L'HABITAT SOUS TOUS LES ANGLES

La maison d'Agatha Christie livre ses mystères

Par C.Chahi
,
le 4 mars 2009
La maison d'été d'Agatha Christie, située dans le sud-ouest de l'Angleterre, ouvre pour la première fois ses portes au public. Deux ans de travaux auront été nécessaires pour rendre à cette demeure d'exception de style géorgien son ancienne splendeur. Découverte...
Elle l'avait désignée comme étant "le plus bel endroit du monde". C'est dire tout l'attachement que portait Agatha Christie à sa propriété située dans le Devon, région au sud-ouest de Londres. Entre 1938 et 1958, c'est d'ailleurs là-bas que la reine du polar a passé tous ces étés. Elle aimait, dit-on, s'y retrouver en famille et y inviter ses amis pour célébrer la publication d'un de ses romans.
A sa mort, en 1976, sa fille et son mari, Rosalind et Anthony Hicks, héritent de la demeure et vont y vivre jusqu'en 2000, date à laquelle ils décident de la léguer au National Trust. L'organisme chargé de la conservation du patrimoine britannique souhaite rendre à la propriété sa splendeur d'antan et entreprend, à partir de 2007, des travaux de restauration. Deux ans durant, des bénévoles vont s'efforcer de "recréer" le petit paradis de la romancière : réfection de la toiture, rafraîchissement la façade, décoration intérieure de toutes les pièces principales... Un chantier d'envergure dont le coût s'élève à 5,4 millions de livres soit plus de 6 millions d'euros.

Souci du détail

Depuis le 28 février dernier, les visiteurs, qui jusqu'ici n'avaient accès qu'au jardin, peuvent désormais pénétrer à l'intérieur de la maison de style néo-classique. Au programme de la visite : la bibliothèque dont les murs sont recouverts d'une gigantesque fresque, le salon dans lequel la romancière aimait lire et jouer du piano, la salle à manger et la chambre d'Agathe Christie qui bénéficie d'une vue dégagée sur la rivière située en contrebas. Des pièces qui sont telles que la romancières les avaient connues dans les années 50. Livres, documents, objets en porcelaine, fleurs... Aucun détail n'a été oublié... Jusqu'aux boîtes de chocolat disposées sur les buffets ! "Le plus beau compliment qui m'a été fait jusqu'ici est celui d'un bénévole qui a trouvé, après avoir regardé d'anciennes photos, que l'endroit n'avait pas du tout changé" confie Robyn Brown du National Trust. Une reproduction jugée également très fidèle par Matthew Richard, le petit-fils de la romancière, dont le souhait le plus cher est que "les visiteurs sauront percevoir la magie de ce lieu" dans lequel lui et sa famille ont séjourné de nombreuses fois dans les années 1950 et 1960.
A noter que des appartements se trouvant dans la propriété devraient être mis en location. La Fondation évoque même la possibilité d'organiser prochainement un dîner dans les murs de la maison. Une manière originale de poursuivre son travail de réappropriation des lieux.
Pour découvrir la maison d'Agatha Christie en images, cliquez sur suivant.
La maison d'Agatha Christie livre ses mystères

Vue extérieure - La maison d'Agatha Christie livre ses mystères

Vue extérieure - Maison Agatha Christie
Vue extérieure - Maison Agatha Christie © Mark Passmore/apexnewspix.com
Le 28 février la maison de vacances d'Agatha Christie a ouvert pour la première fois ses portes au public. La demeure, achetée en 1938 par la reine du polar, est située à Galmpton, dans le sud-ouest de l'Angleterre.
Vue extérieure - La maison d'Agatha Christie livre ses mystères

Bibliothèque - La maison d'Agatha Christie livre ses mystères

Maison Agatha Christie - La bibliothèque
Maison Agatha Christie - La bibliothèque © Mark Passmore/apexnewspix.com
Les murs de la bibliothèque présentent la particularité d'avoir été recouverts d'une gigantesque fresque. Le meuble installé dans la pièce contiendrait 4.500 livres.
Bibliothèque - La maison d'Agatha Christie livre ses mystères

Salon - La maison d'Agatha Christie livre ses mystères

Salon - Maison Agatha Christie
Salon - Maison Agatha Christie © Mark Passmore/apexnewspix.com
Agatha Christie aimait se retrouver dans cette pièce l'après-midi pour relire ses manuscrits.
Salon - La maison d'Agatha Christie livre ses mystères

Salon - La maison d'Agatha Christie livre ses mystères

Salon - Maison Agatha Christie
Salon - Maison Agatha Christie © Mark Passmore/apexnewspix.com
La romancière avait également l'habitude d'y jouer du piano : elle était d'ailleurs très bonne musicienne mais n'aimait pas se produire en public.
Salon - La maison d'Agatha Christie livre ses mystères

Détail salon - La maison d'Agatha Christie livre ses mystères

Détail salon - Maison Agatha Christie
Détail salon - Maison Agatha Christie © Mark Passmore/apexnewspix.com
Désireux de rendre à l'endroit l'apparence qu'il a pu avoir dans des années 50, le National Trust, organisme chargé de la conservation du patrimoine britannique, est allé jusqu'à reconstituer le moindre détail de la décoration.
Détail salon - La maison d'Agatha Christie livre ses mystères

Salle du petit déjeuner

Salle du petit déjeuner - Maison Agatha Christie
Salle du petit déjeuner - Maison Agatha Christie © Mark Passmore/apexnewspix.com
Livres, documents, objets en porcelaine, fleurs... Aucun détail n'a été oublié !
Salle du petit déjeuner

Salle du petit déjeuner

Salle du petit déjeuner - Maison Agatha Christie
Salle du petit déjeuner - Maison Agatha Christie © Mark Passmore/apexnewspix.com
Malheureusement, le diaporama s'arrête ici : pas de visuel disponible pour les autres pièces. La Fondation tient à garder une part de mystère !
Salle du petit déjeuner
 
Recevez gratuitement
La newsletter Maison à Part
L'e-magazine de l'habitat sous tous les angles
Vous pouvez vous désabonner en un clic