L'HABITAT SOUS TOUS LES ANGLES

Nos téléviseurs bientôt aussi fins que du papier peint ?

Par Rouba Naaman-Beauvais
,
le 21 septembre 2017
Le téléviseur ultra fin Signature W7
Le téléviseur ultra fin Signature W7 © LG
Et si votre écran de télévision était presque confondu avec le mur du salon ? De nombreux fabricants d'appareils high-tech conçoivent des téléviseurs de plus en plus fins, dont certains ne dépassent pas 4 mm d'épaisseur ! De quoi révolutionner l'aménagement du salon, tout en conservant une très haute qualité d'image. Décryptage.
Dans le secteur de l'équipement high-tech, les téléviseurs font l'objet d'une véritable course à l'innovation. Ces dernières années ont vu l'avènement, en effet, de la 3D, de la TV connectée, de l'écran incurvé, des technologies "full HD", ultra haute définition (UHD), Quantum Dot, OLED et 4K, et d'appareils de plus en plus fins. Si fins qu'ils s'accrochent au mur du salon, se confondant presque... avec le papier peint ! C'est en tout cas ce que laisse entendre le nom de la toute dernière tendance, le "wallpaper TV" (papier peint, en anglais).
Le premier fabricant à avoir révolutionné le marché est le coréen LG. En janvier 2017, il présente, lors de l'incontournable salon CES de Las Vegas, son écran Signature W7 65", d'une épaisseur... de 3,8 mm seulement. Un encombrement minimal qui n'impacte pas la qualité de l'image, bien au contraire, puisque l'appareil est doté de la technologie OLED 4K, qui promet des noirs ultra profonds et des couleurs parfaites.
Les avantages du vidéoprojecteur combinés à la qualité d'image de l'écran OLED
Fixé à l'aide d'un système d'aimants, cet écran vient littéralement se coller au mur. Le wallpaper TV offre donc l'un des avantages du vidéoprojecteur : une présence quasi imperceptible dans le salon. Toutefois, la qualité d'image est nettement supérieure, même à celle des vidéoprojecteurs les plus sophistiqués.
On ne s'est tout de même pas encore débarrassé du meuble TV. En effet, si la dalle est ultra fine, le système audio vidéo, lui, est tout simplement déporté. Il s'agit le plus souvent d'une barre de son positionnée sous l'écran... donc, sur un meuble ! Une solution qui devrait toutefois permettre aux amateurs de son haute qualité, de choisir l'équipement audio qui convient le mieux à la pièce.

Bientôt dans tous les salons ?

Le progrès à un prix... plutôt exorbitant. Comptez à peine moins de 8.000 € pour ce modèle signé LG en 65 pouces. Mais le concept de l'écran ultra fin va-t-il se démocratiser dans les années à venir ? On peut l'espérer, avec l'apparition de la concurrence lors du salon IFA à Berlin, en septembre dernier.
Détail du prototype Bild X présenté par Loewe à l'IFA 2017
Détail du prototype Bild X présenté par Loewe à l'IFA 2017 © 2017 Andreas Bohlender
 
L'allemand Loewe, spécialisé dans les produits haut-de-gamme, y a présenté l'écran Bild X, au design ultra chic signé Bodo Sperlein, et à l'épaisseur ne dépassant pas 4,9 mm. S'il ne s'agit que d'un prototype, "il augure néanmoins de ce que pourrait être le futur chez Loewe : un téléviseur avec électronique déportée dans un boîtier à la finition bois", nous précise-t-on chez le fabricant.
Après son téléviseur 65NU8700, d'une épaisseur de 4,8 mm, le chinois HiSense lancera en 2018 un écran équipé de la technologie local dimming, et qui devrait également battre des records de finesse. Même discours chez son compatriote Changhong et son modèle 65Q5AZH. Le japonais Toshiba, quant à lui, a annoncé le lancement de son Poster TV, reprenant le même concept de boîtier déporté. Enfin, le fabricant allemand Metz a présenté à Berlin un écran wallpaper d'une épaisseur de 3,6 mm seulement.
Malgré cet afflux de téléviseurs ultra plats, cette technologie de pointe devrait rester confidentielle au moins pendant quelques années. En effet, aucun de ces produits haut-de-gamme - dont la plupart ne sortiront qu'au courant de l'année 2018 au mieux - ne devrait être proposé à moins de 7.000 €...
Nos téléviseurs bientôt aussi fins que du papier peint ?
Nous vous recommandons

Cette demeure californienne a retrouvé une nouvelle jeunesse grâce à une transformation pharaonique

 
Recevez gratuitement
La newsletter Maison à Part
L'e-magazine de l'habitat sous tous les angles
Vous pouvez vous désabonner en un clic