L'HABITAT SOUS TOUS LES ANGLES

Le revêtement de verre textile, un renfort aux multiples propriétés

Par Grégoire Noble, envoyé spécial en Allemagne
,
le 17 novembre 2014
Inventée dans les années 1950, la toile de verre est désormais un produit technique aux nombreuses propriétés physico-chimiques. Du sable au produit fini, prêt à appliquer, découverte de ce textile dont plus de 50 millions de m² sont posés chaque année en France.
Classée comme produit bon marché, la toile de verre est un revêtement mural couramment employé en France. Le pays est d'ailleurs le premier consommateur en Europe, avec plus de 50 millions de mètres carrés annuellement vendus, loin devant l'Allemagne (35 millions de m²). Afin de sortir de cette image de produit banal et bradé, la société allemande Vitrulan a choisi de mettre l'accent sur la technicité de ce revêtement tissé, en développant la marque Systexx.
Le revêtement mural en toile de verre est composé de fibres de verre, étirées à chaud, puis tissées afin d'obtenir un "textile" à la fois souple et solide. "Il existe deux procédés pour obtenir un fil de verre : soit par la fusion de pellets de verre soit en faisant fondre directement du sable", explique Michael Loucaridis, le directeur commercial de Vitrulan Textile Glass. Pour le tissage, il détaille : "Le fil de chaîne permet de tenir l'ensemble tandis que le fil de trame donne les motifs et la structure". Leurs contraintes propres impliquent de choisir des qualités de verre différentes pour ces deux fils distincts.
Découvrez toutes les étapes en images dans les pages suivantes.
Le revêtement de verre textile, un renfort aux multiples propriétés

Tissage - Le revêtement de verre textile, un renfort aux multiples propriétés

Systexx Vitrulan
Systexx Vitrulan © Grégoire Noble
L'étape de tissage se fait avec des métiers automatisés qui rappellent l'invention de Joseph Marie Jacquard au tout début du 19e siècle. Le tissu obtenu, qui peut présenter différents motifs, est ensuite imprégné d'un apprêt qui contient 80 % d'amidon et 20 % d'adjuvants biodégradables. "Nos produits sont aptes au contact alimentaire et sont sans allergène. Nous avons obtenu le label 'Confiance textile' qui garantit qu'ils ne contiennent pas d'éléments nocifs pour la santé ou l'environnement", assure le directeur commercial. Après passage dans un four pour les sécher, les rouleaux, de 3.000 à 5.000 m² de surface, sont inspectés visuellement afin de détecter les moindres défauts. "Lorsque l'employé en charge de la qualité en repère un, la chaîne de production n'est pas arrêtée mais il indique par une étiquette que 0,5 mètre du rouleau sera peut-être non exploitable et sera donc offert à l'utilisateur", précise Michael Loucaridis. En tout, l'usine Vitrulan de Marktschorgast (Allemagne), produit environ 600.000 m² de revêtement par jour.
La suite en pages suivantes.
Tissage - Le revêtement de verre textile, un renfort aux multiples propriétés

Pose et entretien

Pose et entretien - Systexx Vitrulan
Pose et entretien - Systexx Vitrulan © Grégoire Noble
La mise en œuvre du produit reste simple, par encollage classique du mur ou, grâce à la technologie Aqua, par activation dans un bain d'eau (photo). Une fois posé, le revêtement en toile de verre efface les fissures et autres imperfections de son support. Il peut être peint, à plusieurs reprises, ce qui garantit une longue durée de vie. Cependant, du fait de sa nature composite, avec apprêt et peinture, la toile de verre reste non recyclable. L'entretien du revêtement est également facilité, puisque la toile de verre est lessivable, faisant de ce produit un choix idéal pour les établissements de santé notamment.
Pose et entretien

Marché français - Le revêtement de verre textile, un renfort aux multiples propriétés

Marché français - Systexx Vitrulan
Marché français - Systexx Vitrulan © Grégoire Noble
Michael Loucaridis explique : "Sur le marché de la toile de verre, nous affrontons par exemple Saint-Gobain, qui est un géant dont le portefeuille est diversifié. En revanche, pour nous Vitrulan, il s'agit de notre seule activité. L'innovation est donc nécessaire pour nous démarquer. Le marché est très concurrentiel, et les prix ont été tirés vers le bas par l'arrivée de produits de faible densité, moins techniques et moins qualitatifs". Le directeur commercial énumère les nombreux avantages du produit allemand : résistance aux chocs, aux frottements ou à l'abrasion, résistance aux désinfectants et au nettoyage, perméabilité à la vapeur d'eau, bonne tenue au feu... "Vitrulan représente environ 47 % du marché français. Environ 22 millions de m² de nos produits ont été posés depuis leur lancement. Les produits pré-encollés atteignent les 6 millions de m², soit un tiers de nos ventes. Notre marché principal est celui de la rénovation (70 %), contre 30 % au neuf", précise-t-il. Dernier né de la gamme, un revêtement acoustique revêtu au verso d'un molleton absorbant de moins de 3 mm d'épaisseur. L'entreprise revendique un coefficient d'absorption αw de 0,25 (selon la norme DIN EN ISO 354), qui permet d'améliorer le confort phonique d'une pièce sans travaux.
Marché français - Le revêtement de verre textile, un renfort aux multiples propriétés

Et le futur ?

Et le futur ? - Systexx
Et le futur ? - Systexx © Vitrulan
Quant à l'avenir, Michael Loucaridis imagine des revêtements chauffants ou conducteurs électriquement, afin de pouvoir agir comme des interrupteurs, voire des revêtements imprimés numériquement, autorisant toutes les personnalisations possibles. Avant d'envisager, un jour, des revêtements lumineux intégrant des LEDs organiques. La toile de verre aura alors encore repoussé ses limites physiques et technologiques.

Les fibres de verre dans la construction :

La fibre de verre présente de nombreux avantages, dont l'amélioration des performances mécaniques avec un poids limité inférieur de 30 % à l'équivalent en acier. Les autres propriétés intéressantes vont de l'inertie chimique à la résistance aux chocs, perforations, frottements et abrasions, ou encore la participation à l'isolation. La construction, bâtiments et infrastructures, est d'ailleurs le premier secteur utilisateur de fibre de verre, devant les transports ou l'électronique. Elle est employée comme armature dans du béton armé, les propriétés des deux matériaux se complétant, le béton supportant les charges de compression pendant que les fibres apportent la résistance à la traction. Le verre textile peut également être utilisé dans des techniques de réhabilitation de canalisations par l'intérieur, sans creusement de tranchées.
Et le futur ?
Nous vous recommandons

Cette maison familiale avait du potentiel mais il fallait beaucoup d'imagination pour s'y projeter. Découvrez l'incroyable métamorphose.

 
Recevez gratuitement
La newsletter Maison à Part
L'e-magazine de l'habitat sous tous les angles
Vous pouvez vous désabonner en un clic