L'HABITAT SOUS TOUS LES ANGLES

Parquet : les conseils de Dominique Millereux (UFFEP)

Par Propos recueillis par Stéphanie Gendron
,
le 18 janvier 2007
Tendances, pose, finition… Dominique Millereux, secrétaire général de l'Union française des fabricants et entrepreneurs de parquets (UFFEP), livre ses conseils pour bien choisir son parquet. Entretien.
Maison à part : Le parquet a-t-il la cote ?
Dominique Millereux : Globalement, depuis quelques années, il continue de progresser, grâce à deux phénomènes principaux. Si le revêtement de sol stratifié se développe, on pense qu'il aide à la progression du parquet. Il a en effet mordu sur le textile et lorsque les gens ont envie de changer de revêtements de sol, ils retrouvent toute l'offre dans le même rayon, ce qui pousse certains à faire le pas vers le parquet. D'autre part, les gens recherchent des matériaux naturels. Et le parquet répond à cette demande. Et puis, d'énormes progrès ont été faits en termes de finitions, de coloris, d'aspects…, ce qui attire le consommateur.
Maison à part : Quels types de parquet sont les plus porteurs?
D. M. : Le parquet massif avec ses nouvelles finitions (huilé, vieilli), est toujours bien présent et progresse depuis quelque temps. Le parquet contrecollé est également porteur. Avec tous ses systèmes de mise en œuvre issus du stratifié, il offre une plus grande simplicité de pose. Il propose également une offre plus large de coloris et de finitions.
En revanche, les parquets collés massifs et mosaïques ont baissé. Ils ne correspondent plus aux tendances actuelles.
Maison à part : Justement, quelles sont les tendances en termes de décoration ?
D. M. : La tendance est aux lames larges, aux essences tropicales et aux parquets vieillis, voire avec des nœuds, mais à l'évidence, le chêne reste bien présent.
Parquet : les conseils de Dominique Millereux (UFFEP)

''Le parquet doit être entretenu''

''Le parquet doit être entretenu'' - Millereux
''Le parquet doit être entretenu'' - Millereux
Maison à part : Quels sont les avantages du parquet par rapport au stratifié ?
D. M. : Le parquet est du vrai bois, contrairement au stratifié. Il ne s'agit pas d'une imitation photographique. Bon nombre de solutions parquet peuvent être reprises dans le temps. On peut rénover le sol. La durée de vie des parquets finis s'est également améliorée : elle peut aujourd'hui s'élever à 20 ans dans des lieux d'habitation normaux. Même si le stratifié a fait de beaux progrès, quand le film est usé, il n'y a pas de solution. En revanche, il y a une différence de prix indéniable.
Maison à part : Comment choisir son parquet ?
D. M. : Plusieurs critères sont à prendre en compte. En ce qui concerne l'aspect, outre le choix de l'essence, la finition est un des critères. Les parquets huilés et cirés dégagent une odeur de bois et offrent des aspects différents du parquet vitrifié. Certains disent qu'ils sont plus faciles à réparer sans ponçage. Mais d'une manière générale, les parquets vitrifiés, qui proposent aussi des vernis mats, sont plus faciles d'entretien.
La performance acoustique souhaitée est aussi à prendre en compte dans le choix de la solution. En particulier si on cherche une bonne performance, on privilégiera la pose sur sous-couche.
Maison à part : Quels conseils donneriez-vous à un particulier qui souhaite poser du parquet ?
D. M. : D'une manière générale, dès qu'il y a une pose technique ou un support spécial (pose sur lambourde, ouvrage de pose sur sol chauffant ou rafraîchissant, risque d'humidification…), il faut faire appel à un professionnel. En cas de problème, le particulier peut se tourner vers la Capeb (Confédération des artisans et des petites entreprises du bâtiment) ou vers notre Club de professionnels poseurs. Concernant les parquets à pose facile, comme le parquet flottant et les systèmes «clic-clac», je conseille de se renseigner auprès des négoces professionnels sur le type de parquet en fonction de la classe d'usage (trafic ou pas). Aujourd'hui, on peut également trouver aisément beaucoup d'informations sur les sites des fabricants.
Maison à part : Peut-on poser du parquet sur tous types de support ?
D. M. : Béton, plancher bois… oui, on peut en poser sur tous les supports, à condition que ce ne soit pas humide. Il est cependant recommandé de ne pas poser de parquet sur la moquette existante, car dans le temps celle-ci risque de ne plus être en état. Il faut donc enlever la moquette et mettre une sous-couche à parquet.
Il est important d'utiliser une sous-couche à parquet acoustique qui a fait l'objet d'une évaluation par un laboratoire et pas du carton ou du papier emballage. S'il faut coller le parquet, il convient de se renseigner sur la colle et son aptitude. On ne colle pas un parquet avec une colle blanche qui traîne dans un coin.
Autre conseil : lorsqu'il s'agit d'une rénovation, on n'a pas le droit de dégrader l'acoustique générale. Cet aspect doit être pris en compte dans le choix de la solution parquet qui remplace le revêtement initial. En cas de risque, il faut faire appel à un professionnel qualifié.
Maison à part : Le parquet est-il facile d'entretien ?
D. M. : Les parquets vitrifiés sont très faciles d'entretien car ils sont recouverts d'un vernis. Mais le parquet doit être entretenu. Il faut utiliser le produit qui convient à sa nature et à sa finition (huile, cire ou vitrification). L'avantage aujourd'hui, c'est que toutes les grandes surfaces de bricolage et les magasins sérieux peuvent proposer des produits d'entretien pour parquet. Autre point important : il ne faut jamais mouiller à grande eau le parquet.
''Le parquet doit être entretenu''
Nous vous recommandons

Leader européen des systèmes d’évacuation de fumées, Cheminées Poujoulat conçoit des solutions innovantes qui optimisent les performances des appareils de chauffage. Personnalisables et design, les sorties de toit et conduits en inox apportent confort et sécurité

 
Recevez gratuitement
La newsletter Maison à Part
L'e-magazine de l'habitat sous tous les angles
Vous pouvez vous désabonner en un clic