L'HABITAT SOUS TOUS LES ANGLES

Ça va chauffer !

Par Leslie Cottenceau-Mathurin
,
le 13 octobre 2008
cheminées
cheminées © Kiko-DR
A partir du 15 octobre prochain, les chauffages des immeubles collectifs vont être remis en marche. L'occasion, pour les professionnels, de rappeler les règles de sécurité élémentaires. Objectif : réduire les risques d'incendie et d'intoxication à domicile.
Chaque année, en France, 6.000 personnes sont victimes d'intoxications au monoxyde de carbone et 10.000 subissent un incendie domestique. Pour faire baisser ces chiffres, les professionnels du syndicat des entreprises de Génie climatique et de couverture plomberie de Paris et de sa région (GCCP) se mobilisent et rappellent les principales règles d'entretien et de mises en conformité.

Commencez par aérer

Pour assurer au chauffage à gaz un fonctionnement optimal, commencez par ... aérer. Cela peut paraître contradictoire mais l'air doit circuler correctement pour entrer dans la chaudière et permettre la combustion du brûleur à gaz atmosphérique.
Pour cela, "ne condamnez pas les bouches de ventilation et de VMC" (Ndlr : ventilation mécanique contrôlée), recommande le GCCP, et nettoyez régulièrement les amas de poussières et de buées grasses qui peuvent faire obstruction.

Contactez des professionnels qualifiés

Pour l'entretien, prenez un contrat de maintenance auprès d'une entreprise de chauffage qualifiée. La combustion, les températures des fumées ou encore l'état du brûleur seront passés en revue pour limiter "tout risque de pannes durant l'hiver". Un essai d'étanchéité des produits devra également être établi tous les 3 ans pour "déceler d'éventuelles fuites sur les tubages et pouvoir intervenir à temps, avant tout incident".
Côté chauffage à bois et plus spécifiquement cheminée, "un ramonage devra être réalisé deux fois par an", explique le GCCP. Demandez aussi "un certificat de ramonage précisant [...] la vacuité du produit sur toute sa longueur". Preuve de la mise en conformité de l'appareil, ce petit papier se révèlera indispensable en cas de sinistre pour bénéficier des assurances.
Toutes ces mesures effectuées, vous pourrez vous installer confortablement dans votre meilleur fauteuil et profiter, en toute sécurité, de la douce chaleur de votre appartement.
Ça va chauffer !
Nous vous recommandons

Découvrez les solutions de constructeurs pour des maisons plus performantes et plus confortables.

 
Recevez gratuitement
La newsletter Maison à Part
L'e-magazine de l'habitat sous tous les angles
Vous pouvez vous désabonner en un clic