L'HABITAT SOUS TOUS LES ANGLES

L'impression 3D ou le rêve de construire une maison en 24 heures chrono !

Par Céline Galoffre
,
le 27 mars 2014
http://www.contourcrafting.org/
http://www.contourcrafting.org/ © http://www.contourcrafting.org/
Construire sa maison en seulement 24 heures grâce à de gigantesques imprimantes 3D : un rêve ? Actuellement oui, mais il se pourrait bien que, d'ici à quelques années, cette ambition devienne réalité grâce à certains ingénieurs et scientifiques qui s'en sont lancés le défi. Et les avancées sont spectaculaires. Découverte.
Imprimer sa maison en 24 heures ! Dite ainsi, l'idée peut paraître saugrenue, mais de nombreux chercheurs pensent que cet objectif relève du champ des possibles.
L'explosion de l'impression 3D et sa démocratisation ont boosté les avancées en la matière, et il se pourrait bien que dans quelques années, nos futures maisons soient construites en un temps record. Le pionnier, celui pour qui cette ambition est tout sauf de la fiction, est l'ingénieur Enrico Dini. Cet italien travaille sur la réalisation de bâtiment en impression 3D depuis longtemps, il est l'un des premiers à avoir lancé des expérimentations en créant sa propre machine. Baptisée D-Shape, elle est capable de façonner des œuvres monumentales pouvant grimper jusqu'à six mètres de haut. Cet appareil alimenté de sable et de liant inorganique, véritable concoction de l'ingénieur, permet de bâtir des pièces de différentes formes. Constitué de tête d'impression soutenue par quatre pylônes en aluminium, il fonctionne tout simplement en déposant des couches d'une épaisseur de cinq à dix millimètres. Résultat : la construction gagne en temps, en gain, et réduit son impact environnemental sur chantier. Si pour l'instant, l'initiative reste expérimentale sous forme de prototype, pour Enrico Dini, cela ne fait pas de doute que son robot parviendra à créer un habitat en l'espace de quelques heures. Et pour cela, il n'hésite à y mettre toute son énergie car comme il le confie dans le documentaire de L'homme qui imprimait des maisons qui relate son histoire, ce projet "est toute sa vie".

Découvrez Enrico Dini dans son atelier :

Mais l'ingénieur italien n'est aujourd'hui plus le seul sur le marché de l'impression 3D de maison. A l'Université de Californie du Sud, on travaille actuellement sur un procédé que l'on appelle le contour crafting dont l'objectif est d'ériger une maison en un temps record, soit près de 185 m2 en 24 heures. Et, cerise sur le gâteau, selon ses goûts. Techniquement, la machine composée d'un haut portique coulissant sur deux rails, mais aussi d'une buse alimentée par une bétonnière, déverse du ciment en couches jusqu'à obtenir un logement. Pour poser des poutrelles, l'engin dispose de pinces. Attention, le procédé ne dispense pas de faire les fondations, et ne prévoit pas la pose de la toiture et autres finitions (fenêtres, électricité, isolation...). Selon le porteur du projet, le professeur en ingénierie Behrokh Khoshnevis, cette technique pourrait être une solution pour pallier le manque de logements, mais aussi pour aider les réfugiés dans les zones impactées par des catastrophes naturelles, via la mise en place d'abris. Plus fou encore, il évoque la possibilité de fabriquer des habitats pour la planète Mars, en partenariat avec la Nasa. Un terrain convoité puisque l'agence d'architecture Foster + Partners et l'Agence spatiale européenne (ESA) planchent en ce moment sur un projet de constructions spatiales utilisant l'impression numérique 3D à grande échelle. La conquête de l'espace par l'impression 3D ne fait donc que commencer...
Découvrez la technique du contour crafting qui pourrait permettre de réaliser une maison en 24 heures chrono !
L'impression 3D ou le rêve de construire une maison en 24 heures chrono !
Nous vous recommandons

Laissez vous séduire par une habitation domotique tout confort. Volets, lumières et chauffage, tout est contrôlable à distance.

 
Recevez gratuitement
La newsletter Maison à Part
L'e-magazine de l'habitat sous tous les angles
Vous pouvez vous désabonner en un clic