L'HABITAT SOUS TOUS LES ANGLES

Les Français pas si bricolos ?

le 27 mars 2008
parquet pose
parquet pose © Laurent-Vella - Fotolia
Selon une étude réalisée par la TNS-Sofres pour EDF sur "les Français et le bien-être dans l'habitat", ces derniers plébisciteraient le recours aux artisans professionnels comme la solution privilégiée en cas de travaux et ce, quelle qu'en soit la teneur.
La décoration et le bricolage sont dans l'air du temps, certes, mais de là à tout faire soi-même... Pas sûr ! De quoi rassurer les professionnels. L'étude commandée par EDF démontrerait en effet que les Français perçoivent "les professionnels de l'habitat comme de véritables recours pour les aider", même si les améliorations à apporter relèvent du simple bricolage. 40% des personnes interrogées préfèrent faire appel à leur service plutôt que de faire confiance à eux-mêmes ou à des amis. 50% n'ont ainsi jamais changé de revêtement de sol, réparé une fuite ou remplacé une prise et l'immense majorité ne pense même pas à s'attaquer au gros œuvre.
Cela semble évident : plus le chantier à entreprendre paraît important, plus le recours à un professionnel s'avère nécessaire ! Problèmes de chaudière (59%), d'isolation ou d'humidité (54%), d'installation électrique (43%) ou encore de chauffage (32%) sont ainsi d'après l'étude les travaux pour lesquels la présence d'un spécialiste se justifie le plus. Ce qui paraît logique étant donnée l'importance des gestes techniques à effectuer dans ces cas.
Quant à leur intérêt pour l'amélioration de leur habitat, il n'est plus à prouver. Selon l'étude, même si 95% déclarent se sentir bien chez eux, "la majorité d'entre eux reconnaît que son logement n'est pas en parfait état et reste perfectible" : 68% en sont même convaincus. Parmi les principales raisons à leur volonté d'amélioration, ils citent dans l'ordre le confort (47%), la réduction des consommations d'énergie (46%), le fait de se doter d'équipements respectant davantage l'environnement et la décoration à parts égales (26%) et enfin la mise aux normes de sécurité les plus récentes (17%).

La décoration toujours en vedette

Lorsqu'il s'agit de passer de la volonté au geste, les Français s'attaqueraient à la décoration intérieure (peinture, papiers-peints - 42%), puis aux problèmes d'isolation et d'humidité (plus d'un quart des réponses) et enfin, la plomberie et l'électricité les pousseraient pour 14% et 13% d'entre eux à entreprendre des travaux.
A noter que l'environnement s'installe plus que jamais dans l'esprit des Français au sein de leur habitat dans leur vie quotidienne. 9 sur 10 affirment ainsi "faire attention à leur consommation d'énergie". Pour faire des économies, ils citent ainsi l'extinction de leurs appareils électriques (45%), l'amélioration de leur isolation et de la ventilation (32%) et des appareils moins gourmands (27%).
Etude Bleu Ciel d'EDF par la TNS Sofres réalisée auprès d'un échantillon représentatif de la population française. Ce sondage a été mené auprès de 1.004 personnes, de 18 ans et plus, résidant en France métropolitaine. L'enquête a été réalisée du 24 au 29 mai 2007 auprès des chefs de famille ou des maîtresses de maison.
Les Français pas si bricolos ?
Nous vous recommandons

Jouer avec les volumes, permet d'obtenir un intérieur à la fois confortable et baigné de lumière, tout en restant connecté à l'extérieur.

 
Recevez gratuitement
La newsletter Maison à Part
L'e-magazine de l'habitat sous tous les angles
Vous pouvez vous désabonner en un clic