L'HABITAT SOUS TOUS LES ANGLES

Une menuiserie PVC doublement renforcée et entièrement recyclable

Par G.N.
,
le 30 mai 2013
Fenêtre A80
Fenêtre A80 © AMCC
Récemment, a été développée une menuiserie PVC durcie, à la fois physiquement et thermiquement, qui se passe de renforts acier. Son secret ? Une mousse coextrudée qui participe à la rigidité structurelle et à l'isolation. Léopold Franken, responsable marketing & produits de la société AMCC (groupe Atrya) nous en dit plus.
Comment améliorer les performances des menuiseries, à la fois en termes de rigidité et d'isolation ? Car souvent, les systèmes de renforcement font appel à des tiges d'acier qui pénalisent les performances thermiques. "Nous avons souhaité développer des menuiseries PVC plus isolantes, en blanc et en couleur", explique Léopold Franken, responsable marketing & produits d'AMCC. "Mais en utilisant un système de renforcement autre que l'acier, tout en maintenant la pérennité de l'étanchéité à l'air dans le temps".
Un défi complexe en somme. "Nous avons amené notre gammiste à réfléchir à des améliorations du profilé lui-même. Soumis à des déformations lors de son utilisation ou à la pression du vent, il fallait le rigidifier en le remplissant en partie. L'injection de mousse polyuréthane permet d'accroître l'isolation mais ne résout pas du tout la question de la rigidité et amène des problèmes de recyclage".

Une solution : la coextrusion

Fenêtre A80
Fenêtre A80 © AMCC
 La solution : coextruder une mousse à base de PVC en même temps que le profilé lui-même. "Il n'y a donc plus de problème pour recycler la menuiserie, et cette mousse amène à la fois rigidité et performance thermique", poursuit Léopold Franken. La mousse remplit ainsi la totalité du profilé, ajoutant de la tenue structurelle et même une surface accrue aux angles pour une soudure de tranche encore plus complète. "Nous avons rajouté des joncs en fibre de verre dans les menuiseries, qui rigidifient encore d'avantage les menuiseries de couleur. Avec la mousse PVC dans les ouvrants, nous obtenons finalement une menuiserie structurellement résistante, qui dispose d'un bon classement à l'air et d'un bon coefficient thermique". Et le produit, nommé "A80", est, de plus, recyclable de façon standard (avec discrimination des fibres broyées par différence de densité).
Le programme de R&D aura nécessité 2 ans de travail à l'extrudeur Alphacan, pour la formulation de la mousse, actuellement évaluée par le CSTB. "De notre côté", affirme le responsable Marketing d'AMCC, "nous avons travaillé sur l'usinage et la soudure, en investissant dans une ligne complète de production dédiée. Entre six et douze mois ont été nécessaires, avec un plan d'investissement de 11 M€ entre 2011 et 2014. L'agrandissement des bâtiments de Châteauroux et les nouvelles machines de production ont déjà nécessité 7 M€. Les 4 M€ restant seront utilisés à la robotisation de la pose du vitrage et des quincailleries". Un vaste programme pour le fabricant de menuiseries qui emploie environ 150 personnes sur site et prévoit 25 nouveaux CDI d'ici à 2014. La nouvelle gamme de menuiseries PVC, entrée en production à l'été 2012, représente désormais environ 25 % du chiffre d'affaires.

Un marché en progression

Quel sera l'avenir de ce produit ? "Nous allons réfléchir à une colorisation plus importante. Les modèles noir et anthracite marchent le mieux pour l'instant et nous souhaitons répondre à la demande du marché français, pas encore très colorisé. Les teintes taupe et champagne progressent. La gamme va donc continuer à prendre de la couleur avec des revêtements plus résistants qu'un laquage au four", assure Léopold Franken. Le surcoût estimé, de 10 à 15 % pour des menuiseries blanches, serait ramené à 5-10 % pour des menuiseries couleur, généralement plus évoluées techniquement. "Nous avons en développement un joint central supplémentaire afin que les menuiseries BBC soient compatibles avec le label allemand Passiv'Haus. Il s'agit d'un bouclier thermique complémentaire sur le dormant qui ramène le Uw de 1,2 à 0,8 avec un triple vitrage et une pose adaptée", conclut le responsable Marketing. De quoi assurer l'avenir de la gamme qui se veut la plus isolante possible, tout en garantissant la longévité de l'étanchéité à l'air.
Une menuiserie PVC doublement renforcée et entièrement recyclable
Nous vous recommandons

Quel que soit son âge, votre maison peut être rénovée au point de devenir un bâtiment basse consommation, ou BBC. Avec, pour objectif, une réduction de vos factures énergétiques, mais également un meilleur confort de vie dans une habitation bien tempérée.

 
Recevez gratuitement
La newsletter Maison à Part
L'e-magazine de l'habitat sous tous les angles
Vous pouvez vous désabonner en un clic