L'HABITAT SOUS TOUS LES ANGLES

TNT : l'Alsace passe au tout numérique

le 4 février 2010
tous au numérique
tous au numérique © Campagne Tous au numérique du gouvernement
D'ici à la fin 2011, les régions de France passeront progressivement à la télévision tout numérique, conformément au plan gouvernemental. Après le lancement officiel de la campagne d'information en septembre dernier par Nathalie Kosciusko-Morizet et une opération pilote sur le Nord-Cotentin, la région Alsace a basculé dans le tout numérique ce 2 février.
"Plus de chaînes, une meilleure qualité de réception, d'image et de son, de nouveaux services audiovisuels..." pour le Gouvernement, "le passage au tout numérique est une évolution aussi majeure que l'arrivée de la couleur à la télévision." Une (r)évolution que connaissent à leur tour les Alsaciens, depuis le 2 février dernier. A cette date en effet, la diffusion analogique hertzienne telle que nous la connaissons, a disparu en région Alsace au profit de la télévision numérique terrestre qui permet, à condition de s'équiper a minima d'un adaptateur numérique, de recevoir jusqu'à 18 chaînes gratuites en qualité numérique et, bientôt en haute définition.

La télévision du futur en marche

L'arrêt du signal analogique est prévu par la loi du 5 mars 2007 sur la "Télévision du Futur" et selon le schéma national d'arrêt fixé par le Premier ministre le 22 juillet 2009 lors du Comité stratégique pour le numérique. Déjà, à Coulommiers (77), à Kaysersberg (68) et, depuis le lancement de la première opération pilote à échelle départementale le 18 juin 2009, dans le Nord-Cotentin (Manche), les habitants peuvent bénéficier de la télévision numérique terrestre. Ce 2 février, l'Alsace a donc lancé le processus pour l'ensemble des régions.
Calendrier de passage des régions au numérique
calendrier de passage des régions au numérique © Cliquez sur l'image pour zoomer - France Télé numérique
Calendrier de passage des régions au numérique
 Pour aider les Alsaciens pour ce basculement vers le tout numérique, une campagne informative importante a été développée, selon le schéma expliqué lors du lancement officiel de la campagne nationale, le 17 septembre dernier, par la Secrétaire d'Etat à la Prospective et au développement de l'économie numérique, Nathalie Kosciusko-Morizet. Guide distribué et à télécharger, centre d'appel (0970818818), site internet dédié... particuliers, professionnels et élus devaient y trouver toutes les réponses à leurs questions.

Des aides

Principale inquiétude : le coût de l'installation. Pour recevoir le signal numérique, il faut en effet un adaptateur sur son téléviseur. Et changer tout téléviseur antérieur à 1980, sur lequel on ne peut pas en brancher. L'Etat a prévu à cet effet la mise en place d'une aide financière pour les foyers à faible ressources et un accompagnement particulier pour les personnes plus fragiles. Plusieurs types d'aides financières ont ainsi été créées : une première, d'un montant de 25 euros maximum, pour l'acquisition d'un adaptateur TNT, d'un téléviseur TNT intégrée, ou d'un abonnement au câble, au satellite ou à l'ADSL (sous condition de ressources et pour les foyers exonérés de redevance audiovisuelle) ; une autre, d'un montant de 120 euros maximum, pour l'adaptation ou le remplacement d'une antenne râteau (sous condition de ressources et pour les foyers exonérés de redevance audiovisuelle). De même, le Gouvernement renvoie-t-il vers certains antennistes agréés pour des conseils ou une aide à l'installation.
Par ailleurs, pour les foyers situés dans des "zones d'ombres", c'est-à-dire non couverts par la réception numérique, l'Etat a précisé qu'il prévoyait une aide d'un montant de 250 euros maximum, pour l'acquisition d'un équipement de réception satellite.

La CLCV s'inquiète

L'association de consommateurs CLCV a néanmoins voulu alerter sur l'absence de clarté concernant l'attribution de ces aides. Elle explique ainsi que "le décret d'application (...) n'est pas d'une clarté exemplaire et, plus préoccupant, le 'Guide du passage à la télé tout numérique' relatif au passage à la TNT, de la Région Alsace, réalisé par France TV Numérique, informe qu'hors zone de couverture TNT ces aides seront soumises à conditions de ressource". Et de demander "sur cette question sensible, des clarifications et une communication plus lisible." De même l'association s'inquiète-t-elle de l'inégalité de traitement entre les foyers recevant gratuitement la télévision analogique par câble et ceux qui en bénéficie par le biais de leur antenne râteau, sachant que les seconds ont droit à une aide et pas les premiers. La CLCV précise d'ailleurs que "30% des foyers alsaciens qui seront les premiers à basculer vers la TV numérique, le 2 février 2010, sont câblés." Enfin, l'association demande la mise en place d'"un vrai dispositif de contrôles et de sanctions (...) pour protéger les consommateurs contre les abus potentiels", des professionnels car pour elle, une simple "charte de confiance" ne suffit pas.
Après l'Alsace, le calendrier gouvernemental prévoit un passage au tout numérique pour la Basse Normandie, le 9 mars, pour le Pays de la Loire, le 18 mai, puis la Bretagne en juin, ainsi de suite (voir carte). Les derniers à basculer devraient être les Dom-Tom au deuxième trimestre 2011.
A lire aussi : TNT, ultime test avant le grand saut
Plus de renseignements :
France Télé numérique
www.clcv.org
Préparer le passage au tout numérique pour le logement collectif
Nathalie Kosciusko-Morizet, secrétaire d'Etat chargée de la Prospective et du Développement de l'économie numérique et Benoist Apparu, secrétaire d'Etat chargé du Logement et de l'Urbanisme, ont réuni ce jeudi 4 février les représentants des secteurs du logement collectif et des installateurs d'équipements de télévision pour préparer le passage au tout numérique, à l'occasion d'une table-ronde sur le sujet. Selon un communiqué commun des secrétaires d'Etat, "les gestionnaires d'immeubles collectifs et les installateurs d'équipements auront dès lors ont un rôle et une responsabilité très importants dans ce processus", ce qui explique pourquoi ils "ont souhaité sensibilisé aujourd'hui, avec le Groupement d'intérêt public 'France Télé Numérique', ces acteurs aux enjeux du passage à la télévision tout numérique, qu'ils soient des représentants des élus locaux, des bailleurs, des syndics, des propriétaires ou des locataires." Et de souligner qu'"Il est indispensable que l'ensemble des acteurs publics comme privés, notamment dans le logement collectif, se mobilise afin de permettre à l'ensemble de nos concitoyens d'effectuer ce passage dans les meilleures conditions possibles".
TNT : l'Alsace passe au tout numérique
 
Recevez gratuitement
La newsletter Maison à Part
L'e-magazine de l'habitat sous tous les angles
Vous pouvez vous désabonner en un clic