L'HABITAT SOUS TOUS LES ANGLES

Bien choisir son assurance habitation

Par par Anne de Kinkelin
,
le 21 juin 2007
Bien choisir son assurance habitation
© Fotolia
La sécurité de votre bien et de votre famille passe aussi par une bonne assurance. De quoi est composé votre contrat multirisques habitation ? Souscrirez-vous aux bonnes options ? Des éléments de réponse avec Guillaume Ignace de la Fédération française des sociétés d'assurance (FFSA).
Maison à part : Que couvre une assurance multirisques habitation (MRH) ?
Guillaume Ignace : Ce contrat protège le patrimoine familial. Dans un premier temps, il protège les biens immobiliers ainsi que les meubles présents à l'intérieur de l'habitation. Dans un second temps, ce contrat sert à protéger la famille, parents et enfants par rapport aux dommages qu'ils pourraient causer à des tiers. Ce qu'on appelle la garantie de responsabilité civile et qui est généralement présente dans ce type de contrat.
MAP : Quelles sont les garanties traditionnelles proposées dans le contrat MRH ?
GI : Traditionnellement, dans les contrats multirisques habitations, on retrouve généralement une garantie incendie et explosion. Ainsi qu'une garantie contre les dégâts des eaux. S'ajoutent aussi les garanties vols ou bris de glace, ainsi que les garanties de responsabilité civile. A chacun d'opter pour le contrat qui correspond le mieux à son style de vie.
MAP : Comment sont calculées les cotisations ?
GI : On prend tout d'abord en compte la surface de la maison ou de l'appartement. Vous imaginez bien qu'on ne va pas établir les mêmes tarifs pour un 30m² ou 100m². Cela dépend en fait d'un nombre de pièces principales (salon, chambre, séjour…). Un autre critère à prendre en compte correspond à la valeur des biens qu'il va falloir assurer. Enfin, suivant le nombre de garanties choisies, la cotisation pourra varier.
MAP : Quelles sont les pièces à fournir lors d'une estimation de biens ?
GI : Idéalement, il faut conserver les preuves d'achat, les factures. Faire des photographies est également un plus, bien que cela ne soit pas une source suffisante pour estimer un bien. En cas de biens transmis en héritage, l'acte notarié est une preuve de la valeur du bien. Conservez tous ces papiers dans un endroit sûr (banque, coffre…) et pensez à faire des copies.
MAP : Que se passe-t-il en cas de sinistre ?
GI : Dans un premier temps, sachez qu'il y a un délai à respecter en cas de sinistre. Pour une toiture qui s'effondre, une fuite d'eau, vous avez 5 jours pour prévenir votre assureur. Ce délai tombe à 2 en cas de vol. Ce décompte commence au premier jour de la prise de connaissance de l'événement par l'assuré. Admettons que vous partiez en vacances et que votre maison soit cambriolée. C'est à partir du jour où vous avez connaissance du vol (à votre retour de vacances par exemple) que le délai court. Respectez ces délais. Ne vous débarrassez pas des biens détruits ou hors d'usage (même d'une serrure fracturée). Ces pièces doivent être visibles par l'assureur et par l'expert. Attendez leur passage avant d'entamer les réparations. Prenez des photos des biens sinistrés et recueillez éventuellement les témoignages de vos voisins.
Plus d'infos :
Fédération Française des assureurs
www.ffsa.fr
Bien choisir son assurance habitation
Nous vous recommandons

Jouer avec les volumes, permet d'obtenir un intérieur à la fois confortable et baigné de lumière, tout en restant connecté à l'extérieur.

 
Recevez gratuitement
La newsletter Maison à Part
L'e-magazine de l'habitat sous tous les angles
Vous pouvez vous désabonner en un clic