L'HABITAT SOUS TOUS LES ANGLES

La tour "Duo" de Jean Nouvel s'expose au Pavillon de l'Arsenal

Par Sébastien Chabas
,
le 28 juin 2012
Le 24 avril dernier, le projet "Duo" conçu par les ateliers Jean Nouvel et porté par les investisseurs Ivanhoé Cambridge / Hines était désigné lauréat pour le premier immeuble de grande hauteur de Paris. Prévu pour s'implanter sur le site de Masséna Bruneseau dans le 13ème arrondissement, il fait l'objet d'une exposition au Pavillon de l'Arsenal, où sont également visibles les trois autres projets proposés lors du concours. Visite.
C'est finalement à la suite d'une consultation internationale lancée il y a plus d'un an, que le jury, notamment présidé par Anne Hidalgo, adjointe au maire de Paris chargée de l'urbanisme, a désigné le 24 avril dernier le projet "Duo" conçu par les Ateliers Jean Nouvel et financé par les investisseurs québécois Ivanhoé Cambridge / Hines.
Ainsi, Bertrand Delanoë, maire de Paris a tenu à ce qu'une exposition puisse se tenir au Pavillon de l'Arsenal du 29 juin au 21 août présentant le travail des 4 équipes en lice : Ivanhoé Cambridge et Hines avec Ateliers Jean Nouvel, Buelens avec Neutelings Riedijk Architects, Tishman Speyer avec Arquitectonica, Bouygues Immobilier et The Carlyle Group avec Atelier Elisabeth et Christian de Portzamparc.
"La forte attractivité de Paris s'est concrétisée par la très grande qualité de la consultation qui a duré une année avec un intérêt avéré des 4 équipes internationales qui y ont répondu, constituée d'investisseurs et promoteurs solides associés à des architectes de grand renom réunissant des compétences françaises, européennes et nord américaines", a résumé l'élue parisienne Anne Hidalgo, en présence des représentants de la mairie du 13e arrondissement et de la Société d'Economie Mixte d'Aménagement de Paris (Semapa).
nouvel
nouvel © Ateliers Jean Nouvel
 "Le point culminant et l'emblème de l'Est parisien"
Concrètement, situés dans le XIIIe arrondissement sur la ZAC Paris Rive Gauche, les deux gratte-ciel de 175 et 115 mètres de haut regrouperont bureaux (75.000 m²) activités (10.000 m²) commerces (2.000 m²) et hôtellerie (15. 000 m²), le tout pour un investissement estimé à 600.000 M €.
"C'est un site absolument incroyable sur le cinétisme car nous allons le retrouver à proximité du périphérique et toutes les voies ferrées de la gare d'Austerlitz, j'ai donc fait en sorte que l'immeuble par son inclinaison puisse réfléchir les images et le cinétisme du périphérique, des trains et des voies que l'on compose et redécompose dans la façade, nous confie Jean Nouvel. De plus, cette inclinaison a fait en sorte que depuis le trottoir principal de l'avenue de France, à proximité de la Bibliothèque nationale, que l'on peut voir l'immeuble qui sort. Par ailleurs, ce site haut de près de 175 mètres sera le point culminant et l'emblème de l'Est parisien." Les travaux devraient débuter en 2014 pour une livraison de l'ensemble prévue d'ici 2018.
jean nouvel
jean nouvel © Céline Galoffre
 En novembre 2010, le Conseil de Paris avait pour rappel, en modifiant le Plan Local d'Urbanisme, donné son accord pour la construction de gratte-ciel en plein cœur de la capitale. Le PLU plafonnait alors les hauteurs de construction à 37 mètres.
Découvrez dès la page 2 les trois autres projets présentés lors de l'exposition de la consultation intitulée B3A au Pavillon de l'Arsenal jusqu'au 21 août 2012.
La tour "Duo" de Jean Nouvel s'expose au Pavillon de l'Arsenal

L'Est parisien vu par les ateliers Jean Nouvel

L'Est parisien vu par les ateliers Jean Nouvel - nouvel
L'Est parisien vu par les ateliers Jean Nouvel - nouvel © Ateliers Jean Nouvel
Le projet "Duo" est conçu par les ateliers Jean Nouvel et porté par les investisseurs Ivanhoé Cambridge / Hines, lauréat du premier immeuble de grande hauteur qui s'implantera sur le site de Masséna Bruneseau dans le 13ème arrondissement de Paris.
L'Est parisien vu par les ateliers Jean Nouvel

Scienta imaginé par Arquitectonica

Arquitectonica Arcfhitectes-2012
Arquitectonica Arcfhitectes-2012 © Arquitectonica Arcfhitectes-2012
Ce projet proposé par Tishman Speyer avec Arquitectonica associait deux démarches: tout d'abord la décomposition du programme en volumes qui se superposent ou se juxtaposent, puis la mise en place de jeux de façades.
Scienta imaginé par Arquitectonica

Le cinq imaginé par Neutelings Riedijk Architects

le cinq
le cinq © Neutelings Riedijk Architects
Le projet du cabinet néerlandais Neutelings Riedijk Architects proposait d'installer dans l'Est parisien une silhouette inédite, un fort signal urbain en limite de Paris et d'Ivry.
Le cinq imaginé par Neutelings Riedijk Architects

Les Portes de Frances vues par Christian de Portzamparc

portzamparc les portes de france
portzamparc les portes de france © aecdp
The Carlyle Group avec Atelier Elisabeth et Christian de Portzamparc et Bouygues Immobilier proposaient deux bâtiments distincts, positionnés en quinconce de sorte que, malgré la géométrie du terrain, ils bénéficient tous deux d'une visibilité depuis l'avenue de France et le boulevard périphérique.
Les Portes de Frances vues par Christian de Portzamparc
Nous vous recommandons

Transformée du sol au plafond, cette petite maison bretonne a complètement changé de visage. Modernisée, agrandie par deux extensions et entièrement repensée, elle affiche désormais un profil contemporain, où ses propriétaires profitent d'une vue dégagée sur la mer

 
Recevez gratuitement
La newsletter Maison à Part
L'e-magazine de l'habitat sous tous les angles
Vous pouvez vous désabonner en un clic