L'HABITAT SOUS TOUS LES ANGLES

Avant/après : Elégance au masculin pour un Haussmannien

Par Claire Chédeville
,
Mis à jour le 1 mars 2018
Pour donner du cachet à son nouveau logement, un père célibataire a fait appel à Cécile Kokocinski, décoratrice d'intérieur, qui a apporté une élégance bleutée et toute masculine à son appartement et a fait des chambres de ses deux filles des cocons adaptés à leurs goûts. Découverte.
Un père célibataire trouve au coeur de Paris l'appartement qui l'accueillera lui et ses deux filles. Mais tout est à revoir pour faire de ce lieu, leur cocon idéal : en faire un lieu personnalisé, au cachet et l'élégance toute masculine et, offrir aux filles des chambres qui leur correspondent.
Le locataire entre ainsi rapidement en contact avec Cécile Kokocinski, décoratrice d'intérieur.
En seulement dix jours et avec un budget très serré, la spécialiste a transformé l'appartement en un lieu charmant et plein de vie. Principalement grâce à des travaux de peinture et à l'achat de mobilier, où les nuances de bleu sont omniprésentes, du noir de vigne en passant par le bleu turquoise. Dessins à la peinture sur les murs, couleurs sombres et luminaires de designers, l'appartement en ressort avec un cachet très masculin. "Le bleu est le fil conducteur. C'est un monsieur qui voyageait beaucoup en Asie et qui aimait le rouge asiatique, donc j'ai décidé de le marier avec du bleu", explique Cécile Kokocinski.
Découvrez en pages suivantes l'aménagement de cet appartement haussmannien...
Avant/après : Elégance au masculin pour un Haussmannien

Une chambre avant transformation

Une chambre avant transformation - Un appartement haussmannien magnifié dans son intégralité
Une chambre avant transformation - Un appartement haussmannien magnifié dans son intégralité © Cécile Kokocinski
Lors de leur installation, le père des enfants a souhaité donner la priorité à l'aménagement des chambres de ses filles pour qu'elles s'y sentent chez elles.
"Dans chacune des chambres, j'ai décidé de travailler la thématique de leurs héros préférés pour donner de la vie et du goût ", note la décoratrice.
Une chambre avant transformation

Après : une chambre de princesse pour une fan des contes de fées

Après : une chambre de princesse pour une fan des contes de fées - Un appartement haussmannien magnifié dans son intégralité
Après : une chambre de princesse pour une fan des contes de fées - Un appartement haussmannien magnifié dans son intégralité © Cécile Kokocinski
Pour peindre les deux chambres, Cécile Kokocinski a fait appel à un artisan-peintre. "Une des petites adore l'univers des princesses, le peintre a donc dessiné plein de petits oiseaux sur les murs et Cendrillon qui chausse sa pantoufle ", indique la décoratrice.
Pour rester dans le thème, le rose a été décliné dans toute la chambre : bureau, rideaux, soubassement et même jusqu'à l'intérieur de la cheminée !
Pour ajouter un petit luminaire original, un petit chien a été placé sur la cheminée. Il diffuse une lumière jaune très chaleureuse... pour une princesse dans son château !
Après : une chambre de princesse pour une fan des contes de fées

Une chambre de journaliste en herbe, fan de Tintin

Une chambre de journaliste en herbe, fan de Tintin  - Un appartement haussmannien magnifié dans son intégralité
Une chambre de journaliste en herbe, fan de Tintin - Un appartement haussmannien magnifié dans son intégralité © Cécile Kokocinski
"Le peintre qui a décoré les deux chambres a terminé les dessins en deux jours seulement", indique Cécile Kokocinski. Passionnée par les aventures de Tintin, une des petites filles du locataire a souhaité retrouver les personnages au cœur de sa chambre. Tintin le journaliste lui tient compagnie juste à côté de son lit.
"Seuls les soubassements et les portes ont été peints en bleu dans sa chambre", signale la créatrice. Le reste n'a pas été retouché. Pour ajouter encore un peu de bleu, la couleur préférée de la jeune fille, un pouf en forme de ballon a pris place sous les pieds de Tintin.
Une chambre de journaliste en herbe, fan de Tintin

Une chambre parentale comme dans un hôtel

Une chambre parentale comme dans un hôtel - Un appartement haussmannien magnifié dans son intégralité
Une chambre parentale comme dans un hôtel - Un appartement haussmannien magnifié dans son intégralité © Cécile Kokocinski
"La tête de lit a été entièrement faite sur mesure ainsi que toute l'installation électrique pour les lampes", raconte Cécile Kokocinski. En effet, le père des deux petites filles, voyage beaucoup pour son travail et apprécie de séjourner dans de grands hôtels.
Pour lui plaire, la décoratrice a réalisé une tête de lit faisant écho au style asiatique, mais aussi à celui des hôtels : luminaires intégrés de chaque côté, grande tête de lit à la couleur gris-bleu et parure de lit blanche et bleu. Ici encore, le fil conducteur coloré est omniprésent.
Une chambre parentale comme dans un hôtel

