L'HABITAT SOUS TOUS LES ANGLES

Lumière sur la lumière à la Fondation EDF

Par Amélie Pierquin
,
le 24 avril 2014
La Fondation EDF présente l'exposition "Que la lumière soit !", réalisée par le Vitra Design Museum. Jusqu'au 30 avril, les visiteurs peuvent découvrir un large panorama de l'histoire de la lumière dans le design. Exposant des artistes de référence tels que Wilhelm Wagendfeld, Achille Castiglioni ou Ingo Maurer, "Que la lumière soit !" retrace l'évolution de l'éclairage électrique à travers l'art, le design et l'architecture.
La Fondation EDF met l'éclairage à l'honneur avec l'exposition "Que la lumière soit !" : jusqu'au 31 août, l'espace Fondation EDF accueille sur trois étages près de deux cent cinquante pièces de la collection du Vitra Design Museum (musée fondé par l'éditeur allemand Vitra consacré au design et au mobilier), dont certaines n'ont jamais été encore présentées au public.
Divisée en quatre parties, l'exposition plonge le visiteur dans l'histoire de la lumière et de son design. La première, "Un monde de lumière", ouvre sur le rôle de la lumière dans la société actuelle. Ce chapitre met en scène l'éclairage électrique à travers des vidéos, des photos, d'anciennes publicités et une collection d'ampoules de toutes formes, tailles et époques. Au détour des couloirs, les visiteurs peuvent notamment découvrir des ampoules des années 20 en forme de bougie, des ampoules à incandescence colorées et des halogènes.

Cinquante luminaires emblématiques exposés

La deuxième partie de l'exposition, "Oeuvres emblématiques du design lumineux", réjouira certainement les aficionados du luminaire design. Cinquante luminaires emblématiques ont été rassemblés pour l'occasion, sur les deux mille de la collection du Vitra Design Museum. Suspensions, lampes de bureau et autres projets d'artistes et de designers contemporains se partagent l'affiche. Parmi eux : la fameuse lampe Angelpoise de George Cardwardine, capable d'adopter une multitude de positions sans perdre l'équilibre.
La MT 10 de 1923 de Wilhelm Wagenfeld fait également partie de la sélection. Impossible de passer à côté de cette lampe de table en verre et en laiton sans la reconnaître. Elle a marqué l'histoire du luminaire grâce à la prouesse technique que représentait, à l'époque, le mariage du verre et du métal. Les luminaires présentés racontent leur époque et sont de véritables témoins des avancées techniques et industrielles qui ont vues le jour.

Recherches artistiques sur la lumière

"Couleur, espace et mouvement", la troisième partie de l'exposition, se détourne, quant à elle, du luminaire pour s'intéresser à la lumière elle-même, à sa capacité à créer des atmosphères et raconter des histoires. Un étage entier est consacré aux artistes et architectes à la recherche de nouvelles techniques dans le domaine de la lumière. Ainsi, les visiteurs peuvent parcourir les trois salles dédiées et découvrir notamment l'oeuvre de Carlos Cruz-Diez : "Chomosaturation".
Cette installation présente des chambres vides emplies de lumières de couleurs dont les limites ne sont pas perceptibles à l'oeil nu. Ici, la lumière s'éloigne de sa mission première : éclairer les espaces et les objets pour donner à voir.
Une autre salle retrace les expérimentations autour de la lumière au fil du temps, on y trouve aussi bien des visuels de la cérémonie d'ouverture des Jeux Olympiques de Pékin en 2008, que d'autres du Palais de l'Electricité présenté lors de l'Exposition universelle de Paris en 1900.
"La lumière de demain", le dernier chapitre, pose la question des futurs enjeux de la création lumineuse, loin de son aspect industriel ou pleinement artistique.
Comment les innovations peuvent influer sur notre mode de vie ? Quelles sont les avancées les plus prometteuses ? L'exposition présente notamment des recherches autour des diodes luminescentes (qui permettent d'allier éclairage et production d'énergie) ou des éclairages urbains (exemple : les lampadaires municipaux qui détectent la lumière de la lune).
Découvrez quelques-unes des créations lumineuses exposées, dans les pages suivantes.
 

"Que la lumière soit !"

Exposition du Vitra Design Museum
Jusqu'au 31 août 2014
Espace Fondation EDF
6 rue Récamier 75007 Paris
Entrée libre
Du mardi au dimanche de 12 h à 19 h
Lumière sur la lumière à la Fondation EDF

MT 10, Lampe Wagenfeld

Lampe MT 10
Lampe MT 10 © Collection Vitra Design Museum, Daniel Spehr
Lampe MT 10
Wilhelm Wagenfeld
Verre, laiton et acier
43 x 27 x 27 cm
1923-1924
MT 10, Lampe Wagenfeld

Suspension PH Artichoke

Ph Atichoke
Ph Atichoke © Collection Vitra Design Museum, Daniel Spehr
Ph Artichoke
Poul Henningsen
Volets en métal peints, cuivre teint, acier inoxydable, acier chromé monté
90 x 75 x 70,5 cm
1958
Suspension PH Artichoke

Lampe de burau Angelpoise

Angelpoise 1227
Angelpoise 1227 © Collection Vitra Design Museum, Daniel Spehr
Angelpoise 1227
George Cardwardine
Fonte, métal
81,5 x 44 x 16 cm
1934
Lampe de burau Angelpoise

Lampe de bureau Atollo

Lampe Atollo
Lampe Atollo © Collection Vitra Design Museum, Daniel Spehr
Atollo
Vico Magistretti
Aluminium peint
69 x 50,5 x 50,5 cm
1977
Lampe de bureau Atollo

Capri Batterie - Lumière sur la lumière à la Fondation EDF

Capri Batterie
Capri Batterie © Joseph Beuys Archiv
Capri Batterie
Jospeh Beuys
1985
Ici, l'ampoule fonctionne grâce à l'énergie délivrée par le citron. Durée de vie maximale de la "batterie" : 1 semaine.
Capri Batterie - Lumière sur la lumière à la Fondation EDF

Lampe Emil & Clara

Lampe Emil & Clara
Lampe Emil & Clara © Mischer'Traxler
Emil & Clara
Micher'Tranxler
Série "Relumine"
2010
Lampe Emil & Clara

BoraBora : les gélules de soleil

Bora Bora gélules de soleil
Bora Bora gélules de soleil © Vaulot & Dyèvre
BoraBora, gélules de soleil
Vaulot et Dyère
LED à commande sans fil
2010
BoraBora : les gélules de soleil

Intérieur de la boite de nuit Il Grifoncino recréé

Il Grifoncino
Il Grifoncino © Domus
Boîte de nuit Il Grifoncino
Cesare Casati, Emanuele Ponzio et Gino Marotta
1968
Le duo d'architectes a créé un espace tout en longueur dans lequel chacune des zones est délimitée par des tiges en PVC transparentes et des panneaux de Plexiglas verts. Une manière pour eux de faire cohabiter la lumière et la couleur.
Intérieur de la boite de nuit Il Grifoncino recréé
Nous vous recommandons

Mise au goût du jour dans un esprit campagne chic, cette demeure a retrouvé lustre et cachet.

 
Recevez gratuitement
La newsletter Maison à Part
L'e-magazine de l'habitat sous tous les angles
Vous pouvez vous désabonner en un clic