L'HABITAT SOUS TOUS LES ANGLES

Tarif social internet : une première offre labellisée, mais...

le 13 février 2012
tarif social internet
tarif social internet © Minefi
Comme annoncé en septembre dernier, l'opérateur Orange a obtenu la première labellisation "tarif social internet", délivrée par le gouvernement, avec une offre à 23€, 'box' comprise. Un tarif loin d'être si "social" que cela, est-il dénoncé.
23€ pour un accès illimité à Internet et à la téléphonie fixe (dual-play), "box" comprise, disponible pour les titulaires du RSA, sans engagement de durée, sans caution ni frais d'activation (hors frais éventuels dus à la construction d'une nouvelle ligne téléphonique) : l'offre d'Orange remplit point par point les critères du cahier des charges gouvernemental lui permettant d'être labellisée "Offre sociale de l'Internet." Du côté du Gouvernement en tout cas, l'on se réjouit de cette première labellisation : "Internet et la téléphonie mobile sont devenus des services de grande consommation, plus encore des facilités essentielles. Afin d'inclure tous les Français, y compris les plus modestes, dans la révolution numérique, le Gouvernement a mis en place un dispositif complet et efficace pour rendre plus abordables l'ensemble des équipements et services de télécommunications : ordinateurs, abonnements à la téléphonie fixe, à la téléphonie mobile et désormais à l'Internet haut débit", se sont félicités Éric Besson et Frédéric Lefebvre dans un communiqué.

Vous avez dit "social" ?

Mais au-delà de l'annonce, force est de constater que, rapproché des offres actuelles triple play "normales" - internet+téléphone+télévision - qui tournent autour des 30€, il est vrai que ce tarif ne semble plus si "social" que cela.
En septembre dernier déjà, à la suite de la table ronde organisée par le gouvernement, de nombreuses voix s'étaient élevées pour dénoncer ce qu'elles considèrent plus comme des effets d'annonce, que des avancées réelles dans la lutte contre la précarité numérique.
Orange premier labellisé ? "Normal", dénoncent ses concurrents comme les associations de consommateurs : couvrir l'ensemble du territoire est une des conditions d'obtention du label et Orange est le seul à pouvoir le faire ! L'entreprise détient en effet 98% du réseau d'acheminement. Ainsi, même si d'autres proposent également des tarifs dits "sociaux" plus intéressant, à l'instar de SFR ou d'Auchan télécom à moins de 20€ ou mieux, de Numericable, qui propose un forfait triple play à 4€ - disponible après convention avec le bailleur, la collectivité ou le syndic de copropriété - ils ne peuvent prétendre au label car ils ne peuvent l'offrir que dans des territoires limités.
Quant au tarif, il reste bien trop élevé pour les associations de consommateurs. Ainsi, pour être réellement sociale, "l'offre ne devrait pas excéder 10 euros" pour l'UFC-Que Choisir. Pour atteindre cet objectif explique-t-elle, les opérateurs pourraient calibrer "des offres d'accès à 20 euros qui contiendraient, au minimum, un internet haut débit complet, des appels illimités sur tous les fixes de France" et, pour les plus démunis "une subvention du service universel - fixé à 6,50€, NDLR -, comme celle disponible pour les lignes fixes, afin d'aboutir à un prix final de 10 euros". Et de demander "de suspendre les discussions avec les seuls opérateurs et d'ouvrir une réelle concertation sur le tarif social Internet incluant les associations de consommateurs mais aussi le régulateur des télécoms, pour qu'une vraie offre sociale internet voit, enfin, le jour".
Tarif social internet : une première offre labellisée, mais...
 
Recevez gratuitement
La newsletter Maison à Part
L'e-magazine de l'habitat sous tous les angles
Vous pouvez vous désabonner en un clic