L'HABITAT SOUS TOUS LES ANGLES

Un appartement vintage inspiré de la série Mad Men

Par V.M
,
le 9 avril 2018
Un appartement lyonnais destiné à la location, a été transformé en un écrin très typé, vintage et coloré, inspiré des années 50-60 et de la série Mad Men. Le tout, avec un budget maîtrisé. Reportage.
Cet appartement lyonnais de 72 m2 s'est vu offrir une seconde jeunesse, mais paradoxalement, grâce à une ambiance vintage, inspirée entre autres, de Mad Men (une série américaine qui met en scène une agence de pub dans les années 1960).
Le propriétaire souhaitait dans un premier temps un intérieur scandinave. Mais selon Claire Salais, décoratrice d'intérieur en charge du projet, les idées se bousculaient. Et de cette bousculade, a émergé un nouveau thème. "J'ai senti un côté plus masculin que scandinave, gravitant autour du vintage et de Mad Men, qui sont devenus les fils conducteurs", raconte-t-elle. Et de poursuivre : "Nous avions convenu avec le client d'un budget maîtrisé (8.000 euros). Dès lors, nous ne pouvions pas nous lancer dans de gros travaux", raconte Claire Salais. Qu'à cela ne tienne, à l'aide de quelques coups de pinceaux et d'un nouveau mobilier, l'appartement en est pourtant ressorti métamorphosé et se caractérise dès lors par son originalité.
Une cuisine caribéenne, un salon rétro et coloré...osé lorsque l'on sait que le bien se destine à la location. Alors qu'il est généralement conseillé de miser sur des intérieurs sobres et neutres pour louer un meublé, Claire Salais nage à contre-courant avec cet appartement. Maison à part vous présente cette réalisation en images.
Un appartement vintage inspiré de la série Mad Men

Une entrée aux accents vintage

Un meuble pour s'habiller avant de sortir
Un meuble pour s'habiller avant de sortir © Thomas Marquez/Lalaklak
Dès l'entrée, le ton est donné. Un bleu canard profond habille le mur et se retrouve un peu partout dans l'appartement. Made Men oblige, un petit meuble d'entrée rétro permet de s'asseoir pour lacer ses chaussures et enfiler son manteau avant de partir travailler.
Une entrée aux accents vintage

Une cuisine dans son jus

Avant, la cuisine était plutôt vieillotte
Avant, la cuisine était plutôt vieillotte © Thomas Marquez/Lalaklak
La cuisine était marquée par de vieux placards des années 1980 et un carrelage blanc et froid. Sans être vétuste, son style était plutôt dépassé. "Refaire une cuisine peut coûter cher et comme le budget était défini, j'ai dû conserver les meubles. Mon obsession dès lors, consistait à faire en sorte qu'ils se voient le moins possible", plaisante l'architecte.
Une cuisine dans son jus

Une cuisine rénovée avec une touche de peinture

Le sol a été recouvert d'un damier en vinyle
Le sol a été recouvert d'un damier en vinyle © Thomas Marquez/Lalaklak
Pour que le regard se porte ailleurs que sur les placards, Claire Salais a installé des accents forts dans la pièce. Le plan de travail a cédé sa place à un modèle en noyer pour apporter une note vintage dans la pièce et du contraste avec les placards blancs. Le bleu canard derrière les meubles assure encore un peu plus ce contraste, tout comme le damier noir et blanc en vinyle en remplacement du carrelage.
Une cuisine rénovée avec une touche de peinture

Une cuisine vintage aux accents caribéens

Dans la cuisine l'ambiance est caribéenne
Dans la cuisine l'ambiance est caribéenne © Thomas Marquez/Lalaklak
Comme élément central de cette décoration : le papier peint imprimé Caraïbes de chez Le Presse Papier. Ses notes fleuries réchauffent l'espace et, combinées à une plinthe en bois, assurent une note rétro fidèle au thème. "Je voulais qu'il y ait un petit côté Miami et vacances dans cette pièce", avance Claire Salais.
Enfin, la cuisine plutôt étroite a été agrémentée d'une banquette qui, collée au mur, permet à une famille de déjeuner ensemble, autour de la table.
Une cuisine vintage aux accents caribéens

