L'HABITAT SOUS TOUS LES ANGLES

Premier bilan pour le Plan bâtiment

le 28 octobre 2009
grenelle
grenelle © DR
Quelques mois après la mise en place des éco-prêts à taux zéro pour les travaux visant à améliorer la performance énergétique des logements, ce programme a conquis quelque 50.000 foyers, selon le ministère de l'Ecologie, qui présentait mercredi un premier bilan de son Plan bâtiment. Mais la surprise vient des demandes des certifications BBC, qui ont explosé au-delà des estimations. Explications.
La "mutation énergétique" est en marche, se sont réjouit mercredi Jean-Louis Borloo et Benoist Apparu. Le ministre de l'Ecologie et du Développement durable et le secrétaire d'Etat au Logement, présentaient les avancées du Plan bâtiment du Grenelle de l'environnement. Il en résulte un nombre de demandes de certifications BBC (bâtiment basse consommation) dix fois supérieur à celui envisagé, avec près de 20.000 requêtes déjà déposées. Jean-Louis Borloo a d'ailleurs annoncé la triplement du prêt à taux zéro pour les acquéreurs de logements BBC, à partir du 1er décembre.
Six mois après sa mise en place, l'eco-prêt à taux zéro, destiné aux foyers désireux d'améliorer l'efficacité énergétique de leur logement, est également un succès : il a déjà été accordé à 50.000 foyers, et l'Etat espère en accorder 200.000 au total d'ici à fin 2010. Jusqu'ici, le montant moyen des prêts émis est de 16.500 euros, pour des opérations de rénovation thermique dont le coût moyen est de 19.000 euros.
Le concept du "bouquet de travaux" a du succès, 27% des foyers choisissant même d'effectuer au moins trois actions afin d'élever leur gain de performance énergétique. Les combinaisons que l'on retrouve le plus souvent sont le remplacement des fenêtres avec l'amélioration de chauffage ou de production d'eau chaude, l'isolation de la toiture ou encore l'intégration d'énergies renouvelables dans le système de chauffage.

Des compteurs individuels dans les logements collectifs

Concernant les logements sociaux, les ministres ont annoncé la rénovation de près de 30.000 logements sociaux programmée, via l'écoprêt "logement social" géré par la Caisse des Dépôts. En outre, le ministère de l'Ecologie prévoit un programme national visant à installer dans chaque logement d'immeubles chauffés collectivement des compteurs individuels d'énergie. Quelque 220.000 immeubles seraient concernés, représentant 4,5 millions de logements à travers la France. Le ministère estime enfin que ce programme permettrait de réduire les dépenses énergétiques annuelles des foyers français de 450 millions d'euros.
Premier bilan pour le Plan bâtiment
Nous vous recommandons

Pour sublimer leur résidence et profiter des beaux jours, des propriétaires décident de réaliser une généreuse piscine sur leur parcelle.

 
Recevez gratuitement
La newsletter Maison à Part
L'e-magazine de l'habitat sous tous les angles
Vous pouvez vous désabonner en un clic