L'HABITAT SOUS TOUS LES ANGLES

Du bois et des ouvertures mettent en lumière un appartement

Par Amélie Pierquin
,
le 13 octobre 2014
Un petit appartement parisien retrouve sa clarté et sa fonctionnalité grâce à un décloisonnement et une circulation réinventée autour d'une grande cuisine aux ouvertures astucieuses. Les architectes Rosa Naudin et Vivien Séevagen ont misé sur des matériaux nobles et non transformés, en attribuant une place particulière au bois. Visite.
Un appartement parisien de 54 m2, sombre, cloisonné et mal organisé ne profitait pas de son caractère traversant aux ouvertures multiples. Les architectes Rosa Naudin et Vivien Séevagen ont totalement repensé ce logement autant dans son organisation que dans son style.
Les transformations de ce bien ont d'abord été d'ordre structurel : percement d'un troisième passage dans le mur porteur, création d'une ouverture entre la cuisine et le salon, laissant apparaitre la charpente bois du mur, et pose d'une poutre de renfort à l'emplacement d'une cloison porteuse démolie.
Découvrez les étapes ainsi que les détails de cette rénovation dans les pages suivantes.
Du bois et des ouvertures mettent en lumière un appartement

Avant : Un appartement sombre et trop cloisonné

Avant : Un appartement sombre et trop cloisonné - Appartement parisien lumineux autour du bois
Avant : Un appartement sombre et trop cloisonné - Appartement parisien lumineux autour du bois © Nicolas Brasseur - NS-ARCHI
L'objectif principal pour les architectes était de redonner un maximum de lumière à cet appartement vieillissant.
Profitant de fenêtres au sud, côté cour, et nord, côté rue, ce n'était pas le manque d'ouvertures sur l'extérieur qui rendait cet appartement sombre, mais bien son cloisonnement excessif et mal pensé, comme nous l'indique Vivien Séevagen, l'un des architectes de la réalisation.
"Malgré les fenêtres des deux côtés, la lumière n'entrait pas à cause d'un couloir de distribution en plein milieu de l'espace", explique-t-il.
Sur le plan ci-dessus, l'on se rend bien compte que, dès l'entrée, en haut à gauche, l'on arrivait dans un sas cloisonné, dépourvu d'ouverture. Le couloir traversant toute la largeur de l'appartement ne bénéficiait pas non plus de lumière naturelle et les pièces étaient toutes entièrement cloisonnées.
Avant : Un appartement sombre et trop cloisonné

Une nouvelle circulation continue

Une nouvelle circulation continue - Appartement parisien lumineux autour du bois
Une nouvelle circulation continue - Appartement parisien lumineux autour du bois © Nicolas Brasseur - NS-ARCHI
La première étape, pour redonner de la luminosité à ce petit espace tout en réinventant les flux de circulation, a été de supprimer le couloir central.
Les pièces sur cour et celles sur rue communiquent désormais les unes avec les autres. "Au final, nous avons créé une vraie circulation, on peut aujourd'hui faire le tour de l'appartement sans jamais repasser par la même pièce !", précise l'architecte Vivien Sévaggen.
Les flux, représentés sur le plan par les flèches en pointillés verts, ont été repensés autour d'un plot central technique : celui de la salle d'eau et de la cuisine, élément principal de cette rénovation.
En disposant les pièces en enfilade continue, les architectes ont atteint leur objectif principal, faire entrer la lumière et "sortir les regards". Les longues flèches bleues montrent la trajectoire du regard depuis l'entrée, qui fuit jusque vers les grandes fenêtres du salon, tandis que dans l'autre sens, depuis le salon, les regards sont attirés sans obstacle vers les pièces côté cour.
Une nouvelle circulation continue

