L'HABITAT SOUS TOUS LES ANGLES

Un nid d'abeille en cuir transparent

Par C.Chahi
,
le 7 septembre 2009
Le designer Didier Versavel et Guillaume de Bayser, un compagnon du devoir maroquinier, viennent de remettre au goût du jour un matériau oublié : le parchemin transparent en cuir. Mis en œuvre sur une structure en nid d'abeille, il ouvre le champ des possibles dans l'univers de la décoration...
Le Tour de France de Guillaume de Bayser, périple obligatoire pour tous ceux qui aspirent à devenir Compagnon du Devoir, s'est terminé en beauté. Pour valider ses cinq ans d'apprentissage et, par conséquent être reçu dans la communauté, il lui a été demandé de réaliser un « chef d'œuvre », sorte d'expression matérielle de ses compétences. Prenant très au sérieux cette mission, le jeune aspirant maroquinier s'est rapproché de Didier Versavel, un designer habitué à concevoir des projets d'excellence pour les Compagnons en fin de Tours.
Ensemble, les deux hommes se sont d'abord intéressés à un matériau tombé en désuétude depuis les années 30 : le parchemin, un cuir « ultra tanné ». En approfondissant leurs recherches, ils ont alors découvert qu'un tanneur irlandais avait réussi à le rendre transparent, lui conférant ainsi le même aspect que du papier calque. Ne restait plus qu'à trouver un moyen original de le mettre en œuvre...

De la sacoche au mobilier...

Au bout de six mois de recherches et développement, c'est finalement une technique actuelle qui l'a emporté, celle d'une structure en nid d'abeille, plus connue sous le nom de « panneaux alvéolaires ». « En combinant le parchemin transparent à la structure tridimensionnelle, on crée un panneau mono-matière tout en profondeur, offrant à la fois une grande rigidité et une grande légèreté », explique Didier Versavel. Le « chef d'œuvre » du jeune maroquinier était né : une sacoche 100% cuir jouant, grâce à sa transparence, sur les perspectives.
Didier Versavel - Cuir d'abeille
Didier Versavel - Cuir d'abeille © Didier Versavel
 
Le projet ayant remporté l'adhésion des compagnons du devoir, le designer a décidé d'utiliser le même matériau et la même technique pour concevoir une ligne de mobilier : têtes de lit, luminaires, paravents... Parallèlement, il travaille actuellement à l'édition de panneaux standards (de 25 x 25 cm et 40 x 40 cm), pouvant servir à réaliser des cloisons murales.
Architectes d'intérieur, décorateurs, agenceurs... Tous se disent intéressés pour exploiter les différents possibles du « Cuir d'abeille ». Un engouement qui ne devrait pas se démentir étant donné que le matériau vient d'être ajouté dans la matériothèque Matério, le centre indépendant d'information sur les matériaux et produits innovants en Europe. Une base de données qui constitue une source d'inspiration fertile pour tous les professionnels en recherche de matériaux innovants.
Pour découvrir les différentes mises en oeuvre du matériau "Cuir Abeille", cliquez sur suivant.
Un nid d'abeille en cuir transparent

Cuir d'abeille

Didier Versavel - Cuir d'abeille
Didier Versavel - Cuir d'abeille © Didier Versavel
Cuir d'abeille

Malette en cuir d'abeille

Didier Versavel - Cuir d'Abeille
Didier Versavel - Cuir d'Abeille © Didier Versavel
Malette en cuir d'abeille

Détail malette - Un nid d'abeille en cuir transparent

Didier Versavel -Cuir d'abeille
Didier Versavel -Cuir d'abeille © Didier Versavel
Détail malette - Un nid d'abeille en cuir transparent

Table basse - Un nid d'abeille en cuir transparent

Table basse - Didier Versavel - Cuir d'abeille
Table basse - Didier Versavel - Cuir d'abeille © Didier Versavel
Table basse - Un nid d'abeille en cuir transparent
Nous vous recommandons

Pour les maisons qui ont la chance d'être implantées dans un joli cadre, la transparence est un choix pertinent.

 
Recevez gratuitement
La newsletter Maison à Part
L'e-magazine de l'habitat sous tous les angles
Vous pouvez vous désabonner en un clic