L'HABITAT SOUS TOUS LES ANGLES

Une maison parcourue par un ruban de verre

Par Rouba Naaman-Beauvais
,
le 28 mai 2015
Grâce à une série de baies vitrées très hautes, cette habitation héraultaise est ouverte sur une terrasse avec piscine miroir, qui devient le coeur de la maison. Construite sur un terrain en pente, elle se compose de deux étages, offrant des vies dégagées sur la nature environnante et les pins. Visite.
"Ce sont avant tout les contraintes du terrain qui nous ont soufflé les grandes lignes de la maison". Lionel Le Pavel et Julien Brengues, architectes montpelliérains, ont imaginé cette construction à la fois épurée et complexe. Installée sur un terrain en pente, l'habitation se déploie sur deux étages, l'un donnant sur une terrasse centrale, l'autre ouvert sur le jardin en contrebas.
En tout point de la maison, les habitants profitent d'une vue imprenable sur la campagne héraultaise et sur la pinède alentour. Ce, grâce à des baies vitrées en continu d'un point à l'autre de la structure en L, formant un ruban de verre le long de la bâtisse.
Découvrez la maison en détails et en images, en pages suivantes.
Une maison parcourue par un ruban de verre

Une maison sur deux étages pour s'adapter au terrain

Une maison sur deux étages pour s'adapter au terrain - Projet ART - Agence Brengues Le Pavec
Une maison sur deux étages pour s'adapter au terrain - Projet ART - Agence Brengues Le Pavec © RB photographies
"Les propriétaires cherchaient un grand terrain pour faire construire, se souvient Lionel Le Pavec, l'un des architectes du projet. Ils en ont trouvé un, en pente, orienté plein sud, avec une belle pinède". Il a donc fallu adapter l'architecture de la maison à ces contraintes.
L'habitation comporte ainsi deux étages : en bas, une aile réservée aux chambres d'amis, donnant sur le jardin ; en haut, la maison principale avec une chambre, un bureau, un grand séjour et une cuisine, le tout étant orienté vers une grande terrasse (que l'on devine ici au-dessus des deux chambres d'amis et de la petite terrasse en bois).
Une maison sur deux étages pour s'adapter au terrain

Une terrasse ouverte au coeur de la maison

Une terrasse ouverte au coeur de la maison - Projet ART - Agence Brengues Le Pavec
Une terrasse ouverte au coeur de la maison - Projet ART - Agence Brengues Le Pavec © RB photographies
Cette terrasse est incontestablement le coeur de la maison. Toutes les pièces de l'étage supérieur sont largement ouvertes sur elle, par le biais de très hautes baies vitrées. L'on profite ainsi de la vue sur la campagne héraultaise et la pinède, à partir de la chambre comme de la cuisine.
Une terrasse ouverte au coeur de la maison

Une bande végétale pour maintenir l'intimité

Une bande végétale pour maintenir l'intimité - Projet ART - Agence Brengues Le Pavec
Une bande végétale pour maintenir l'intimité - Projet ART - Agence Brengues Le Pavec © RB photographies
"Nous avons imaginé une bande végétale pour protéger du regard les parties les plus intimes de la maison", décrit Lionel Le Pavec. Deux petites passerelles, constituées des mêmes dalles de pierre que la terrasse, permettent de traverser cette barrière verte (qui n'avait pas encore poussé au moment où le cliché a été pris, ndlr) située notamment devant la chambre et le bureau.
Une bande végétale pour maintenir l'intimité

Une baie vitrée tout le long de la maison

Une baie vitrée tout le long de la maison - Projet ART - Agence Brengues Le Pavec
Une baie vitrée tout le long de la maison - Projet ART - Agence Brengues Le Pavec © RB photographies
Côté terrasse, la maison est longée par une baie vitrée, qui ouvre toutes les pièces sur l'extérieur. "La réglementation nous interdit de construire une baie de plus de dix mètres de long, nous expliquent les architectes Brengues et Le Pavec. Nous avons donc créé un décroché avec la chambre parentale". Une solution qui permet aussi de casser l'uniformité de la façade (décroché au second plan).
Une baie vitrée tout le long de la maison

Une cuisine épurée avec des placards sans poignées

Une cuisine épurée avec des placards sans poignées - Projet ART - Agence Brengues Le Pavec
Une cuisine épurée avec des placards sans poignées - Projet ART - Agence Brengues Le Pavec © RB photographies
A l'intérieur, "tout est épuré pour ne pas gêner le regard", décrit Lionel Le Pavec. La cuisine, centrée autour d'un îlot prolongé par une table en verre, est toute de blanc vêtue. L'électroménager est dissimulé dans des placards sans poignées. Même la hotte se fait discrète...
Une cuisine épurée avec des placards sans poignées