Un salon dynamique et atypique

Le salon mélange matières et couleurs
Le salon mélange matières et couleurs © Thomas Marquez/Lalaklak
Au salon, le parquet d'origine a été conservé tel quel et apporte du cachet à la pièce. "J'ai proposé des matériaux nobles et chaleureux, comme le cuir, le velours et le letton. Je ne voulais pas que ce soit standardisé. Il s'agissait de donner un peu d'âme à cet intérieur, de le personnaliser et qu'il interpelle en agence de location", affirme Claire Salais.
Ainsi, le salon, bien qu'équilibré, est dépareillé. Au mur, le bleu profond se partage la vedette avec le jaune safrané du canapé. S'ajoute à cela le vert et le marron des deux fauteuils années 1960. Au-dessus du canapé ont été accrochés de petits cadres dorés avec un verre transparent qui renferment une collection... de boutons.
Un salon dynamique et atypique

Une salle à manger rétro et extensible

La table de la salle à manger est extensible
La table de la salle à manger est extensible © Thomas Marquez/Lalaklak
La salle à manger est coordonnée avec le salon. Le choix s'est porté une fois de plus sur un mobilier années 1960 avec des chaises bleues et un plan de travail aspect noyer. "C'est une table extensible de manière à recevoir plusieurs convives", ajoute Claire Salais. Le tout, est baigné de lumière naturelle grâce à de grandes fenêtres.
Une salle à manger rétro et extensible

Une chambre étriquée

Avant travaux la pièce était sombre et étriquée
Avant travaux la pièce était sombre et étriquée © Thomas Marquez/Lalaklak
Dans cette chambre étriquée, aucun soin particulier n'avait été apporté à la décoration. Un lit double et un petit bureau occupait presque tout l'espace.
Une chambre étriquée

Une chambre modulable

Les couleurs répondent à celles du salon
Les couleurs répondent à celles du salon © Thomas Marquez/Lalaklak
Location oblige, l'appartement devait être en mesure de s'adapter à différents schémas familiaux. "Le propriétaire voulait que, si besoin, puisse y dormir un à deux enfants, ou des amis. Donc la banquette est un lit modulable, qui se change en lit double", explique Claire Salais.
Dans cette chambre, les couleurs donnent la réplique à celle du salon. Sauf que les dominantes sont inversées. Le jaune du mur copie le canapé, tandis que le bleu s'invite sur les coussins.
Une chambre modulable

Une chambre parentale qui joue la carte de la sobriété

La chambre parentale joue la carte de la sobriété
La chambre parentale joue la carte de la sobriété © Thomas Marquez/Lalaklak
Ici encore, par soucis d'économie, la tête de lit a été simplement créée à l'aide d'un vert des Vosges apaisant, qui s'accorde aux nuances de bleu dans l'appartement. Une chambre fonctionnelle, ni plus ni moins, mais tout de même agrémentée d'un fauteuil scandinave vintage.
Une chambre parentale qui joue la carte de la sobriété

Une salle de bains vieillotte

La salle de bains était aussi vieillotte
La salle de bains était aussi vieillotte © Thomas Marquez/Lalaklak
Dans la salle de bains, comme en cuisine, le constat était le même : vieillot, sans être vétuste. "Il y a eu une grosse discussion avec les propriétaires. Toujours dans l'idée de rester dans le budget, on ne pouvait pas déposer tout le carrelage ou effectuer de gros travaux", raconte Claire Salais.
Une salle de bains vieillotte

Une salle de bains dépoussiérée

La baignoire a été conservée
La baignoire a été conservée © Thomas Marquez/Lalaklak
Les carrelages ont été recouverts par des dalles en PVC. Un nouveau meuble de salle de bains, sobre mais structuré, une petite tablette en bois et une paroi de douche ont transformé la pièce en une salle de bains fonctionnelle, avec un peu de cachet. La baignoire a été conservée au cas où l'appartement serait loué à une famille avec des enfants en bas âge.
Une salle de bains dépoussiérée

Fiche technique : - Un appartement vintage inspiré de la série Mad Men

Le coût de la rénovation s'élève à 8000 euros
Le coût de la rénovation s'élève à 8000 euros © Thomas Marquez/Lalaklak
Maître d'œuvre : Claire Salais de l'agence lalaklak
Surface : 72 m2
Prix : 8.000 € sans travaux
Durée du chantier : Environ 3 mois
Lieu : Lyon
Fiche technique : - Un appartement vintage inspiré de la série Mad Men
 
Recevez gratuitement
La newsletter Maison à Part
L'e-magazine de l'habitat sous tous les angles
Vous pouvez vous désabonner en un clic