L'HABITAT SOUS TOUS LES ANGLES

Une pièce en plus sans agrandir son logement, c'est possible

Par V.M
,
le 14 décembre 2017
Une exposition, "New Living Wood", a présenté les réalisations d'étudiants qui se sont penchés sur un concept : celui de la 5ème pièce. Un espace à vivre adaptable et modulable en fonction des usages et qui vient créer une pièce en plus, dans l'espace habitable existant. Zoom.
Une exposition, "New Living Wood", a présenté les réalisations d'étudiants qui se sont penchés sur un concept : celui de la 5ème pièce. Un espace à vivre adaptable et modulable en fonction des usages et qui vient créer une pièce en plus, dans l'espace habitable existant. Zoom.
Dans le cadre de "New Living Wood", une exposition organisée par le VIA (Valorisation de l'Innovation dans l'Ameublement) et deux syndicats du bois, l'Union des Métiers du Bois (UMB) et la Confédération de l'Artisanat et des Petites Entreprises du Bâtiment (CAPEB), des étudiants de La Martinière Diderot de Lyon et Lisaa Paris ont planché sur un sujet bien précis : la 5ème pièce.

Inventer la 5ème pièce et repenser l'habitat

Il s'agit alors de créer une pièce en plus, sans agrandir son logement, ou comment optimiser les m2 disponibles. Tout en donnant la priorité à la modularité des formes et des usages. "Cette 5ème pièce s'adapte en fonction de la vie de famille et doit pouvoir accueillir différentes typologies de mobilier, pour y aménager au choix, une chambre d'appoint, un bureau, une salle de jeux etc. Elle vient également réhabiliter des lieux pas ou peu utilisés, comme des toits d'immeubles, des cours intérieurs, des parkings etc. ", développe Clémence Conésa chef de projet au VIA.
Concrètement, cela peut prendre la forme d'un module adapté aux personnes âgées avec un espace potager, un autre dédié aux animaux de compagnie... mais aussi d'une pièce aux usages modifiables au gré des besoins (salle de projection, chambre d'appoint, salle de jeux pour les enfants, bureau), où même d'un module à greffer sur une maison existante pour gagner des m2, d'une terrasse transformée en une pièce à part entière...
Cet espace atypique prend vie à travers des systèmes de paravents, de claustras, de parois modulables et plus encore. "Il y a aussi une volonté de se déconnecter des autres, en recréant de l'intimité et des ambiances cocooning (lien). Cette 5ème pièce peut devenir un lieu dédié à la méditation par exemple", ajoute Clémence Conésa. Pour vous faire une idée, Maison à part vous dévoile quelques projets présentés lors de l'exposition "New Living Wood"...
 
Du bois, mais pas seulement
Si les réalisations de "New Living Wood" mettent le bois à l'honneur, d'autres matériaux servent à l'élaboration de cette 5ème pièce. "Le bois a des avantages, notamment pour des questions d'insonorisation, et de facilité de mise en œuvre, mais cette réflexion se doit d'être multi matériaux, en utilisant du verre, indispensable pour des questions d'apports lumineux, mais aussi du métal.", détaille Clémence Conésa.
Une pièce en plus sans agrandir son logement, c'est possible

Une pièce à plugger et à déplier

Pièce à plugger
Pièce à plugger © E.Chudeau/C.Aguiraud/C.Durel/S.Bouchaudy
Cette pièce à plugger, fruit du travail d'élèves de La Martinière Diderot de Lyon, vise à répondre à l'émergence de besoins multiples dans une famille. Cette 5ème pièce de 10 à 30m2, peut être attachée à la maison, ou simplement posée dans un jardin. Une fois la structure dépliée, des parois transparentes donnent sur l'extérieur et apportent de la lumière.
Du douglas recouvre la façade extérieure, du sapin blanc pectiné l'intérieur et du frêne le plancher. Quelques notes de métal viennent parfaire le tout, comme le motif veinage du brise-soleil.
Une pièce à plugger et à déplier

Un toit pour les seniors

Un toit pour les Seniors
Un toit pour les Seniors © A.Durmort/L.Paté/P.Jaingueneau
Pour répondre aux problématiques d'isolement chez les personnes âgées, des élèves de La Martinière Diderot ont proposé un espace de détente et de rencontre en frêne sablé, à implanter sur les toits d'immeubles. Il se compose d'une gamme de modules pour le jardinage, l'accueil des animaux de compagnie etc. Bien sûr, mieux vaut penser l'accès au toit en amont, pour les personnes âgées...
Un toit pour les seniors

E3 : une pièce aux nombreux usages

E3
E3 © Laetitia Poisson
Avec sa façade extérieure en bois de cèdre brulé, son intérieur en bois Plywood Marine et ses menuiseries métalliques noires, cette pièce modulable imaginée par une élève de Lisaa se change en espace de jeux pour les enfants, en salle de projection, en chambre d'appoint, en espace bureau...
E3 : une pièce aux nombreux usages

Bowindow : une pièce qui plonge à l'extérieur

Bowindow : une pièce qui plonge à l'extérieur  - Bowindow
Bowindow : une pièce qui plonge à l'extérieur - Bowindow © Alexandre Sauger
Pensé par un élève de Lisaa, le module Bowindow s'emboîte grâce à un profilé amarré sur façade. Il supporte jusqu'à 600kg par m2 et se compose de plateaux préconçus en usine, sur mesure. Ils se clipsent ensuite sur une poutre et sont maintenus par une sangle.
La salle de bois repose sur des claustras installés sur rails et coulissant, qui permettent de créer des jeux de lumière et de moduler les espaces.
Bowindow : une pièce qui plonge à l'extérieur
Nous vous recommandons

Cette demeure californienne a retrouvé une nouvelle jeunesse grâce à une transformation pharaonique

 
Recevez gratuitement
La newsletter Maison à Part
L'e-magazine de l'habitat sous tous les angles
Vous pouvez vous désabonner en un clic