Un couloir avec beaucoup de caractère

Un couloir avec beaucoup de caractère  - Un appartement haussmannien magnifié dans son intégralité
Un couloir avec beaucoup de caractère - Un appartement haussmannien magnifié dans son intégralité © Cécile Kokocinski
Le couloir a été totalement repensé par la designer. Blancs au départ, les murs ont été dynamisés par un papier-peint gris-bleu rainuré dans un sens puis dans l'autre, pour donner immédiatement de la matière. "Dans les appartements haussmanniens les couloirs sont grands, j'ai donc souhaité rompre la monotonie avec un revêtement qui reprend un bleu, mais dont les striures accueillent différemment la lumière", détaille Cécile Kokocinski.
Un couloir avec beaucoup de caractère

Une pièce à vivre avant transformation

Une pièce à vivre avant transformation - Un appartement haussmannien magnifié dans son intégralité
Une pièce à vivre avant transformation - Un appartement haussmannien magnifié dans son intégralité © Cécile Kokocinski
Toutes les pièces étaient vides et blanches. "Je voulais donner de la profondeur et éteindre totalement le blanc ", souligne la décoratrice.
L'intérêt était aussi de personnaliser cette pièce pour qu'elle ressemble à son locataire, c'est-à-dire qu'elle soit très masculine. Le parquet ancien, quant à lui, a été conservé pour son élégance.
Une pièce à vivre avant transformation

Après : Une pièce à vivre aux couleurs dynamiques

Après : Une pièce à vivre aux couleurs dynamiques - Un appartement haussmannien magnifié dans son intégralité
Après : Une pièce à vivre aux couleurs dynamiques - Un appartement haussmannien magnifié dans son intégralité © Cécile Kokocinski
Dans cette pièce, le locataire a choisi de mettre en avant une photographie au rouge asiatique très affirmé. Elle représente une jeune fille chinoise habillée de blanc, mais maculée de rouge vif. Cette vague de couleur dynamise la pièce et lui donne du charme.
A la fois surprenante et poétique, cette photographie s'harmonise parfaitement avec le gris-bleu du boudoir et les rideaux enveloppants turquoise.
"Les boiseries étant assez importantes, j'ai proposé le noir de vigne, qui est un bleu à la limite du noir. Le luminaire en tissu apporte une note plus foncée et contrastée dans la partie supérieur qui est assez blanche, avec des matériaux plutôt froid comme le marbre", affirme Cécile Kokocinski.
Après : Une pièce à vivre aux couleurs dynamiques

Avant : Un salon trop épuré

Avant : Un salon trop épuré - Un appartement haussmannien magnifié dans son intégralité
Avant : Un salon trop épuré - Un appartement haussmannien magnifié dans son intégralité © Cécile Kokocinski
"L'appartement haussmannien, magnifié par un "bow-window" dans le salon manquait de vie et de charme", nous précise Cécile Kokocinski.
Les portes et les murs trop blancs accentuaient la lumière déjà très blanche de la pièce. "Je voulais casser le côté blanc et faire de cette pièce un lieu de caractère ", ajoute la décoratrice.
Avant : Un salon trop épuré

Salon : un bow-window très convivial

Salon : un bow-window très convivial - Un appartement haussmannien magnifié dans son intégralité
Salon : un bow-window très convivial - Un appartement haussmannien magnifié dans son intégralité © Cécile Kokocinski
Avant les travaux, le sol du bow-window était en carrelage, ce qui donnait un aspect très froid. Après le passage de la décoratrice, il a été remplacé par de la moquette pour créer un espace plus convivial. "Les petites filles s'allongent par terre et profitent de la vue et de la lumière" raconte la créatrice.
De grands rideaux Caravane ont également été ajoutés pour masquer la lumière de la nuit et apporter un effet "cocon". Le luminaire métallique, les boiseries noir de vigne, la table basse bleu et le canapé bleu-canard affirment tout de suite le ton très masculin.
Salon : un bow-window très convivial

Cuisine : une pièce modernisée en deux coups de peinture

La cuisine est modernisée avec un coup de peinture
La cuisine est modernisée avec un coup de peinture © Cécile Kokocinski
Dans la cuisine, un revêtement de sol en nuances de gris a été installé et la hotte a été repeinte en noir ni plus, ni moins. Le tout confère à la pièce un look très sctructuré et actuel.
Cuisine : une pièce modernisée en deux coups de peinture

Toilette : Des toilettes structurés et aménagés

Aux toilettes, un peu de peinture, rien de plus.
Aux toilettes, un peu de peinture, rien de plus. © Cécile Kokocinski
Aux toilettes, le même revêtement de sol que la cuisine, un peu de peinture noire et quelques étagères métalliques ont suffit à relooker l'espace et à le rendre plus accueillant.
Toilette : Des toilettes structurés et aménagés

Un appartement haussmannien retrouve de l'élégance

Fiche technique
Fiche technique © Cécile Kokocinski
Fiche technique :
Programme : Aménagement d'un appartement haussmannien
Lieu : Paris
Maître d'œuvre : Cécile Kokocinski
Maître d'ouvrage : Privé
Surface : 130 m2
Coût : 12.000 euros
Temps des travaux : 10 jours.
Un appartement haussmannien retrouve de l'élégance
Nous vous recommandons

Malgré une surface confortable, ce grand studio manquait de fonctionnalité. L'intérieur avait aussi besoin d'être modernisé et la déco rafraîchie. Transformé en deux pièces confortable, l'appartement a changé de visage. Reportage...

 
Recevez gratuitement
La newsletter Maison à Part
L'e-magazine de l'habitat sous tous les angles
Vous pouvez vous désabonner en un clic