L'HABITAT SOUS TOUS LES ANGLES

Une maison réconciliée avec ses espaces extérieurs

Par Rouba Naaman-Beauvais
,
le 25 octobre 2012
En ajoutant à peine quelques mètres carrés de surface, mais en repensant entièrement les ouvertures et les aménagements extérieurs, les architectes des agences LVH et Té ont rendu une maison plus agréable à vivre. Une nouvelle vie pour une maison qui paraît plus grande.
Comment agrandir sa maison lorsque l'on n'a pas la possibilité technique d'ajouter de la surface habitable ? C'est le paradoxe qu'ont dû résoudre les architectes des agences LVH et Té, qui ont collaboré sur ce chantier de la région lyonnaise. Faute de pouvoir construire des pièces supplémentaires, ils ont optimisé l'espace à l'intérieur de la maison et la circulation à l'extérieur, pour la rendre plus agréable à vivre.
"Les clients se sentaient à l'étroit dans la maison, et souhaitaient gagner de la surface" nous raconte Adrien Lesur-Vernhes, architecte d'intérieur pour l'agence LVH. Mais le plan local d'urbanisme (PLU) ne leur permettait pas de songer à une extension de plus de quelques mètres carrés. Les architectes trouvent la solution en partie à l'extérieur de l'habitation à étage, en créant deux terrasses et en ouvrant la maison sur son jardin.
La suite de l'article et les photos avant et après les travaux, en pages suivantes.
Une maison réconciliée avec ses espaces extérieurs

Une terrasse agrandie et investie

Une terrasse agrandie et investie - Rénovation escalier extérieur
Une terrasse agrandie et investie - Rénovation escalier extérieur © Agence LVH
Pour y avoir vécu depuis plusieurs années, les clients avaient une parfaite connaissance de la maison. "Ils ont su nous expliquer précisément ce qui les dérangeaient et ce qu'ils espéraient voir changer" se souvient Adrien Lesur-Vernhes. Certaines ouvertures sont trop petites et quelques pièces trop sombres. Il est par ailleurs difficile de faire le tour de la maison par le jardin, par manque de circulations.

Un escalier moins opaque

Les architectes s'attaquent ainsi à l'escalier en béton, austère et froid, visible dès l'entrée. Son garde-corps lourd obstrue le champ de vision à partir du salon. Il est remplacé par une version plus légère, dont le style plus moderne se marie mieux avec les menuiseries de la maison. Réalisée en bois et sur mesure, elle apporte la transparence qui manquait à la façade nord.
La terrasse sur laquelle il mène, au niveau de l'entrée de la maison, est agrandie. "Les clients ont, depuis, pris possession de cette petite terrasse, devenue un vrai espace de vie" explique Adrien Lesur-Vernhes.
La suite de l'article et les photos avant et après les travaux, en pages suivantes.
Une terrasse agrandie et investie

Des ouvertures vers les parties les plus agréables

Des ouvertures vers les parties les plus agréables - Rénovation escalier extérieur
Des ouvertures vers les parties les plus agréables - Rénovation escalier extérieur © Agence LVH
L'une des pièces particulièrement sombres, au rez-de-chaussée, voit sa petite lucarne remplacée par une vraie fenêtre côté nord. Mais sur la façade est, la maison ne présente aucune ouverture. "Ce qui était dommage, puisque les clients nous racontaient que cette partie du jardin était particulièrement agréable" se souvient Adrien Lesur-Vernhes.
Faisant d'une pierre deux coups, les architectes choisissent de construire un abri de jardin en dur, accolé à la maison. "Nous l'avons légèrement décroché de la façade, pour casser la continuité presque monolithique de la bâtisse" précise Adrien Lesur-Vernhes. Au-dessus de ce petit cube, une terrasse est créée, donnant sur un bureau par le biais d'une porte-fenêtre. Un espace, là encore, que les habitants se sont totalement approprié.

Faire le tour de la maison

Pour rendre l'aménagement du jardin plus homogène, les agences LVH et Té ont fait appel à un paysagiste. "On peut à présent circuler plus facilement et faire le tour complet de la maison par le jardin" indique Adrien Lesur-Vernhes. Avec une unique extension de quelques mètres carrés, les architectes ont réussi à rendre la maison plus agréable à vivre, et l'ont définitivement réconciliée avec ses espaces extérieurs.
En pages suivantes, découvrez les photos avant et après les travaux.
Des ouvertures vers les parties les plus agréables

Avant - Entrée - Une maison réconciliée avec ses espaces extérieurs

Avant - Entrée - Rénovation escalier extérieur
Avant - Entrée - Rénovation escalier extérieur © Agence LVH
Dès l'entrée du terrain, on découvre l'escalier en béton qui cache presque la façade de la maison.
Au-dessus du garage, une petite terrasse donne sur le salon.
Avant - Entrée - Une maison réconciliée avec ses espaces extérieurs

Avant - Escalier - Une maison réconciliée avec ses espaces extérieurs

Avant - Escalier - Rénovation escalier extérieur
Avant - Escalier - Rénovation escalier extérieur © Agence LVH
L'escalier massif alourdissait les courbes de la maison, qui est déjà très longue.
On note que sur la façade Est de la maison, ici à gauche, il n'y a aucune ouverture. C'est pourtant l'un des espaces les plus agréables du jardin, selon les clients.
Avant - Escalier - Une maison réconciliée avec ses espaces extérieurs

