L'HABITAT SOUS TOUS LES ANGLES

Grand Prix du luminaire 2015 : trois manières différentes de jouer avec la lumière

le 29 janvier 2015
Trois luminaires innovants d'un point de vue technique et esthétique et donc trois créateurs ont été distingués dans le cadre du Prix du luminaire, organisé par le Syndicat du Luminaire (GIL) sur le salon Maison&Objet. Découvrez-les en images.
Récompenser le travail de création des artisans du luminaire. Tel est l'objectif du Syndicat du Luminaire (GIL) avec le Grand Prix du luminaire. Organisé dans le cadre du dernier salon Maison&Objet, ce dernier a mis en compétition une vingtaine de créations lumineuses parmi lesquelles des suspensions, des lampes à poser, des baladeuses, etc. Bref, des pièces très diverses montrant tout le spectre des dernières innovations techniques et esthétiques dans le secteur.
Un jury de professionnels composé notamment de membres du GIL, du VIA et de la SAFi ainsi que les visiteurs du salon avaient pour mission de les départager suivant cinq critères : l'éclairement, l'ergonomie, le respect des exigences réglementaires et de développement durable, le design et l'originalité.
Trois créations récompensées, trois manières de jouer avec la lumière
Au final, seules trois créations les ont remplis à leurs yeux et ont donc été distinguées : un plafonnier LED extrêmement compact imaginé par le designer Bruno Lavedrine, le lampadaire léger et élancé Envol de Céline Wright et le luminaire Ossature d'Eric de Dormaël en laiton et acier basé sur des jeux d'ombres portées. Trois pièces très différentes ayant comme point commun d'être particulièrement innovantes.
Découvrez les trois luminaires récompensés en pages suivantes.
Grand Prix du luminaire 2015 : trois manières différentes de jouer avec la lumière

Le plafonnier LED IT BEE de Bruno Lavedrine

Le plafonnier LED IT BEE de Bruno Lavedrine - Grand Prix du Luminaire 2015
Le plafonnier LED IT BEE de Bruno Lavedrine - Grand Prix du Luminaire 2015 © GIL
Le premier prix adhérents du GIL a été attribué à la création LED IT BEE par Resistex.
Le designer Bruno Lavedrine a imaginé un plafonnier LED compact et discret, il fallait y penser !
Le plafonnier LED IT BEE de Bruno Lavedrine

Le lampadaire Envol de Céline Wright

Le lampadaire Envol de Céline Wright - Grand Prix du Luminaire 2015
Le lampadaire Envol de Céline Wright - Grand Prix du Luminaire 2015 © GIL/Céline Wright
Le second prix non adhérents du GIL a été attribué à la création Envol de Céline Wright. L'abat jour est en papier et le socle en marbre de carrare. L'éclairage, quant à lui, est assuré par des LED.
Sur le plan esthétique, la créatrice dit avoir puisé son inspiration "dans le mouvement d'aile du héron'. La pièce est élancée, légère et tamise la lumière pour un éclairage tout en subtilité.
Pour en savoir plus sur Céline Wright, ses inspirations, son travail et ses créations, cliquez ici.
Le lampadaire Envol de Céline Wright
à lire aussi

Applique Ossature d'Eric de Dormaël

Applique Ossature d'Eric de Dormaël - Grand Prix du Luminaire 2015
Applique Ossature d'Eric de Dormaël - Grand Prix du Luminaire 2015 © GIL
Le prix "Coup de coeur du public" a été attribué au luminaire Ossature par Ombre Portée.
Cette applique, éclairage LED, en laiton et en acier a été imaginée par le designer Eric de Dormaël. Ombre et lumière se combinent ici habillement pour créer plus qu'une création lumineuse, une véritable oeuvre.
Applique Ossature d'Eric de Dormaël
Nous vous recommandons

Cette demeure californienne a retrouvé une nouvelle jeunesse grâce à une transformation pharaonique

 
Recevez gratuitement
La newsletter Maison à Part
L'e-magazine de l'habitat sous tous les angles
Vous pouvez vous désabonner en un clic