L'HABITAT SOUS TOUS LES ANGLES

Maison d'architecte : Une villa moderne semi-enterrée sur les coteaux de Toulouse

Par Amélie Pierquin
,
le 11 septembre 2014
Les propriétaires n'avaient qu'une exigence : une villa à l'architecture contemporaine. Les architectes de l'Atelier CC, Guillaume Calsou et Jean-David Caille, ont donc imaginé une villa tout en longueur, vitrée et... semi-enterrée ! Découvrez cette réalisation.
Les propriétaires ont longtemps cherché le terrain idéal avant de faire construire leur villa. "Ils nous avaient d'abord consultés pour évaluer un premier terrain qui nous est apparu impraticable après une étude de faisabilité", raconte Guillaume Calsou, l'un des architectes du projet...
Découvrez en pages suivantes, la réalisation des architectes de l'Atelier CC.
Maison d'architecte : Une villa moderne semi-enterrée sur les coteaux de Toulouse

Une construction sur un terrain délicat

Une construction sur un terrain délicat - Une villa semi-enterrée étroite et moderne
Une construction sur un terrain délicat - Une villa semi-enterrée étroite et moderne © Atelier 154
Après de longues recherches, un terrain a finalement été sélectionné avec une particularité forte : une pente de 25 %.
Les architectes ont dû s'adapter à cette configuration originale et très contraignante grâce à un procédé inattendu et peu commun dans la région.
Une construction sur un terrain délicat

Une solution radicale : enterrer une partie de la villa

Une solution radicale : enterrer une partie de la villa - Une villa semi-enterrée étroite et moderne
Une solution radicale : enterrer une partie de la villa - Une villa semi-enterrée étroite et moderne © Atelier CC
Les architectes de l'Atelier CC ont tenté de trouver une solution simple et efficace pour pallier le problème de pente forte.
"Enterrer une partie de la maison nous permettait de garder des fondations classiques sans nous lancer dans des travaux de terrassement extrêmes", explique Guillaume Calsou.
La villa a donc été divisée en deux espaces distincts. Du côté sud (côté de la baie vitrée), les architectes ont aménagé les pièces à vivre telles que le séjour et les chambres.
Du côté enterré, ce sont les espaces dits "de service" qui ont été installés, on y retrouve notamment la cuisine, l'arrière-cuisine et la salle de bains.
De l'extérieur, la villa disparaît presque totalement du paysage, une dissimulation accentuée par la végétation qui pousse de jour en jour sur le toit du côté enterré.
Une solution radicale : enterrer une partie de la villa

Un accès en contrebas

Un accès en contrebas - Une villa semi-enterrée étroite et moderne
Un accès en contrebas - Une villa semi-enterrée étroite et moderne © Atelier CC
En plus des questions de fondations, la pente du terrain interrogeait sur l'accès à la villa. Afin de perdre le moins de terrain possible, les architectes ont choisi de créer le garage sous la maison, à quatre mètres en contrebas.
Les propriétaires souhaitaient à la base une entrée au même niveau que leur maison. Ils ont finalement adhéré à l'idée et deux escaliers ont alors été imaginés. L'un passe par l'intérieur du garage pour déboucher dans le fond de la pièce à vivre de la maison. Le second, mène à la terrasse de la villa, face aux baies vitrées.
Un accès en contrebas

Une maison intime sans porte d'entrée

Une maison intime sans porte d'entrée - Une villa semi-enterrée étroite et moderne
Une maison intime sans porte d'entrée - Une villa semi-enterrée étroite et moderne © Atelier CC
Autre particularité de cette maison tout en longueur : elle n'a ni porte d'entrée ni sonnette. C'est l'impressionnante baie vitrée de la villa qui accueille les invités.
"L'arrivée face aux vitres et au bassin plonge les visiteurs dans une configuration inédite surprenante", précise l'architecte. Cette surprise est d'ailleurs accentuée par le fait que l'entrée s'effectue directement au cœur de la pièce à vivre.
Si la volonté de garer une façade entièrement vitrée, sans porte ou volets roulants était d'abord esthétique, la question de la sécurité a bien entendu été soulevée. La solution : un système de vitrage anti-infraction identique à celui des vitrines de magasins.
En outre, pour protéger les habitants des regards indiscrets des voisins, un muret a été monté pour masquer une partie de la terrasse.
Une maison intime sans porte d'entrée

Un bassin qui fait partie du paysage

Un bassin qui fait partie du paysage - Une villa semi-enterrée étroite et moderne
Un bassin qui fait partie du paysage - Une villa semi-enterrée étroite et moderne © Atelier CC
L'un des éléments qui contribue pleinement à rendre cette villa spectaculaire est sans doute sa piscine. Ce couloir de nage, construit en parallèle de la maison et à proximité de la façade, joue un rôle esthétique bien défini.
"L'idée était de mettre la piscine un maximum en valeur et faire en sorte qu'elle soit toujours dans le champ de vision lorsque l'on regarde l'extérieur depuis la maison. Elle représente un plan de plus dans la lecture du paysage", explique Guillaume Calsou, architecte du projet.
Un bassin qui fait partie du paysage

