaine de Chaumont - Le mobilier - Val de Loire
Domaine de Chaumont - Le mobilier - Val de Loire © RN / MAP
Le mobilier du château, qui avait appartenu au prince et à la princesse de Broglie, ont été racheté par l'Etat en même temps que le domaine. Ce qui permet de reconstituer aujourd'hui l'esprit des pièces à l'époque des Broglie.
Domaine de Chaumont - Le mobilier

Domaine de Chaumont - Le porc-épic

Domaine de Chaumont - Le porc-épic - Val de Loire
Domaine de Chaumont - Le porc-épic - Val de Loire © RN / MAP
Avant les Broglie, le domaine a vu passer Catherine de Médicis et sa rivale Diane de Poitiers.
De cette époque, il reste de nombreux symboles, tel ce porc-épic, emblème de Louis XII, que l'on retrouve dans de nombreux châteaux de la région.
Domaine de Chaumont - Le porc-épic

Château de Blois - l'aile Louis XII

Château de Blois - l'aile Louis XII - Val de Loire
Château de Blois - l'aile Louis XII - Val de Loire © DR Ville de Blois
Le château de Blois a la particularité de se composer de quatre bâtiments de quatre époques différentes. Ici, l'aile construite par Louis XII, de style gothique flamboyant.
Château de Blois - l'aile Louis XII

Château de Blois - l'aile François 1er

Château de Blois - l'aile François 1er - Val de Loire
Château de Blois - l'aile François 1er - Val de Loire © RN / MAP
L'aile construite sous François 1er présente une escalier extérieur de style renaissance. Les fleurs de lys sont omniprésentes, comme ici sur la colonne.
Château de Blois - l'aile François 1er

Château de Blois - Son et lumières

Château de Blois - Son et lumières - Val de Loire
Château de Blois - Son et lumières - Val de Loire © DR Ville de Blois
Du 3 avril au 26 septembre, un son et lumières a eu lieu tous les soirs sur les murs du château de Blois.
Château de Blois - Son et lumières

Château de Blois - Chambre du roi

Château de Blois - Chambre du roi - Val de Loire
Château de Blois - Chambre du roi - Val de Loire © DR Ville de Blois
Tous les rois de France du XVIe siècle ont vécu au château de Blois. Même si rien ne permet de l'affirmer, la chambre d'Henri III pourrait être la pièce où fut assassiné le duc de Guise...
Château de Blois - Chambre du roi

Château de Blois - Cheminée

Château de Blois - Cheminée - Val de Loire
Château de Blois - Cheminée - Val de Loire © RN / MAP
Dans la salle du roi, l'imposante cheminée présente deux symboles : à gauche, la salamandre, emblème de François 1er ; à gauche, l'hermine, emblème d'Anne de Bretagne puis de sa fille Claude, épouse de François 1er, qui deviendra l'emblème de la Bretagne.
Château de Blois - Cheminée

Château de Blois - Poutres

Château de Blois - Poutres - Val de Loire
Château de Blois - Poutres - Val de Loire © RN / MAP
Les poutres sont peintes et dorées, et l'on y retrouve également des salamandres et des hermines.
Château de Blois - Poutres

Ville de Blois - Hôtel particulier

Ville de Blois - Hôtel particulier - Val de Loire
Ville de Blois - Hôtel particulier - Val de Loire © RN / MAP
La ville de Blois recèle également de belles demeures du XVIe siècle, dans un état de conservation exceptionnelle. Ici, un hôtel particulier ayant appartenu à un banquier italien du nom de Sardini.
On aperçoit encore une fois le porc-épic, en hommage à Louis XII, ce qui ne signifie pas que le roi y ait logé.
Ville de Blois - Hôtel particulier

Ville de Blois - Cheminée

Ville de Blois - Cheminée - Val de Loire
Ville de Blois - Cheminée - Val de Loire © RN / MAP
Et l'hôtel Sardini n'a pas fini de surprendre ! Une cheminée dont la structure date du XVIe siècle s'y cache. Les armoiries, au centre du manteau, ont été effacées pendant la Révolution Française.
Ville de Blois - Cheminée
Nous vous recommandons

Visite en images de cette étonnante demeure qui jongle entre tradition et modernité, opacité et transparence, formes compactes et volumes généreux.

 
Recevez gratuitement
La newsletter Maison à Part
L'e-magazine de l'habitat sous tous les angles
Vous pouvez vous désabonner en un clic