Trois ouvertures pour faire traverser la lumière

Trois ouvertures pour faire traverser la lumière - Appartement parisien lumineux autour du bois
Trois ouvertures pour faire traverser la lumière - Appartement parisien lumineux autour du bois © Nicolas Brasseur - NS-ARCHI
L'organisation de l'appartement fonctionne notamment grâce à de nouvelles ouvertures.
À l'origine, une seule porte (ici, celle de gauche) permettait de passer de l'entrée à la salle à manger. Les architectes Naudin et Séevagen ont créé une ouverture identique de l'autre côté, ainsi qu'une fenêtre entre les deux, pour diriger le regard vers l'extérieur, faire entrer la lumière dans tous les recoins du logement et créer une circulation continue.
Trois ouvertures pour faire traverser la lumière

Une grande cuisine en toute simplicité

Une grande cuisine en toute simplicité - Appartement parisien lumineux autour du bois
Une grande cuisine en toute simplicité - Appartement parisien lumineux autour du bois © Nicolas Brasseur - NS-ARCHI
Située dans l'entrée, la cuisine est spacieuse selon le souhait du client. L'accent a été mis sur des matériaux sobres mais nobles. La construction d'un îlot offre un coin repas et assure subtilement la séparation entre l'entrée et la cuisine.
Autre aménagement astucieux, le four a été encastré sous cet îlot, ainsi rendu presque invisible.
Pour préserver l'histoire de l'appartement, le sol d'origine de la cuisine, comme celui de la quasi-totalité de l'appartement, a été conservé. Les tomettes en terre cuite se marient parfaitement aux matériaux sobres utilisés pour cette cuisine.
Une grande cuisine en toute simplicité

Une cuisine ouverte mais discrète

Une cuisine ouverte mais discrète  - Appartement parisien lumineux autour du bois
Une cuisine ouverte mais discrète - Appartement parisien lumineux autour du bois © Nicolas Brasseur - NS-ARCHI
L'un des défis des architectes était de répondre à une demande du client, un brin paradoxale : faire de cette grande cuisine un espace ouvert qui reste discret. Dans cette optique, le percement de la fenêtre dans le mur prend toute son importance.
"L'équilibre entre ouverture et intimité a été trouvé grâce à ce mur comme écorché, avec ses poutres structurelles apparentes. La cloison est toujours présente tout en donnant à voir sur les autres pièces et en permettant d'être vu depuis la pièce à vivre", nous confie Vivien Séevagen.
Cette fenêtre sur cuisine avec ses poutres est sans doute l'un des éléments de la rénovation qui apporte tout son caractère et son cachet à l'appartement.
Quant à la forme atypique des poutres structurelles, l'architecte nous confie avoir "eu de la chance. Pour autant, pour moi, la surprise est toujours au rendez-vous lorsque l'on décide de creuser un mur".
Une cuisine ouverte mais discrète

Une pièce à vivre ouverte et fonctionnelle

Une pièce à vivre ouverte et fonctionnelle - Appartement parisien lumineux autour du bois
Une pièce à vivre ouverte et fonctionnelle - Appartement parisien lumineux autour du bois © Nicolas Brasseur - NS-ARCHI
La pièce centrale de l'habitation est ce grand espace à vivre lumineux. Elle est le résultat du décloisonnement de deux grandes zones indépendantes. La cloison porteuse ayant été démolie, une poutre noire de renfort a été installée au centre de la pièce, accentuant ainsi l'esprit contemporain et industriel de l'appartement.
"Ici, on a gardé le parquet d'origine. Nous avons fait appel à un professionnel aguerri et la restauration fût difficile. Mais nous tenions à conserver cet héritage, il apporte beaucoup de cachet au bien", raconte Vivien Séevagen, l'un des deux architectes de la rénovation.
Cette pièce à vivre est bien plus qu'un salon. Elle concentre en son sein des coins bureau, bibliothèque et salle à manger. Sur le mur, face au canapé, un espace multifonction a été imaginé par les maîtres d'ouvrage.
À cet endroit, une batterie de cheminées, qu'il n'était pas possible de casser, rendait l'espace difficile à aménager. En effet, deux alcôves de profondeurs différentes créaient un déséquilibre dans l'alignement du mur.
Les architectes ont donc choisi d'utiliser la niche la plus profonde pour intégrer naturellement le coin bureau tandis que la seconde a été transformée en bibliothèque de rangement. Depuis ces aménagements, la remise à niveau du mur est totale.
Une pièce à vivre ouverte et fonctionnelle

