L'HABITAT SOUS TOUS LES ANGLES

Tout un nouveau quartier sort de terre à Cap-d'Ail

le 13 juin 2013
ZAC Saint-Antoine
ZAC Saint-Antoine © C. Moirenc
Cap-d'Ail (Alpes-Maritimes) compte désormais un nouveau quartier dans la zone frontalière avec Monaco. Dénommé "Saint-Antoine", ce quartier a été réalisé sur une friche industrielle et comprend habitations, commerces, équipements, parkings et voiries. Particularité ? C'est la Principauté qui a supporté l'essentiel du coût d'investissement immobilier afin de disposer de nouvelles surfaces habitables.
Monaco continue de gagner des mètres carrés. Et avant de le faire sur la mer, c'est sur la commune mitoyenne de Cap-d'Ail (5.000 habitants) que s'est jeté son dévolu. La Principauté a en effet participé à la construction de tout un nouveau quartier sur les anciens délaissés de la SNCF, suite à l'enterrement de la voie ferrée à la fin des années 1990.
Pas moins de six années de travaux auront été nécessaires à la construction du "quartier Saint-Antoine" sur un terrain de deux hectares implanté sur la zone frontalière (à proximité immédiate du stade Louis II et du port de Fontvieille). Car l'opération s'est révélée complexe avec la réhabilitation d'un terrain désaffecté d'une ancienne usine à gaz, jusque-là utilisé pour le stationnement d'engins de chantier imposant une dépollution préalable, et avec l'ampleur des constructions.

Immeubles d'habitations, équipements et voiries de désenclavement

En tout, quatre immeubles d'habitation comprenant 54 logements d'actifs et 12 logements sociaux ont été bâtis, répondant aux certifications Habitat & Environnement et Qualitel (Hautes Performances Energétiques). Ils surplombent des commerces et locaux d'activité et des grands parkings publics (730 places) y compris pour des véhicules utilitaires, notamment pour les bus, poids lourds et camping-cars, ceci afin de limiter la circulation dans la Principauté toute proche.
Le quartier comprend également une école maternelle et primaire de trois classes, une salle de sports scolaire, une résidence de 70 lits médicalisés pour personnes âgées, un stade bouliste, une place et des espaces publics de voirie pour le désenclavement. Car l'emprise se situe entre l'avenue du Trois septembre, la basse corniche reliant Monaco à Nice, et l'avenue de la Plage Marquet sur le bord de mer, mise en service récemment mais située en contrebas. Une grande partie de la voie de 300 mètres a donc été insérée à l'intérieur d'un bâtiment (avec protection phonique et système de ventilation adaptés), construit dans la pente de la colline sur sept niveaux et surmonté d'une façade en terrasse.
De même, une liaison piétonne, accessible aux personnes à mobilité réduite, et un ascenseur public donnent un accès direct à la plage via un jardin paysager en restanques de pierre.
L'opération a représenté un aménagement de 25.000 m² de surfaces bâties en surface et de 32.000 m² de parkings souterrains. Soit une facture de plus de 200 millions d'euros, supportée en majeure partie par l'Etat monégasque qui disposera en contrepartie de nombreuses prérogatives. Il sera par exemple propriétaire de trois immeubles d'habitation (54 appartements) qui seront destinés à loger des fonctionnaires, agents de l'Etat et employés d'une société concessionnaire.
Le dernier immeuble de 12 logements sociaux, est la propriété de la société Erilia, un bailleur social. Le gymnase omnisport de 400 places servira à des groupes scolaires monégasques et 6.000 m² de surfaces commerciales seront gérés par l'Administration des Domaines de la Principauté. L'entretien de la voie de désenclavement enterrée sera également dévolu aux services techniques de Monaco qui prendra en charge la moitié de la facture, l'autre étant apportée par la Métropole Nice-Côte d'Azur, dont Cap-d'Ail fait partie. En tout, la création du quartier devrait générer environ 160 emplois.

Fiche technique "ZAC Quartier Saint-Antoine" :

Maître d'ouvrage : CIRMAD
Architecte : agence Alain Derbesse
Urbaniste : Antoine Garcia-Diaz
Bureaux d'études : Sol essais, Turra, Sudéquip, Thermibel, TUP Paysage
Construction : GFC Construction (filiale de Bouygues Construction), Richelmi (Monaco)
Programme : 4 immeubles d'habitation (66 logements), locaux commerciaux, équipements et voiries publics, parkings de 730 places de véhicules légers, 32 bus, 63 poids lourds et 47 camping-cars
Surfaces : 25.000 m² en surface (logements, commerces, équipements), 32.000 m² en sous-sol (parkings et équipements), 8.300 m² de surfaces plantées, 5.600 m² d'espaces publics,
Coût : +200 M€ dont 147 M€ privés, 10 M€ d'équipements publics (école, espaces verts, voie de contournement), 14 M€ pour l'EHPAD et les logements sociaux.
Tout un nouveau quartier sort de terre à Cap-d'Ail
Nous vous recommandons

Mise au goût du jour dans un esprit campagne chic, cette demeure a retrouvé lustre et cachet.

 
Recevez gratuitement
La newsletter Maison à Part
L'e-magazine de l'habitat sous tous les angles
Vous pouvez vous désabonner en un clic