L'HABITAT SOUS TOUS LES ANGLES

Une villa épurée transpercée par la lumière

Par Rouba Naaman-Beauvais
,
le 13 juin 2013
Sur une colline d'un vignoble portugais, l'architecte Carlos Pires a imaginé une maison atypique fondue dans la nature. Les matériaux bruts s'opposent à la chaleur de la lumière omniprésente, grâce à des baies vitrées intégrales, un patio intérieur et de nombreux puits de lumière.
Elle semble posée délicatement sur l'une des collines avoisinant Viseu, au Portugal. Entourée de vignes, baignée de soleil, la villa pensée par Carlos Pires et l'agence d'architecture et d'ingénierie SBP Projectos est en parfaite harmonie avec la nature environnante. Pour apporter de la lumière en tout point de cette habitation de plus de 300 m², les maîtres d'œuvre ont créé un patio intérieur, et multiplié les baies vitrées et les puits de lumière.
La chaleur ambiante contraste d'ailleurs avec l'austérité de la colline. Carlos Pires a souhaité fondre entièrement la construction dans cette nature sauvage omniprésente. Il a ainsi choisi le béton armé comme matériau de construction, pour mettre en évidence les lignes abruptes et le design épuré de la maison.
"Atténuer la frontière entre l'intérieur et l'extérieur"
Dans une région où l'on vit autant dedans que dehors, Carlos Pires a souhaité "atténuer la frontière qui sépare l'intérieur de l'extérieur". Il fait appel à Kawneer, spécialiste des systèmes architecturaux en aluminium, pour concevoir de nombreuses baies vitrées sur mesure.
Le salon immense est ainsi entièrement imprégné de la lumière naturelle. "Les baies, vitrées sur toute la hauteur, coulissent entièrement de manière à créer une libre circulation entre la pièce à vivre et la terrasse" nous explique Bertrand Lafaye, responsable marketing et communication de Kawneer France. Un système de jonction de profilés permet de multiplier les vantaux sur une grande longueur : 4 rails/4 vantaux et 5 rails/5 vantaux dans cette construction.
Le salon est séparé de la cuisine par une cloison en béton sans porte, offrant à la maison le meme style qu'un loft. Dans la cuisine, l'association de trois grandes baies vitrées coulissantes donne l'impression que la pièce flotte au-dessus des vignes qu'elle domine. La vue imprenable la transforme en une véritable pièce à vivre. Côté terrasse, des persiennes en bois permettent de réduire l'apport solaire et de cacher l'espace aux regards indiscrets.
La suite de l'article et les photos de la villa en pages suivantes.
Une villa épurée transpercée par la lumière

Un patio et de multiples puits de lumière

Un patio et de multiples puits de lumière - La Villa Géraldine
Un patio et de multiples puits de lumière - La Villa Géraldine © Kawneer
Même le cœur de cette villa, pourtant large, est éclairé naturellement. Ce, grâce notamment à un patio intérieur, conçu comme un centre chaleureux dans une maison dominée par les matériaux bruts. "Les ouvrants à vantaux battants de cette baie vitrée permettent de créer une ventilation naturelle" indique Bertrand Lafaye. Au centre, des végétaux ont été plantés, sans pour autant qu'ils ne créent une ombre trop importante.
Outre une suite parentale avec salle de bains et dressing, la villa possède cinq petites chambres petites et sobres, presque monacales. Chacune est équipée une porte vitrée à galandage, dont le vantail intérieur est en bois, pour faire office de volet. "C'est original, et cela permet aussi d'occulter la lumière sans avoir à ouvrir la baie" précise Bertrand Lafaye.
Enfin, six puits de lumière ont été égrainés ça et là dans les endroits demeurant sombres malgré les nombreuses ouvertures : dans un dressing, dans une salle d'eau, dans une arrière-cuisine, et même dans un couloir. Rendu chaleureux par un habillage en bois noble, il mène aux chambres et aux salles d'eau. Trois ouvertures au plafond lui offrent un éclairage naturel, et font de lui un écrin élégant pour une maison atypique.
En pages suivantes, découvrez les photos de la villa.
Un patio et de multiples puits de lumière

Une villa sur la colline

Une villa sur la colline - La Villa Géraldine
Une villa sur la colline - La Villa Géraldine © Kawneer
La villa, perchée sur une colline près de Viseu, au Portugal, surplombe des vignes.
Une villa sur la colline

Une maison fondue dans son environnement

Une maison fondue dans son environnement - La Villa Géraldine
Une maison fondue dans son environnement - La Villa Géraldine © Kawneer
Les matériaux de la villa reprennent les codes de la nature environnante : béton brut, bois naturel, ouvertures à cadres blancs, etc.
Une maison fondue dans son environnement

Des baies vitrées entourent la maison

Des baies vitrées entourent la maison - La Villa Géraldine
Des baies vitrées entourent la maison - La Villa Géraldine © Kawneer
Des baies vitrées à 4 ou 5 vantaux entourent la maison, notamment la pièce à vivre.
Des baies vitrées entourent la maison

