L'HABITAT SOUS TOUS LES ANGLES

"Il faut développer la culture de la rénovation", Cécile Duflot

Par Carine Lauga
,
le 15 avril 2013
Duflot
Duflot © RB - AJC
Rénovation thermique, TVA, déblocage de clés normatives, loi Duflot, accessibilité... La ministre du Logement et de l'Egalité des territoires s'est prêtée, vendredi dernier, au jeu du question-réponse face à une poignée de journalistes invités par l'Association des journalistes de la construction (AJC). Morceaux choisis.
Cécile Duflot a d'emblée été interrogée sur la vision qu'elle avait du marché de la construction et de l'immobilier actuel, ainsi que sur les perspectives qu'elle envisageait pour 2014. "Selon moi, le secteur de la construction est touché pour deux raisons : une saturation du marché du fait de la hausse des prix et un décrochage entre les moyens et les prix de vente des biens ; l'attentisme et la crainte des ménages dans un contexte de crise et de pessimisme, alors que l'épargne progresse. Je crois vraiment que ce sont des problèmes que l'on peut résoudre", a-t-elle expliqué.

Le logement, un bien de première nécessité

D'où la volonté du Gouvernement de mettre en place le Plan d'investissement du Logement (PIL), présenté par le chef de l'Etat fin mars dernier. Agir tous azimuts, c'est donc le souhait de la ministre qui, d'un côté, promeut l'urgence de certaines mesures visant à soutenir l'outil de production, comme celles contenues dans le PIL - TVA sur le logement social en tête - de l'autre, des mesures plus structurelles comme l'action sur les clés normatives ou la transformation de surfaces vacantes en faveur du logement.
"Mon objectif est de réguler un marché qui touche un bien de première nécessité, construire mieux, plus et plus vite aux endroits où c'est nécessaire, et cela avec une forte dose de pragmatisme puisqu'il faut travailler avec les acteurs", a-t-elle martelé.
A propos des thèmes prioritaires pour lesquels elle souhaite agir vite : la question des recours et des délais qui pèsent sur les opérations. Sa solution : raccourcir les délais, attaquer les recours malveillants, et travailler sur la conciliation en amont via une obligation d'information sur la base des plans au moment du dépôt du permis de construire. "La concertation fait gagner du temps", est convaincue la ministre.

"TVA à 7%, TVA on verra..."

Enfin, sur le sujet de la TVA pour la rénovation, "un travail est lancé, dans le cadre du PLF, pour 2014", a-t-elle indiqué. Citant les moyens annoncés dans le PIL - crédit d'impôt, éco-prêt et subventions - elle a seulement confié que pour l'instant c'est "TVA à 7%, et TVA on verra...".
Dans le cadre de l'éco-conditionnalité qui entrera en vigueur au 1er janvier 2014, elle a rappelé qu'elle sera "attentive à ce que la qualité des travaux soit à la hauteur", quoi qu'il se passe. "Il faut développer la culture de la rénovation", a-t-elle conclu.
"Il faut développer la culture de la rénovation", Cécile Duflot
 
Recevez gratuitement
La newsletter Maison à Part
L'e-magazine de l'habitat sous tous les angles
Vous pouvez vous désabonner en un clic