L'HABITAT SOUS TOUS LES ANGLES

Elles font parler les murs…

Par par Anne de Kinkelin
,
le 19 juillet 2007
C'est l'histoire d'un travail à quatre mains. Marion (la photographe) et Marie (la plasticienne) imaginent des univers graphiques différents et complémentaires autour de créations en vinyle. En créant Des Pieds Des Ailes, elles continuent une aventure commencée voilà quinze ans.
Maison à part : Raccontez-nous le début de l'aventure Des Pieds Des Ailes ?
Des pieds des ailes : C'est une histoire professionnelle commencée il y a presque 1 an. L'envie de deux têtes de mule (nous !) de créer et jouer autour des images et de la poésie. Avec acharnement et ténacité, nous avons imaginé des univers décoratifs forts et variés à l'image de nos personnages et nos personnalités respectives.
MAP : Vos parcours artistiques se complètent, alors au quotidien, qui fait quoi ?
DPDA : On complote, on se complète et on se consulte sur à peu près tout. Nous dessinons toutes les deux et apprenons beaucoup l'une de l'autre. De façon plus quotidienne et dans l'urgence d'une petite boite à faire tourner, Marion chapeaute toutes les images qui sortent de l'atelier et je chapeaute tous les textes qui vont avec. Même si nous nous répartissons les projets, notamment en prestations de services (comme la création de logo de faire-part…), aucune de nos créations ne sort d'ici sans que l'œil de l'une enrichisse la vision de l'autre. Aujourd'hui on peut vraiment dire qu'il règne dans nos collections une « pâte » Des Pieds Des Ailes et qu'il n'est plus possible d'attribuer à l'une ou à l'autre telle ou telle création.
MAP : L'idée DPDA on là doit à…
DPDA : A notre amour des mots, du dire et de la poésie. Nous voulions imaginer des visuels différents où texte et image sont liés. Nous sommes réceptives aux mots justes ; aux belles phrases, celle qui ne cesse de nous animer est une citation de Goethe, « Méfiez-vous des rêves… ils finissent toujours par se réaliser.»…
MAP : Comment se déroule le processus technique de découpage des stickers ?
DPDA : Pour commencer, nous préparons les fichiers de manière spécifique pour que le logiciel de découpe de notre fournisseur interprète nos points à la lettre. Mais ce qu'il y a de plus long dans le processus de fabrication c'est l'échenillage de l'adhésif vinyle, l'opération qui consiste à retirer le surplus de matière. Il s'effectue à la main : plus le dessin est fin plus le travail est long, délicat et difficile.
MAP : Pourquoi donc ces jeux de mots autour des Fées ?
DPDA : La fée, c'est à la base, Marion. Depuis 7 ou 8 ans, elle ne s'arrête plus de les croquer, les imaginer ! Féminines, obstinées et très contemporaines, les fées de Marion, sont à des années lumières des clichés très rose bonbon…. Nos fées sont amoureuses, espiègles et finalement terriblement humaines. Indissociable du personnage, les jeux de mots très contagieux qui amalgame l'être, le faire… Aujourd'hui, c'est par dizaines qu'elles attendent trépignant dans nos têtes, prêtes à bondir, sur nos murs d'abord et sur les vôtres ensuite.
MAP : Aimeriez-vous faire parler autres choses que les murs ? Allez vers de nouveaux projets ?
DPDA : C'est un peu le problème ou la solution : cela dépend des jours…Nous sommes comme deux grosses marmites bouillonnantes d'idées qu'il faut néanmoins canaliser.
Ce qui est sûr, c'est que nous ne lâcherons pas l'adhésif vinyle de si tôt ! La découverte de ce support est une vraie révélation pour l'une comme pour l'autre. Il est très simple d'utilisation, incroyablement ludique et permet à chacun de changer de décor en un tour de main. C'est un moyen d'expression qui nous va comme un gant.
Pour le reste, comme nous sommes attachées à la qualité des matières comme un bernic sur son rocher, il est fort probable que nous replongions très vite dans l'inimitable coton Pima du Pérou en parallèle à l'adhésif mural (les créatrices ont également conçu une collection de layette pour les plus petits.)
MAP : Les mots clés du style Des Pieds Des Ailes ?
DPDA : Entre ciel et terre… ludiques, basiques, éclectique, militant pour le réenchantement du quotidien des enfants et des adultes attendris
MAP : Et vos nouveaux projets ?
DPDA : Nous allons bien sur enrichir nos séries (Les petits adages et les Grandes manifs) avec de nouveaux modèles et de nouveaux coloris. Nous voulons également monter un site marchand et mettre en place un service haute gamme de décoration sur-mesure.
Travailler en collaboration avec d'autres créateurs et professionnels sur l'élaboration de nouveaux produits faisant appel à des savoirs-faire que nous même, ne maîtrisons pas.
En somme, créer des passerelles là où on ne les attend pas…
Enfin,et ne les oublions pas ! Rétablir une injustice en créant des gammes plus spécialement conçues pour les garçons et pour les hommes.
Des Pieds des Ailes
dpdacreations.canalblog.com
Pour découvrir des créations de l'atelier, cliquez sur suivant...
Elles font parler les murs…

A coller partout

A coller partout - DPDA
A coller partout - DPDA © DR
Mots clés, phrases chocs, les filles de l'atelier mettent les mots en jeux.
A coller partout

On vous souhaite...

On vous souhaite... - DPDA
On vous souhaite... - DPDA © DR
Quoi de mieux que de l'afficher sur les murs et ailleurs?
On vous souhaite...

Miroir - Elles font parler les murs…

Miroir - DPDA
Miroir - DPDA © DR
Comme dans une histoire pour les enfants, le miroir révèle des vérités vaines!
Miroir - Elles font parler les murs…

Comme je veux

Comme je veux - DPDA
Comme je veux - DPDA © DR
Pour le moral, on rêve un instant de tapisser les murs du bureau!
Comme je veux
 
Recevez gratuitement
La newsletter Maison à Part
L'e-magazine de l'habitat sous tous les angles
Vous pouvez vous désabonner en un clic