L'HABITAT SOUS TOUS LES ANGLES

Ces nouveaux services de dépannage en ligne qui font parler d'eux

Par Rouba Naaman-Beauvais
,
le 4 mars 2019
Faire appel à un artisan plombier pour faire réparer une fuite
Faire appel à un artisan plombier pour faire réparer une fuite © AndreyPopov
Face à une méfiance grandissante vis-à-vis des artisans, des sociétés proposent des services garantissant une intervention rapide par des entreprises qualifiées, et des tarifs encadrés. Révolution ou déception ? Décryptage.
La clef qui se brise dans la serrure, le robinet de la cuisine qui fuit, une prise électrique qui ne fonctionne plus, une chaudière qui montre des signes de faiblesse... Les raisons de contacter un artisan en urgence sont très nombreuses, et chacun a dû, un jour, trouver rapidement un dépanneur qualifié.
Toutefois, ces dernières années, les consommateurs ont révélé une certaine défiance vis-à-vis des entreprises du bâtiment. En cause : des tarifs prohibitifs, des délais inconcevables pour une intervention urgente, des artisans parfois peu scrupuleux, des faux labels de qualité, voire de véritables arnaques organisées.
Si les différents corps de métier ont réagi, parfois sous l'influence de la DGCCRF, et si les conseils pour ne pas se faire avoir par un dépanneur malveillant existent, la confiance est rompue entre les particuliers et les artisans. En témoignent les nombreux dossiers de contentieux suivis par les associations de consommateurs. Fin 2017, la CLCV regrettait le non-respect de l'affichage obligatoire des tarifs chez les dépanneurs, et faisait remonter un taux de satisfaction faible des particuliers.
Des plateformes de mises en relation pour encadrer les échanges
Alors, comment convaincre les ménages de renouer avec le monde de l'artisanat ? En encadrant les interventions par une structure plus large. C'est l'idée déclinée par plusieurs plateformes de mises en relation de particuliers et de professionnels du dépannage. Les deux plus connues, MesDépanneurs.fr (rachetée par le groupe Engie) et HomeServe, sont aujourd'hui rejointes par d'autres, comme Otaff et Carglass Maison, nouvelle filiale de la célèbre société de réparation de pare-brise. De son côté, Izi by EDF, nouveau service de travaux du géant français de l'énergie, a également prévu de se positionner sur le créneau.
Toutes proposent des interfaces ludiques, faciles à utiliser, et qui permettent de définir votre besoin en quelques clics. Toutes affirment vouloir lutter contre les sociétés malhonnêtes et mettre en avant le travail des entreprises vertueuses. Elles sélectionnent les intervenants qui font partie de leur réseau selon des critères qui leur sont propres, qui sont difficiles à juger. Impossible, donc, d'être certain que l'artisan au bout du fil effectuera un travail parfait.

L'atout : une fourchette tarifaire garantie

Toutefois, ces plateformes encadrent les échanges, ce qui devraient décourager les arnaqueurs. Vous pouvez vous retourner vers elles en cas de litige ou de désaccord avec le dépanneur. Elles garantissent un retour rapide de l'artisan, qui contacte le particulier pour convenir d'un rendez-vous... mais ne peuvent pas vous assurer que ledit artisan sera disponible aux mêmes moments que vous !
L'un des intérêts les plus concrets pour l'utilisateur est l'estimation du montant de l'intervention. En effet, avant de valider votre choix, l'interface vous annonce une fourchette tarifaire comprenant le déplacement, la main d'oeuvre et le matériel. Une fourchette parfois large, qui n'est qu'une estimation puisqu'elle est basée sur votre description du problème, mais qui est garantie : en cas de dépassement, vous pouvez solliciter la plateforme pour une médiation.
En conclusion, si la solution n'est pas parfaite, elle répond toutefois de manière intéressante à un problème concret. La plateforme encadre l'échange, guide le particulier, gère les litiges, ce qui encouragera, à n'en pas douter, les ménages à se tourner à nouveau vers les artisans.
Ces nouveaux services de dépannage en ligne qui font parler d'eux
Nous vous recommandons

A l'occasion des Assises du logement en novembre dernier, les experts se sont relayés pour dresser un portrait-robot de nos habitations. Zoom sur le confort et la qualité de l'air intérieur.

 
Recevez gratuitement
La newsletter Maison à Part
L'e-magazine de l'habitat sous tous les angles
Vous pouvez vous désabonner en un clic