Un intérieur tourné vers l'extérieur

Un intérieur tourné vers l'extérieur - Une villa semi-enterrée étroite et moderne
Un intérieur tourné vers l'extérieur - Une villa semi-enterrée étroite et moderne © Atelier CC
Les architectes des ateliers CC sont connus pour leurs maisons tout en longueur et assez étroites.
Cette configuration de l'espace leur permet de toujours créer une projection totale vers l'extérieur.
Ici, le principe est le même. Le regard est sans cesse appelé à se tourner vers le paysage. "Notre souhait était de faire en sorte qu'il n'y ait toujours une connexion entre le 'dedans' et le 'dehors', comme si les deux devaient toujours aller de paire", nous confie Guillaume Calsou.
Un intérieur tourné vers l'extérieur

D'astucieuses entrées de lumière

D'astucieuses entrées de lumière  - Une villa semi-enterrée étroite et moderne
D'astucieuses entrées de lumière - Une villa semi-enterrée étroite et moderne © Atelier CC
Bien que la maison soit en partie enterrée, elle ne manque pas de lumière.
Au sud, du côté vitré, le soleil entre de plein fouet et s'engouffre dans les volumes des pièces à vivre.
Et du côté des pièces de service, les architectes ont conçu des ouvertures dans le toit pour créer des puits de lumière : deux petites fenêtres dans la salle de bains et une véritable verrière dans la cuisine.
D'astucieuses entrées de lumière

Un intérieur épuré et homogène

Un intérieur épuré et homogène - Une villa semi-enterrée étroite et moderne
Un intérieur épuré et homogène - Une villa semi-enterrée étroite et moderne
Pour respecter la demande des propriétaires, férus de design et d'intérieurs contemporains, les architectes ont opté pour un aménagement simple et épuré.
Pour que les volumes ne disparaissent pas dans une décoration trop présente, ils ont joué sur un contraste efficace : le noir et blanc.
Grâce à des placards lisses et sans poignée, à des portes coulissantes quasiment invisibles ainsi qu'à du mobilier peu présent, un sentiment de bien être et d'espace se dégage nettement de cette pièce.
"Notre souhait était d'être les plus cohérents possibles avec l'architecture de la maison", nous confie Guillaume Calsou.
Un intérieur épuré et homogène

Un plafond aux courbes étudiées

Un plafond aux courbes étudiées - Une villa semi-enterrée étroite et moderne
Un plafond aux courbes étudiées - Une villa semi-enterrée étroite et moderne © Atelier CC
L'une des particularités de cet intérieur réside en la forme de son plafond. Redescendant vers la façade vitrée en des courbes subtiles et douces, il enveloppe le salon pour renforcer la sensation de cocon sous la terre.
Un plafond aux courbes étudiées

Une maison au climat doux

Une maison au climat doux - Une villa semi-enterrée étroite et moderne
Une maison au climat doux - Une villa semi-enterrée étroite et moderne © Atelier CC
L'on pourrait aisément penser qu'une maison tournée vers l'extérieur et entièrement vitrée sur l'une de ses faces, pourrait agir comme une serre et conserver, voire attirer, la chaleur.
Pour pallier ce problème, les architectes Guillaume Calsou et Jean-David Caille ont équipé toute la maison d'un système de climatisation dissimulé dans le plafond des différentes pièces. De plus, une sorte de cocon bioclimatique s'est automatiquement créé dans cette villa.
En effet, en hiver, le soleil entre par les baies vitrées et apporte une douceur naturelle au sein de la maison. En été, la verrière située au dessus de la cuisine et montée sur châssis, s'ouvre et permet de faire circuler l'air dans tous les espaces.
Une maison au climat doux

Fiche technique du chantier

Fiche technique du chantier - Une villa semi-enterrée étroite et moderne
Fiche technique du chantier - Une villa semi-enterrée étroite et moderne © Atelier CC
 
Fiche technique du chantier
Construction neuve
Maître d'œuvre : Atelier CC
Maître d'ouvrage : Privé
Localité : Coteaux de Toulouse
Surface totale : 158 m2
Durée des travaux : environ 10 mois
www.ateliercc.eu
Fiche technique du chantier
Nous vous recommandons

Quel que soit son âge, votre maison peut être rénovée au point de devenir un bâtiment basse consommation, ou BBC. Avec, pour objectif, une réduction de vos factures énergétiques, mais également un meilleur confort de vie dans une habitation bien tempérée.

 
Recevez gratuitement
La newsletter Maison à Part
L'e-magazine de l'habitat sous tous les angles
Vous pouvez vous désabonner en un clic