Après - Escalier - Une maison réconciliée avec ses espaces extérieurs

Après - Escalier - Rénovation escalier extérieur
Après - Escalier - Rénovation escalier extérieur © Agence LVH
L'escalier a été presque entièrement refait, avec un quart tournant et un demi-étage qui permettent de tourner l'entrée de l'escalier vers celle de la maison.
Après - Escalier - Une maison réconciliée avec ses espaces extérieurs

Avant - Garde-corps

Avant - Garde-corps - Rénovation escalier extérieur
Avant - Garde-corps - Rénovation escalier extérieur © Agence LVH
L'escalier en béton formait comme une seconde façade austère. Au niveau du salon, à l'étage, ce garde-corps obstruait la vue et réduisait encore plus la luminosité de cette façade nord.
Avant - Garde-corps

Après - Garde-corps

Après - Garde-corps - Rénovation escalier extérieur
Après - Garde-corps - Rénovation escalier extérieur © Agence LVH
Le garde-corps en bois a été réalisé sur-mesure et conçu avec beaucoup de soin. Il apporte beaucoup plus de transparence à la construction, et laisse passer la lumière dans le salon et sur la petite terrasse de l'étage.
Après - Garde-corps

Avant - Terrasse - Une maison réconciliée avec ses espaces extérieurs

Avant - Terrasse - Rénovation escalier extérieur
Avant - Terrasse - Rénovation escalier extérieur © Agence LVH
La petite terrasse, sur laquelle donnait le salon grâce à une porte-fenêtre, était totalement délaissée par les habitants.
Avant - Terrasse - Une maison réconciliée avec ses espaces extérieurs

Après - Terrasse - Une maison réconciliée avec ses espaces extérieurs

Après - Terrasse - Rénovation escalier extérieur
Après - Terrasse - Rénovation escalier extérieur © Agence LVH
Les architectes ont agrandi la terrasse en construisant deux piliers. Le garage s'en trouve également agrandi, et permet à présent de loger en partie une seconde voiture.
Après - Terrasse - Une maison réconciliée avec ses espaces extérieurs

Après - Terrasse - Une maison réconciliée avec ses espaces extérieurs

Après - Terrasse - Rénovation escalier extérieur
Après - Terrasse - Rénovation escalier extérieur © Agence LVH
Agrandie d'à peine 1,20 mètre, mais surtout rendue plus lumineuse par le nouveau garde-corps, la terrasse a été investie par les habitants.
Après - Terrasse - Une maison réconciliée avec ses espaces extérieurs

Avant - Ouest - Une maison réconciliée avec ses espaces extérieurs

Avant - Ouest - Rénovation escalier extérieur
Avant - Ouest - Rénovation escalier extérieur © Agence LVH
Sur la façade Ouest, une autre petite terrasse existait, sans être réellement utilisée. La fenêtre donnant sur le salon était petite.
Avant - Ouest - Une maison réconciliée avec ses espaces extérieurs

Après - Ouest - Une maison réconciliée avec ses espaces extérieurs

Après - Ouest - Rénovation escalier extérieur
Après - Ouest - Rénovation escalier extérieur © Agence LVH
La terrasse de l'étage agrandie communique maintenant virtuellement avec celle de la façade ouest. La fenêtre du salon a été modifiée de manière à apporter plus de lumière.
Après - Ouest - Une maison réconciliée avec ses espaces extérieurs

Avant - Extension - Une maison réconciliée avec ses espaces extérieurs

Avant - Extension - Rénovation escalier extérieur
Avant - Extension - Rénovation escalier extérieur © Agence LVH
La petite lucarne qui donnait sur la chambre d'amis, au rez-de-jardin de la façade nord, apportait bien trop peu de lumière. Il n'y avait aucune ouverture sur la façade Est de la maison, alors que cette partie du jardin était considérée par les clients comme très agréable.
Avant - Extension - Une maison réconciliée avec ses espaces extérieurs

Après - Extension - Une maison réconciliée avec ses espaces extérieurs

Après - Extension - Rénovation escalier extérieur
Après - Extension - Rénovation escalier extérieur © Agence LVH
Les architectes ont choisi de placer les quelques mètres carrés qu'ils pouvaient construire à cet endroit. Ce petit abri de jardin, qui sert aussi de local à vélo, a été construit en léger décalage avec la façade.
La petite lucarne a été remplacée par une vraie fenêtre, assortie aux autres menuiseries.
Après - Extension - Une maison réconciliée avec ses espaces extérieurs

Après - Extension - Une maison réconciliée avec ses espaces extérieurs

Après - Extension - Rénovation escalier extérieur
Après - Extension - Rénovation escalier extérieur © Agence LVH
Le "petit cube" que forme l'abri de jardin est également l'occasion de construire une terrasse très simple. Une porte-fenêtre donnant sur le bureau où travaille la propriétaire a été percée et donne à présent sur la terrasse. Ce qui a créé une nouvelle source de lumière dans cette pièce jugée trop sombre.
Après - Extension - Une maison réconciliée avec ses espaces extérieurs
Nous vous recommandons

A l'occasion des Assises du logement en novembre dernier, les experts se sont relayés pour dresser un portrait-robot de nos habitations. Zoom sur le confort et la qualité de l'air intérieur.

 
Recevez gratuitement
La newsletter Maison à Part
L'e-magazine de l'habitat sous tous les angles
Vous pouvez vous désabonner en un clic