L'HABITAT SOUS TOUS LES ANGLES

Habitat : les startups du secteur à garder à l'oeil

le 12 avril 2017
La maison connectée aujourd'hui
La maison connectée aujourd'hui © MAP
Le modèle économique start-up ne cesse de se développer en France. Et le secteur de l'habitat n'est pas en reste. Encore peu connues, de nombreuses startups se lancent sur ce créneau. Les Echos et Early Metrics ont publié le premier classement des étoiles montantes qui bousculent les codes du marché. Présentation.
"J'ai monté ma boîte sur le principe d'une start-up", une phrase devenue ordinaire. Ce modèle économique qui bouscule les codes classiques du marché ne cesse de séduire les jeunes entrepreneurs. Énormément de secteurs connaissent un renouveau par ce biais. L'habitat n'y coupe pas. Pas forcément connues des usagers, ces jeunes entreprises ont un avenir prometteur. Early Metrics et nos confrères des Echos ont réalisé un classement des 16 start-ups les mieux notées. Maison à part vous présente ces start-ups à garder à l'oeil.

Construction, décoration et rénovation

Dans le domaine de la construction, décoration et la rénovation de l'habitat, plusieurs jeunes entreprises naissent et donnent un nouveau visage au marché. C'est le cas de la start-up Rencontre un Archi qui a conçu un algorithme permettant de proposer aux particuliers l'"archi" le plus adapté aux spécificités de leur projet (Domotique, rénovation énergétique, restaurants..) et de le rencontrer à domicile pour 50€.
Dans ce classement, on retrouve aussi, Balibart, spécialisé dans la vente en ligne d'objets de décoration et d'art, Hellocasa qui s'est donné pour but de faciliter la vie des consommateurs en se chargeant de la gestion des devis liés aux travaux à domicile et Innersense, cette entreprise propose un service de réalité augmentée.

Economies dans l'habitat

Côté économies dans l'habitat, la start-up In Sun We Trust propose de rendre votre habitation indépendante énergétiquement. "Notre objectif est de faciliter l'accès au solaire, pour que chacun puisse reprendre le pouvoir sur sa consommation d'énergie", explique la jeune pousse, créée en 2015. L'idée est d'accompagner les consommateurs dans des projets liés aux énergies renouvelables soit pour consommer l'énergie produite soit pour la vendre.
Dans cette catégorie, trois autres jeunes entreprises sont sorties du lot, c'est le cas d'Ogga, spécialiste de l'automatisation énergétique, d'Energisme qui offre aux professionnels une solution matérielle et logicielle pour les aider à prendre le contrôle de leurs consommations d'énergie et Compte Co2, qui récompense les utilisateurs lorsque ils réduisent leurs émissions de CO2. Cette entreprise arrive ex-æquo au niveau des notes avec Dracula Technologies, dédié à la recherche et l'intégration des nouvelles technologies du photovoltaïque.

Qualité de vie

Quand il s'agit d'améliorer la qualité de vie, les idées des start-ups ne manquent pas. Et l'air intérieur arrive en tête des préoccupations actuelles. La jeune start-up Airboxlab a été créée et a lancé Foobot, un objet connecté qui permet justement de mesurer la qualité de cet air.
Dans cette même catégorie, Lunii est un produit qui permet de créer des histoires par le biais d'objets innovants et interactifs qui durent dans le temps avec du contenu rechargeable et évolutif. Auxivia s'adresse aux personnes âgées. L'entreprise développe des services intelligents pour améliorer la qualité de vie et de prise en charge des personnes âgées en perte d'autonomie.

La maison, un lieu de connectivité et social

Dans la volonté de faire de sa maison, un lieu social, les services entre voisins ont le vent en poupe. Les consommateurs cherchent à se rapprocher, à retrouver de la convivialité et surtout à se rendre service. C'est sur cette vague que l'entreprise "Lulu dans ma rue" a surfé. L'idée ? Demander ou proposer des petits services du quotidien pour soit se faire un peu d'argent soit se faciliter la vie sur le concept d'une conciergerie. Promener le chien, aller chercher un colis ou encore monter un meuble pour les néophytes du bricolage, tout est possible grâce à cette plateforme Internet. Un concept prometteur qui peut changer le quotidien.
L'entreprise arrive en deuxième position de sa catégorie juste après Allo Voisins, un service d'entraide entre voisins, Mon petit voisinage(devenu Smiile) repose sur le même principe qu'Allo Voisins et Demooz, un service qui permet de tester des produits, avant de les acheter, que d'autres consommateurs possèdent déjà.
Méthodologie
La société Early Metrics se base sur trois critères pour établir ce classement et donc la note de chaque start-up : l'équipe, le produit ou le service proposé et l'écosystème. Ce classement a été établi sur une base de 1.000 start-ups.
Habitat : les startups du secteur à garder à l'oeil
 
Recevez gratuitement
La newsletter Maison à Part
L'e-magazine de l'habitat sous tous les angles
Vous pouvez vous désabonner en un clic