L'HABITAT SOUS TOUS LES ANGLES

Un réseau électrique intelligent expérimental en Vendée

le 9 juillet 2013
Logo Smart Grid Vendée
Logo Smart Grid Vendée © Smart Grid Vendée
Baptisé "Smart Grid Vendée", le projet d'expérimentation de réseau électrique intelligent vendéen a été lancé le 29 juin dernier, pour une durée de 5 ans. Dans une région qui abrite plusieurs sources d'énergies renouvelables, il doit permettre de tester des solutions visant à mieux intégrer ces productions éparses et intermittentes.
Face à la montée en puissance des moyens de production d'énergie décentralisés d'origine renouvelable (éolien, photovoltaïque), et face à la multiplication des possibilités de modulation de la consommation (effacement), l'approvisionnement en électricité du grand public pourrait être impacté. Une bonne gestion du système local des réseaux de distribution permettrait de répondre à ces problématiques.
Afin de tester des solutions pour mieux adapter ces réseaux électriques à la transition énergétique, un département des pays de la Loire vient de lancer le projet "Smart Grid Vendée". La zone choisie constitue un terrain d'expérimentation idéal, où 8 % de l'électricité provient de l'éolien et du solaire, soit le double de la moyenne nationale. Or, ces deux EnR souffrent d'un défaut pour l'heure incontournable : leur intermittence.

Instrumentation de centaines de sites

Le projet d'expérimentation, qui doit s'étaler sur 5 ans, testera de nouveaux concepts associés à l'optimisation des réseaux publics de distribution concertée et partagée par l'ensemble des parties prenantes du système électrique. Le démonstrateur devra également montrer la pertinence et la viabilité de nouveaux modèles d'affaires en prenant en compte les aspects techniques, économiques et sociétaux. "Smart Grid Vendée" sera déployé à l'échelle du département, sur un réseau de type rural, incluant six parcs éoliens (50 MW) et 36 sites photovoltaïques en toitures (2,5 MWc) raccordés aux réseaux basse (BT) et haute tension (HTA), déjà en situation de contrainte, qui imposent fréquemment l'injection de la production renouvelable sur le réseau HTB.
Smart Grid Vendée
Smart Grid Vendée © Smart Grid Vendée
 Le projet vise également à une amélioration de la précision géographique et temporelle des productions et consommations. De nombreux sites seront donc instrumentés, dont 100 bâtiments publics, 10.000 points d'éclairage et un site industriel. Six des 32 postes sources de Vendée, qui concentrent environ 60 % de la production électrique du département et présentent la probabilité d'apparition des contraintes les plus élevées, seront également instrumentés, tout comme 73 départs HTA et 100 postes HTA/BT.
"Smart Grid Vendée" est mené par un consortium piloté par le Syndicat départemental d'énergie et d'équipement (SyDev) et ERDF (filiale d'EDF qui gère les réseaux basse et moyenne tension). Divers partenaires industriels sont associés, comme Alstom, Legrand, Cofely-Ineo, RTE ou le CNAM.
Le financement, de 27,7 M€, sera assuré pour un tiers (9,5 M€) par l'Ademe au titre des investissements d'avenir. D'autres projets de réseaux électriques intelligents existent déjà en France, dont Nice Grid, un démonstrateur de quartier solaire à Carros (Alpes-Maritimes) et Venteea, une autre initiative lancée par ERDF dans un poste source de Vendeuvre (Aube).
Un réseau électrique intelligent expérimental en Vendée
Nous vous recommandons

Laissez vous séduire par une habitation domotique tout confort. Volets, lumières et chauffage, tout est contrôlable à distance.

 
Recevez gratuitement
La newsletter Maison à Part
L'e-magazine de l'habitat sous tous les angles
Vous pouvez vous désabonner en un clic