Transparence, lumière et matériaux bruts

Transparence, lumière et matériaux bruts - Projet ART - Agence Brengues Le Pavec
Transparence, lumière et matériaux bruts - Projet ART - Agence Brengues Le Pavec © RB photographies
L'entrée (ci-contre) résume bien l'esprit de la maison : transparence, lumière, matériaux bruts. "Une grande baie côté rue [ici, à droite, ndlr] permet d'apercevoir la terrasse et les pins lorsque l'on arrive en voiture", précisent les architectes. Le garde-corps de l'escalier est en verre, tandis que les marches sont en bois brut, "pour contraster avec la pierre au sol", ajoutent-ils.
Transparence, lumière et matériaux bruts

Un sol harmonisé et sans démarcation

Un sol harmonisé et sans démarcation - Projet ART - Agence Brengues Le Pavec
Un sol harmonisé et sans démarcation - Projet ART - Agence Brengues Le Pavec © RB photographies
Au sol de l'ensemble de l'étage supérieur, on retrouve les mêmes dalles de pierre que sur la terrasse. L'objectif : harmoniser l'aménagement, mais surtout, créer une continuité entre l'intérieur et l'extérieur. De même, pas de différence de niveau entre le salon et la terrasse, grâce à des menuiseries intégrées au sol et au plafond.
Un sol harmonisé et sans démarcation

Des éléments intégrés pour un espace épuré

Des éléments intégrés pour un espace épuré - Projet ART - Agence Brengues Le Pavec
Des éléments intégrés pour un espace épuré - Projet ART - Agence Brengues Le Pavec © RB photographies
"Nous avons intégré le maximum d'éléments pour créer un intérieur épuré", explique Lionel Le Pavec : éclairages encastrés, interrupteurs extra-plats, gorges pour installer les stores enrouleurs, etc. A l'inverse, les architectes ont choisi de laisser apparents les poteaux en béton brut, visibles dans chaque pièce, pour créer un contraste.
Des éléments intégrés pour un espace épuré

Une chambre avec vue dégagée sur la pinède

Une chambre avec vue dégagée sur la pinède - Projet ART - Agence Brengues Le Pavec
Une chambre avec vue dégagée sur la pinède - Projet ART - Agence Brengues Le Pavec © RB photographies
De leur chambre, les propriétaires profitent d'une vue dégagée sur les pins de leur terrain, et sur le village perché où se trouve la maison. "La terrasse est réellement un prolongement de la maison" insistent les architectes.
Une chambre avec vue dégagée sur la pinède

Une salle de bains en harmonie avec la maison

Une salle de bains en harmonie avec la maison - Projet ART - Agence Brengues Le Pavec
Une salle de bains en harmonie avec la maison - Projet ART - Agence Brengues Le Pavec © RB photographies
Cachée derrière la chambre parentale, la salle de bains de l'étage supérieur a été pensée dans la continuité de la maison, avec le même dallage de pierre au sol et aux murs. "Pour contraster avec ce matériau, nous avons choisi d'installer des meubles en corian blanc", ajoute Lionel Le Pavec.
Une salle de bains en harmonie avec la maison

Un garde-corps tout en transparence

Un garde-corps tout en transparence - Projet ART - Agence Brengues Le Pavec
Un garde-corps tout en transparence - Projet ART - Agence Brengues Le Pavec © RB photographies
Pour prolonger la transparence des baies vitrées, le garde-corps de la terrasse est également en verre. Ainsi, rien ne gêne le regard, que l'on soit installé sur la terrasse ou à l'intérieur de la maison.
Un garde-corps tout en transparence

Une piscine à débordement noire pour une luminosité accentuée

Une piscine à débordement noire pour une luminosité accentuée - Projet ART - Agence Brengues Le Pavec
Une piscine à débordement noire pour une luminosité accentuée - Projet ART - Agence Brengues Le Pavec © RB photographies
Dans le prolongement de la terrasse, les architectes ont fait construire une piscine à débordement. "Nous avons choisi un revêtement polymère noir, très moderne, qui contraste avec la blancheur de la maison, et crée un effet miroir qui accentue la sensation de luminosité", expliquent Julien Brengues et Lionel Le Pavec.
Une piscine à débordement noire pour une luminosité accentuée

Fiche technique - Une maison parcourue par un ruban de verre

Fiche technique - Projet ART - Agence Brengues Le Pavec
Fiche technique - Projet ART - Agence Brengues Le Pavec © RB photographies
Maître d'ouvrage : privé
Architectes : Agence Brengues Le Pavec
Lieu : département de l'Hérault
Durée du chantier : 1 an
Surface : 220 m2
Budget : non communiqué
Fiche technique - Une maison parcourue par un ruban de verre
Nous vous recommandons

Malgré une surface confortable, ce grand studio manquait de fonctionnalité. L'intérieur avait aussi besoin d'être modernisé et la déco rafraîchie. Transformé en deux pièces confortable, l'appartement a changé de visage. Reportage...

 
Recevez gratuitement
La newsletter Maison à Part
L'e-magazine de l'habitat sous tous les angles
Vous pouvez vous désabonner en un clic