L'HABITAT SOUS TOUS LES ANGLES

Quand le zinc prend aussi racine dans le jardin

Par Stéphanie Odéon
,
le 29 juin 2016
Quand le zinc prend aussi racine dans le jardin
1/3
Objets et meubles en zinc
Objets et meubles en zinc © Francis Arsène
Couvreur-zingueur de métier, Francis Arsène crée des objets et meubles de jardin sur mesures et 100% en zinc. Portrait.
Le destin fait parfois bien les choses. Quand on lui demande, ce qui l'a poussé à choisir la profession de couvreur-zingueur, Francis Arsène répond : "C'est le destin". Une aventure commencée il y a plus de 30 ans et qui se développe désormais au travers de meubles et d'objets. Passionné par les matériaux en général, cet artisan aime imaginer "ce qu'il peut en faire", mais ne cache pas son attrait pour le zinc. Et parce que son autre passion est l'horticulture, c'est donc tout naturellement que sont apparus ses premiers vases en zinc.

Artisan d'art avant tout !

Le zinc est un matériau qui a de nombreuses qualités, explique Francis Arsène. En effet, c'est idéal pour l'extérieur car "ça ne rouille pas, il n'est pas non plus nécessaire de peindre les objets". Mais ce qu'apprécie surtout l'homme, c'est "la belle patine que le zinc prend avec le temps".
Parmi les nombreux objets qu'il réalise, difficile de choisir celui qu'il prend le plus de plaisir à fabriquer. En revanche, il sait définir sans hésiter l'étape qu'il préfère dans son travail : le moment où il "imagine et dessine ses idées". Pourtant, pas question de le qualifier d'artiste, il revendique son statut "d'artisan d'art".
Découvrez ses réalisations en pages suivantes.
Quand le zinc prend aussi racine dans le jardin
  • Quand le zinc prend aussi racine dans le jardin
  • Des objets en zinc qui ont besoin d'espace
  • Des pièces uniques en zinc
Nous vous recommandons

L'association Coénove a comparé les coûts d'investissement et de consommation et de maintenance de différentes solutions de chauffage

 
Recevez gratuitement
La newsletter Maison à Part
L'e-magazine de l'habitat sous tous les angles
Vous pouvez vous désabonner en un clic