L'HABITAT SOUS TOUS LES ANGLES

Une maison de maître pop et arty

Par Rouba Naaman-Beauvais
,
le 10 octobre 2016
Située en plein vignoble bourguignon, cette maison de maître a été entièrement rénovée. A l'intérieur, le rouge, clin d'oeil au vin, et les couleurs vives se déclinent avec originalité et style pour créer une atmosphère chaleureuse et lumineuse à tous les étages. Visite d'une demeure pas comme les autres.
Le rêve, pour un architecte chargé de la rénovation d'un logement ? "Avoir carte blanche", répond Laurence Faure. Cette architecte a redonné vie à une maison bourguignonne, glissée entre les vignes, en usant avec brio d'un mélange de couleurs subtil et franc. Une idée osée, entre style pop et arty, mais pour le moins réussie.
Au rez-de-chaussée de cette maison de maître, située au coeur d'un domaine viticole, l'architecte a décloisonné les pièces principales, créant ainsi un grand espace convivial et chaleureux. A l'étage, les couleurs se font plus tendres, mais tout aussi présentes. L'ensemble de l'habitation est baigné de lumière grâce à de grandes fenêtres, et à un choix minutieux des couleurs.
Pour rentrer dans le budget - seule contrainte listée par les propriétaires - Laurence Faure a jonglé entre pièces de créateur et meubles de série, entre matériaux nobles et éléments recyclés. Un incroyable melting pot à découvrir en images, en pages suivantes.
Une maison de maître pop et arty

Une pièce à vivre décloisonnée et enveloppée de couleurs

Une pièce à vivre décloisonnée et colorée
Une pièce à vivre décloisonnée et colorée © Philippe Charlot
"Le rez-de-chaussée de la maison offrait un très beau plan libre, pour peu que l'on dépose les cloisons existantes", se souvient Laurence Faure. C'est ainsi que l'architecte a créé un espace où la circulation est facilitée : salon (ici, au premier plan), salle à manger (au deuxième plan) et cuisine (derrière la cloison centrale) ne forment plus qu'une seule et même pièce.
Côté couleurs, le ton est donné : un rouge vif investit les murs... et une partie du plafond, tandis qu'un camaïeu de bleu vient en complément.
Une pièce à vivre décloisonnée et enveloppée de couleurs

Un salon arty et convival, entre bleu pétrole et rouge vif

Un salon arty bleu pétrole et rouge
Un salon arty bleu pétrole et rouge © Philippe Charlot
Dans le salon, deux beaux canapés en velours bleu pétrole trônent et invitent à la détente. "Les propriétaires appréciaient le style contemporain", précise Laurence Faure, qui a décliné une atmosphère unique, mélange de couleurs pop et d'éléments arty.
On note tout particulièrement le diptyque de photos signées Philippe Charlot (opposant le Sahara et le Mont Saint Michel), et le luminaire Tom Dixon au plafond.
Un salon arty et convival, entre bleu pétrole et rouge vif

Marbre et résine rétroéclairée pour une cheminée originale

Cheminée en marbre et résine rétroéclairée
Cheminée en marbre et résine rétroéclairée © Philippe Charlot
Laurence Faure a habilement mélangé les matériaux pour aménager et décorer la pièce principale. La cheminée a été refaite à partir de marbre agrafé. Sur le manteau, une résine ajourée est rétroéclairée et ressemble ainsi à un tableau, un miroir du diptyque de photos.
La table du séjour a été dessinée par l'architecte. Son bois brut apporte une certaine chaleur.
Marbre et résine rétroéclairée pour une cheminée originale

Une table en bois et métal inspirée des vignes

Une table en bois et métal inspirée des vignes
Une table en bois et métal inspirée des vignes © Philippe Charlot
"Pour dessiner cette table, je me suis inspirée des ceps de vigne, puisque la maison se trouve en plein coeur des vignobles", nous raconte Laurence Faure. Des pieds en métal bleu et rouge viennent soutenir une table en bois à la tranche biseautée.
Une table en bois et métal inspirée des vignes

