L'HABITAT SOUS TOUS LES ANGLES

1.308 logements à Cherbourg seront chauffés à l'eau de mer

Par S.C.
,
le 10 juin 2013
Le quartier de la Divette à Cherbourg
Le quartier de la Divette à Cherbourg © Presqu'Ile Habitat
A Cherbourg, dans la Manche, le quartier de "La Divette" vient d'inaugurer son nouveau système de chauffage centralisé, qui extrait son énergie de l'eau du Bassin du Commerce, situé à 300 mètres. Ainsi, ce nouvel ensemble produira l'eau chaude sanitaire des 1.308 logements du quartier et alimentera les radiateurs. Précisions.
Une première en France, garantit EDF Optimal Solutions. Après 9 mois de travaux, l'installation, ces jours-ci, d'un nouveau système de chauffage dans le quartier de "La Divette" à Cherbourg (Manche), permettra de valoriser l'énergie de l'eau du Bassin du Commerce du port pour assurer le chauffage et l'eau chaude sanitaire des 1.308 habitations. Ces dernières étaient, en effet, alimentées jusqu'à présent au gaz naturel.
Ce nouveau marché attribué à EDF Optimal Solutions aux côtés de Dalkia, filiale de Veolia chargée d'exploitation, a donc porté sur la conception, la réalisation, l'exploitation et la maintenance de cette solution énergétique reposant sur les pompes à chaleur à l'issue d'une consultation, lancée il y a deux ans.
En effet, l'Association syndicale libre (ASL) en charge du réseau de chaleur installé dans le quartier normand depuis 1966, et dont le bailleur social Presqu'île Habitat, en est le principal membre, a opté pour une solution "PAC eau / eau de mer" à la reconduction de la chaufferie gaz ou au raccordement à une chaufferie bois existante.
Pour prélever, finalement, les calories contenues dans l'eau de mer, deux échangeurs ont donc été installés dans un local loué au Centre de Marée. Le pompage de l'eau s'opère par la suite dans le Bassin du Commerce du Port de Cherbourg, situé à 300 m du quartier.
pompes à chaleur dans le quartier de la Divette
pompes à chaleur dans le quartier de la Divette © EDF Optimal Solutions
 "L'énergie ainsi récupérée est valorisée par deux pompes à chaleur, puis transmise au réseau de chauffage et d'eau chaude sanitaire du quartier, soulignent les dirigeants d'EDF Optimal Solutions. Grâce à elle, l'eau du réseau de chauffage, initialement à 50°C, est portée à 63°C, soit la température nécessaire pour chauffer les logements."

1.730 tonnes de CO2 économisées chaque année

Par ailleurs, les pompes à chaleur qui opèrent ce transfert d'énergie produisent au total 3 kWh de chaleur avec 1 kWh d'énergie consommée, d'où le caractère vertueux de l'installation, signale la filiale du groupe EDF.
"Ce système permettra d'économiser également 1.730 tonnes de CO2, ce qui équivaut à 234 hectares de forêt plantée", souligne de son côté l'Association syndicale libre du Quartier de la Divette, en charge du financement des travaux dont le montant s'élève à 1,3 million d'euros TTC.
Centrale traitement d'air dans un collège
Centrale traitement d'air dans un collège © EDF Optimal Solutions
 La performance énergétique mise à l'épreuve au cours d'une rénovation d'un collège dans la Manche
La filiale d'EDF a également fait le point, en Basse-Normandie, sur les travaux de rénovation du collège Etenclin de La Haye du Puits, (Manche), entrepris dans le cadre du premier Contrat de performance énergétique (CPE) signé par le département de La Manche. Ce dernier porte, en effet, sur la rénovation de 24 bâtiments publics dont 20 collèges, 3 musées et du siège du Conseil général de la Manche. Ces travaux menés par EDF Optimal Solutions en partenariat également avec Dalkia, ont pour objectif de diminuer les consommations énergétiques des sites concernés de 32 %, et leurs émissions de CO2 de 58 %. Une performance garantie sur 15 ans, ajoutent les deux sociétés dans un communiqué commun.

1.030m² d'isolation thermique installés

En détails, la livraison des travaux du collège Etenclin de La Haye du Puits, prévue pour la fin 2013, porte sur deux volets. Le premier : le bâti avec une action sur l'isolation thermique par l'extérieur des façades ; les menuiseries extérieures. Le second avec les équipements énergétiques du domaine technique avec l'installation : d'une chaufferie biomasse, en relève de la chaufferie fioul existante ; d'une ventilation double-flux dans toutes les salles de classe, les salles de permanence et dans le CDI ; de 100 robinets thermostatiques limitant les surchauffes ; d'une Gestion technique du bâtiment (GTB) ; d'éclairages intelligents ; enfin de panneaux photovoltaïques sur les toitures.
1.308 logements à Cherbourg seront chauffés à l'eau de mer
 
Recevez gratuitement
La newsletter Maison à Part
L'e-magazine de l'habitat sous tous les angles
Vous pouvez vous désabonner en un clic