L'HABITAT SOUS TOUS LES ANGLES

Bricolage : les Français en attente de conseils

Par C. Chahi Bechkri
,
le 8 juin 2011
parquet pose
parquet pose © Laurent-Vella - Fotolia
D'après un sondage réalisé par l'Ifop pour Castorama, les Français sont de plus en plus attirés par le bricolage mais n'osent pas se lancer faute de compétence. Ils plébiscitent donc des cours et des formations ainsi que des produits plus simples à utiliser.
Les Français aiment le bricolage, c'est un fait. Faire les choses eux-mêmes leur procure non seulement du plaisir mais aussi une grande sensation de fierté. Dans certains cas, l'activité est même un vecteur de liens puisqu'elle leur donne matière à discuter avec les membres de leur famille et leurs amis. Sans oublier qu'ils en tirent aussi une satisfaction financière. En réalisant eux-mêmes les travaux, l'enveloppe à débourser est en effet souvent moins importante qu'en faisant appel à un professionnel. D'après une étude* réalisée au mois d'avril dernier par l'Ifop pour Castorama, seulement 69% d'entre eux néanmoins s'y adonnent régulièrement.
Les motivations sont là, mais ils n'osent pas se lancer. Alors que l'on pourrait penser que c'est par manque de temps, l'enquête de l'Ifop nous apprend que c'est pour une toute autre raison...

Une aide pratique et théorique plébiscitée

"Le manque de connaissance et de savoir-faire", voilà en réalité ce qui freine les Français. Les pères n'apprennent en effet plus à bricoler à leurs enfants : une fois adultes, ils se retrouvent démunis devant le moindre petit travail de bricolage.... Poser du carrelage, changer un interrupteur ou une chasse d'eau, poser une suspension... Autant de gestes simples que les nouvelles générations ne maîtrisent pas du tout. Et conscientes de leurs lacunes, elles réclament de l'aide : 87% des Français déclarent ainsi vouloir être accompagnés notamment via des cours ou des formations ou encore, comme le précise l'Ifop, des outils de simulation en 3D. Parallèlement, ils plébiscitent également une aide théorique via la fourniture de fiches conseils ou l'accès à des sites Internet dédiés.
Enfin, ils réclament également des produits plus faciles à utiliser, à transporter et immédiatement disponibles en magasins.
*Etude réalisée par Internet du 1er au 7 avril 2011 auprès d'un échantillon national représentatif de 1.007 individus âgés de 18 ans et plus. (Représentativité via méthode des quotas)
Bricolage : les Français en attente de conseils
 
Recevez gratuitement
La newsletter Maison à Part
L'e-magazine de l'habitat sous tous les angles
Vous pouvez vous désabonner en un clic