Une peinture rouge vif, clin d'oeil aux vignobles

Une peinture rouge vif, clin d'oeil aux vignobles
Une peinture rouge vif, clin d'oeil aux vignobles © Philippe Charlot
Autre rappel symbolique de l'histoire de la région, la peinture rouge qui se décline sur les murs et le plafond côté cuisine. "C'est un clin d'oeil au vin", précise l'architecte. Loin des conventions, la peinture est appliquée aussi bien sur les murs, les menuiseries, les moulures et le plafond, en se jouant des lignes droites.
Une peinture rouge vif, clin d'oeil aux vignobles

Une cloison comme un paravent entre la salle à manger et la cuisine

Une cloison grise avec stickers rouge Mel et Kio
Une cloison grise avec stickers rouge Mel et Kio © Philippe Charlot
Une seule et unique cloison a été montée dans cette très spacieuse pièce à vivre : un pan de mur bleu gris qui se dresse entre la cuisine et la salle à manger. "Nous ne voulions pas que le regard tombe sur la cuisine lorsque l'on est installé dans le salon, justifie Laurence Faure. Finalement, la cloison joue le rôle d'un paravent".
C'est l'occasion de poser un sticker rouge signé par les créateurs Mel et Kio, mais aussi d'accrocher un téléviseur au dos de ce mur, côté cuisine.
Une cloison comme un paravent entre la salle à manger et la cuisine

Une cuisine pop et sa verrière industrielle

Une cuisine pop et sa verrière industrielle
Une cuisine pop et sa verrière industrielle © Philippe Charlot
Derrière la cloison centrale, place à la cuisine. Spacieuse, elle est structurée en U avec une table de bar en bois et un îlot central en marbre. L'inox est également décliné, sur une partie du plan de travail, la hotte et les façades des placards bas. Les carreaux de ciment colorés en crédence, et la verrière - qui cache un bureau également coloré - sont deux autres éléments rappelant le style industriel, décliné, ici, dans une version très colorée !
Une cuisine pop et sa verrière industrielle

Du rouge au plafond et aux murs pour une cuisine hors du commun

Du rouge au plafond et aux murs pour une cuisine hors du commun - Du rouge au plafond et aux murs de la cuisine
Du rouge au plafond et aux murs pour une cuisine hors du commun - Du rouge au plafond et aux murs de la cuisine © Philippe Charlot
La peinture rouge vif s'étend du sol au plafond, avec une géométrie qui apporte un dynamisme sans égal. "On s'amuse avec la perspective, décrit Laurence Faure. On a vue sur quelque chose qui surprend, où que l'on se trouve dans la pièce, et l'on ne sait plus comment se présente le volume".
Du rouge au plafond et aux murs pour une cuisine hors du commun

Un bureau coloré et plein de poésie

Un bureau coloré et plein de poésie
Un bureau coloré et plein de poésie © Philippe Charlot
De l'autre côté de la verrière, se trouve le bureau, qui se pare des mêmes couleurs que le reste de l'étage. Un espace tout aussi lumineux que la pièce principale, grâce à de grandes fenêtres, et à la partie vitrée de la verrière.
"J'ai demandé aux propriétaires de choisir un poème sur le vin, ils ont opté pour un extrait du Barbier de Séville", nous explique Laurence Faure. Le sticker apporte une autre touche arty dans une maison décidément contemporaine.
Un bureau coloré et plein de poésie