Une décoration intérieure entre simplicité et finesse

Une décoration intérieure entre simplicité et finesse - Appartement parisien lumineux autour du bois
Une décoration intérieure entre simplicité et finesse - Appartement parisien lumineux autour du bois © Nicolas Brasseur - NS-ARCHI
La décoration et le choix du mobilier de l'appartement ont assurés par le propriétaire. Cependant, pour préserver l'harmonie du lieu, les architectes l'ont guidé dans ses décisions.
"Pour rester dans le même esprit que la rénovation du lieu, nous lui avons conseillé d'éviter les matériaux trop transformés, de choisir du mobilier et des accessoires fins et simples.", raconte l'un des architectes. Aux vues, notamment, de la table en bois massif et aux pieds fins en acier, il semble que leur client ait suivi ces conseils avisés.
Une décoration intérieure entre simplicité et finesse

Des rangements sur-mesure dans le respect du bois

Des rangements sur-mesure dans le respect du bois - Appartement parisien lumineux autour du bois
Des rangements sur-mesure dans le respect du bois - Appartement parisien lumineux autour du bois © Nicolas Brasseur - NS-ARCHI
Dans la petite chambre, du mobilier sur-mesure a été créé par les architectes Naudin et Séevagen. Tout en bois, en harmonie avec la recherche de simplicité et d'authenticité de l'ensemble de la rénovation, ils viennent encadrer le lit.
"Nous avons opté pour un pin aux motifs graphiques totalement naturels, que l'on a seulement vernis à certains endroits, souvent en contact avec la main. Les matériaux non transformés auront toujours notre préférence. Le bois brut est indémodable et se marie avec de nombreuses couleurs, de nombreux matériaux, dont d'autres bois", nous confie Vivien Séevagen.
Les meubles ici ont une forme très simple mais se singularisent par le travail de découpe qui a été fait dans les coins. Ces encoches remplacent les poignées ou boutons habituellement présents sur ce type de mobilier. Le but ici était d'ajouter le moins d'éléments de quincaillerie possible.
Des spots lumineux ont tout de même été installés sous les blocs de rangements pour les rendre plus fonctionnels et mettre en valeur les volumes grâce à la lumière.
Des rangements sur-mesure dans le respect du bois

Une salle d'eau minimale

Une salle d'eau minimale - Appartement parisien lumineux autour du bois
Une salle d'eau minimale - Appartement parisien lumineux autour du bois © Nicolas Brasseur - NS-ARCHI
Dans un même esprit de simplicité et de respect de la matière, la salle d'eau se cache derrière une porte coulissante en bois. L'ouverture sur l'extérieur et la douche à l'italienne apportent une impression d'espace malgré la surface réduite.
Le panneau coulissant n'a pas de poignée, comme dans la chambre, une simple encoche suffit à ouvrir la porte et vient sublimer le bois, dans un travail d'orfèvre.
Une salle d'eau minimale

Fiche technique de la rénovation

Fiche technique de la rénovation - Appartement parisien lumineux autour du bois
Fiche technique de la rénovation - Appartement parisien lumineux autour du bois © NS-ARCHI
Rénovation complète d'un appartement
Localisation : Paris 2ème
Maître d'ouvrage : Privé
Maître d'oeuvre : Naudin Seevagen Architecture
Surface totale : 54 m²
Coût des travaux : environ 1200 € HT / m²
Durée des études : 6 semaines
Durée des travaux : 15 semaines
Livraison : 2013
www.ns-archi.com
Fiche technique de la rénovation
Nous vous recommandons

Des habitations aux nouvelles normes énergétiques; Découvrez dès aujourd'hui les maisons écologiques de demain.

 
Recevez gratuitement
La newsletter Maison à Part
L'e-magazine de l'habitat sous tous les angles
Vous pouvez vous désabonner en un clic