L'HABITAT SOUS TOUS LES ANGLES

Les Journées européennes des métiers d'art se tournent vers le futur

Par V.M
,
le 5 avril 2018
Futur en Transmission
Futur en Transmission © Stéphane Doulé
Du 3 au 8 avril se tiennent les Journées européennes des métiers d'art. L'occasion comme à chaque édition, d'attirer l'attention sur ces professions à travers de nombreux ateliers et manifestations organisés dans toute la France et en Europe. Cette année, le thème porte sur "Futurs en transmission". Zoom.
L'Institut National des Métiers d'Art (INMA), lance la 12ème édition des Journées européennes des métiers d'art (JEMA), du 3 au 8 avril 2018, sur le thème "Futurs en transmission". 6 jours durant lesquels, en France, les participants auront accès à 8500 ateliers, ainsi qu'à diverses manifestations, expositions et autres conférences. Pour ceux qui auraient réservé un petit week-end à l'étranger, il est à noter que les journées européennes des métiers d'Art concernent 20 pays.
Comme chaque année, l'objectif est de sensibiliser aux métiers d'art, notamment le jeune public. "Il s'agit de faire connaître ces 281 métiers. C'est une richesse parfois méconnue, pourtant, il s'agit d'activités à forte valeur ajoutée pour notre société, l'épanouissement d'une carrière etc.", affirme Marie-Hélène Frémont, directrice de l'Institut national des métiers d'art. Par exemple, rue de Montreuil à Paris, il sera possible de découvrir le travail de laqueur Nicolas Pinon, ou encore à Toulouse, de participer à un atelier pédagogique et de création de sculpture sur bois...
Tanneur de peau
Tanneur de peau © Sandrube Riydeux-INMA
 
En tout, 16 domaines sont concernés, tels que : architecture et jardin, ameublement et décoration, bijouterie, horlogerie, métal, mode, textile, restauration du patrimoine bâti ou non bâti... "Ce que les acteurs de ces secteurs ont en commun c'est la détention d'un savoir-faire très précis, qui s'applique à la transformation d'une matière via une maîtrise technique et artistique", détaille Marie-Hélène Frémont.

Les nouvelles technologiques s'immiscent dans la tradition

Cette année, l'édition gravite autour du savoir-faire traditionnel et de la technologie. Avec comme thème, «Futurs en transmission». «Il était très naturel pour nous de choisir ce thème. Ces métiers sont portés par les nouvelles générations, qui n'ont pas peur d'utiliser les nouvelles technologies comme l'impression 3D ou la découpe laser. Ce n'est pas au détriment de leur savoir-faire, ils les appréhendent comme des outils supplémentaires», explique Marie-Hélène Frémont.
La Villa Cavrois
La Villa Cavrois © Jean-Luc Paillé-CMN
 
Le week-end du 6 au 8 sera l'occasion d'un temps fort populaire ouvert à tous. Les participants pourront rencontrer des professionnels directement dans leurs ateliers, participer à des démonstrations, des expositions, se rendre à des portes ouvertes ou encore dans des centres de formation. Pour la première fois, seront présentés des "Rendez-vous d'exception", sur inscription du 3 au 8 avril. L'occasion de découvrir en région Haut-de-France par exemple, la Villa Cavrois, ou encore la Villa Casamaures en Auvergne-Rhône-Alpes. Autant d'événement que vous pouvez découvrir sur le site internet des Journées européennes des métiers d'art.
Les Journées Européennes des métiers d'Art prendront fin le 8 avril. Mais du 5 au 22 avril au Musée des arts et métiers, se tient l'exposition-installation "Futurs en transmission". Elle met en scène le travail d'étudiants d'écoles parisiennes ayant réfléchi aux pratiques des métiers de demain.
Les Journées européennes des métiers d'art se tournent vers le futur
 
Recevez gratuitement
La newsletter Maison à Part
L'e-magazine de l'habitat sous tous les angles
Vous pouvez vous désabonner en un clic