Un escalier rénové qui conserve la mémoire de la maison

Un escalier blanc avec papier peint trompe l'oeil
Un escalier blanc avec papier peint trompe l'oeil © Philippe Charlot
Comment donner du cachet à une pièce ? "En jouant l'alliance entre le contemporain et l'ancien", affirme Laurence Faure. Bel exemple avec l'escalier de la maison, magistral et totalement immaculé, qui a été conservé et rénové. "Il garde les traces de l'histoire du lieu", ajoute l'architecte. Un papier peint en trompe l'oeil apporte, tout de même, un soupçon de modernité à la cage d'escalier...
Un escalier rénové qui conserve la mémoire de la maison

Des toilettes au carrelage en damier noir et blanc

Des toilettes au carrelage en damier noir et blanc
Des toilettes au carrelage en damier noir et blanc © Philippe Charlot
Tout en haut de l'escalier, les toilettes ! "J'aurais aimé les déplacer, mais le chantier aurait été trop onéreux par rapport au budget fixé", se souvient Laurence Faure. L'architecte leur a toutefois offert un écrin pop, avec une peinture noire et un papier peint damier.
Des toilettes au carrelage en damier noir et blanc

Un revêtement en carton recyclé pour un mur imitant le braille

Un mur en carton recyclé façon alphabet braille
Un mur en carton recyclé façon alphabet braille © Philippe Charlot
Le salon télé qui s'étend à l'étage arbore, lui aussi, des couleurs vives, autour d'un camaïeu de violets. L'élément phare est le mur à la teinte vieux rose, recouvert d'un revêtement en carton recyclé imitant l'alphabet braille. Une manière originale et écologique d'apporter du volume à la pièce. "Nous nous sommes inspirés de l'art cinétique façon Vasarely [artiste plasticien père de l'art optique, NDLR] et des bulles omniprésentes dans la culture pop", souligne Laurence Faure.
Un revêtement en carton recyclé pour un mur imitant le braille

Une salle de bains élégante en noir et blanc

Une salle de bains élégante en noir et blanc
Une salle de bains élégante en noir et blanc © Philippe Charlot
La salle de bains et son apparente sobriété tranchent dans cette maison multicolore. Comme dans les toilettes, l'architecte y a décliné le noir et le blanc, mis en valeur par un gris légèrement bleuté sur les murs. Du marbre de Carare pour la douche à l'italienne, des carreaux de ciments au sol, le contraste des deux teintes est partout décliné.
Une salle de bains élégante en noir et blanc

Une salle de bains pensée comme une pièce à vivre

Une salle de bains pensée comme une pièce à vivre
Une salle de bains pensée comme une pièce à vivre © Philippe Charlot
"La volonté des propriétaires était de faire de la salle de bains, une pièce à vivre à part entière", décrit l'architecte. Un tabouret moderne, une commode, un tableau et des rideaux aux fenêtres y contribuent activement.
Une salle de bains pensée comme une pièce à vivre

Une suite parentale entre rose poudré et meubles vintage

Une suite parentale rose poudré et vintage
Une suite parentale rose poudré et vintage © Philippe Charlot
Enfin, au bout du couloir, la suite parentale reprend quelques codes colorés du salon télé, notamment le rose poudré et le mauve. La cheminée, rénovée, et le lin, décliné sur le lit et aux rideaux, rappellent les maisons de style, tandis que le fauteuil introduit une note vintage. "Une douceur un peu désuète", plaisante Laurence Faure.
L'ensemble est, là encore, chaleureux et unique, à l'image de toute cette maison de maître.
Une suite parentale entre rose poudré et meubles vintage

Une maison de maître décline les couleurs du vin

Un salon télé aux couleurs du vignoble
Un salon télé aux couleurs du vignoble © Philippe Charlot
Fiche technique
Maître d'ouvrage : privé
Maître d'oeuvre : Laurence Faure Architecte
Lieu : Bourgogne
Surface : environ 200 m2 sur 2 étages
Budget : non communiqué
Une maison de maître décline les couleurs du vin
 
Recevez gratuitement
La newsletter Maison à Part
L'e-magazine de l'habitat sous tous les angles
Vous pouvez vous désabonner en un clic