La frontière entre intérieur et extérieur s'efface

La frontière entre intérieur et extérieur s'efface - La Villa Géraldine
La frontière entre intérieur et extérieur s'efface - La Villa Géraldine © Kawneer
Lorsque les baies sont entièrement ouvertes, la frontière entre le salon et la terrasse s'efface, ce qui permet de vivre à l'intérieur comme à l'extérieur.
La frontière entre intérieur et extérieur s'efface

Espace de circulation élargi

Espace de circulation élargi - La Villa Géraldine
Espace de circulation élargi - La Villa Géraldine © Kawneer
Quatre rails permettent de coulisser autant de vantaux, de manière à créer un espace de circulation très large.
Espace de circulation élargi

Un salon béton et bois

Un salon béton et bois - La Villa Géraldine
Un salon béton et bois - La Villa Géraldine © Kawneer
A l'intérieur, les matériaux bruts se mélangent, et le béton se veut omniprésent. L'ameublement, quant à lui, reste discret et arbore des teintes neutres.
Un salon béton et bois

Une lumière très pénétrante

Une lumière très pénétrante - La Villa Géraldine
Une lumière très pénétrante - La Villa Géraldine © Kawneer
La lumière pénètre dans la maison jusqu'au fond de la pièce à vivre.
Une lumière très pénétrante

A l'angle de la villa

A l'angle de la villa - La Villa Géraldine
A l'angle de la villa - La Villa Géraldine © Kawneer
A l'angle de la construction, deux baies vitrées se retrouvent...
A l'angle de la villa

Une cuisine baignée de lumière

Une cuisine baignée de lumière - La Villa Géraldine
Une cuisine baignée de lumière - La Villa Géraldine © Kawneer
... et dévoilent une cuisine immense. Là encore, la lumière naturelle limite le besoin d'éclairage même au niveau du plan de travail.
Une cuisine baignée de lumière

Une cuisine avec vue sur les vignes

Une cuisine avec vue sur les vignes - La Villa Géraldine
Une cuisine avec vue sur les vignes - La Villa Géraldine © Kawneer
En ouvrant entièrement les baies vitrées, l'on peut profiter de la vue sur les vignes et, par beau temps, s'installer sur la terrasse pour déjeuner, à proximité de la cuisine.
Une cuisine avec vue sur les vignes

Un patio au coeur de la maison

Un patio au coeur de la maison - La Villa Géraldine
Un patio au coeur de la maison - La Villa Géraldine © Kawneer
En plein coeur de la maison, un patio a été installé, entouré de baies vitrées à frappe.
Un patio au coeur de la maison

Un patio pour apporter de la lumière naturelle

Un patio pour apporter de la lumière naturelle - La Villa Géraldine
Un patio pour apporter de la lumière naturelle - La Villa Géraldine © Kawneer
Le patio jouxte un couloir qui mène au chambre. Il permet d'apporter une lumière naturelle dans les moindres recoins de la maison. L'ouverture à vantail battant permet de ventiler la villa.
Un patio pour apporter de la lumière naturelle

Couloir habillé de bois

Couloir habillé de bois - La Villa Géraldine
Couloir habillé de bois - La Villa Géraldine © Kawneer
Le couloir menant aux chambres et aux pièces d'eau, après le patio, est habillé d'un bois d'une élégance évidente. Trois puits de lumière, au plafond, apporte un magnifique éclairage naturel, dans un endroit habituellement sombre.
Couloir habillé de bois

Façade côté chambres

Façade côté chambres - La Villa Géraldine
Façade côté chambres - La Villa Géraldine © Kawneer
Côté chambres, des baies plus petites ont été installées, mais elles ont toujours une hauteur maximale.
Cinq petites pièces côtoient une plus grande chambre avec une baie à deux vantaux (ici à droite) : celle de la suite parentale, reliée à un dressing et une salle de bains.
Façade côté chambres

Chambre de la suite parentale

Chambre de la suite parentale - La Villa Géraldine
Chambre de la suite parentale - La Villa Géraldine © Kawneer
Plutôt sobres, les chambres sont relativement petites. Dans celle de la suite parentale, une grande baie à deux vantaux offre une vue imprenable. Un grand volet en éventail permet d'occulter l'ouverture.
Chambre de la suite parentale

Salle de bains de la suite parentale

Salle de bains de la suite parentale - La Villa Géraldine
Salle de bains de la suite parentale - La Villa Géraldine © Kawneer
La salle de bains attenante reprend les codes des pièces à vivre : béton brut, teintes neutres, sobriété. Elle bénéficie de la lumière d'une ouverture au plafond, située au-dessus de la baignoire, qui permet de prendre un bain sous les nuages...
Salle de bains de la suite parentale

L'une des chambres

L'une des chambres - La Villa Géraldine
L'une des chambres - La Villa Géraldine © Kawneer
Les chambres, enfin, possèdent une ouverture coulissante à galandage. Un second vantail, en bois, est positionné à l'intérieur et permet d'occulter la fenêtre sans avoir à l'ouvrir.
L'une des chambres
Nous vous recommandons

Malgré une surface confortable, ce grand studio manquait de fonctionnalité. L'intérieur avait aussi besoin d'être modernisé et la déco rafraîchie. Transformé en deux pièces confortable, l'appartement a changé de visage. Reportage...

 
Recevez gratuitement
La newsletter Maison à Part
L'e-magazine de l'habitat sous tous les angles
Vous pouvez vous désabonner en un clic